Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Les recommandations de Jamie pour lutter contre l'obésité infantile au Royaume-Uni

Les recommandations de Jamie pour lutter contre l'obésité infantile au Royaume-Uni



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Jamie a présenté cette semaine au gouvernement ses propres recommandations pour lutter contre les niveaux croissants d'obésité infantile au Royaume-Uni. Lisez les six points principaux de sa stratégie ici.

1) LE PRELEVEMENT SANTE DES ENFANTS

Nous suggérons une taxe de 20 pence par litre sur toutes les boissons non alcoolisées sucrées, car il s'agit de la plus grande source de consommation de sucre pour les enfants d'âge scolaire et les adolescents. Surtout, l'argent collecté serait affecté à des programmes d'éducation alimentaire et à des initiatives visant à aider à prévenir les maladies liées à l'alimentation. Loin d'être une « taxe sur les pauvres », celle-ci vise à améliorer la santé en incitant les gens à boire de l'eau ou des boissons sans sucre, qui sont moins chères (ou gratuites).

2) REFORMULATION

Il s'agit du processus progressif de réduction du sucre dans les aliments et les boissons au fil du temps afin que les gens ne remarquent pas le changement car leurs papilles gustatives s'adaptent lentement aux nouvelles recettes. Cela s'est produit avec succès avec le sel au cours des dernières années. Nous suggérons la reformulation obligatoire des produits riches en sucre, supervisée par un nouveau comité de style COBRA au sein du parlement.

3) ÉTIQUETAGE

L'étiquetage des aliments doit être beaucoup plus clair et standardisé afin que les gens sachent exactement quoi rechercher sur l'emballage. L'étiquetage des feux de circulation est l'un des moyens les plus simples de montrer aux gens ce que contiennent réellement les produits et devrait être rendu obligatoire.

4) LE PLAN ALIMENTAIRE SCOLAIRE

L'éducation alimentaire dans les écoles doit rester une priorité mais en outre, les 17 actions du Plan alimentaire scolaire doivent être pleinement soutenues par le gouvernement et nous devrions également introduire des normes alimentaires pour les paniers-repas car, actuellement, seulement 1% des déjeuners apportés de la maison respecterait les normes nutritionnelles minimales fixées pour les repas scolaires cuisinés.

5) COMMERCIALISATION

Une interdiction de la publicité et de la commercialisation d'aliments malsains destinés aux enfants et une commercialisation responsable en magasin des produits riches en graisses, en sel et en sucre devraient être introduites. En outre, les supermarchés devraient être incités à travailler plus étroitement avec les organisations qui peuvent fournir des aliments frais et nutritifs aux familles à faible revenu.

6) PROGRAMME NATIONAL DE MESURE DE L'ENFANT

Ce programme existant devrait être étendu afin que les premiers signes d'obésité puissent être détectés et des mesures préventives mises en place, avec sensibilité et avec le plein soutien des chefs d'établissement.

Pour lire la stratégie complète de Jamie, téléchargez-la ici.


Jamie Oliver lance une pétition mondiale pour lutter contre l'obésité infantile

À Sydney pour lancer une pétition globale sur change.org pour lutter contre l'obésité infantile en introduisant l'éducation alimentaire obligatoire dans les écoles, Oliver a partagé la scène avec la chef Stephanie Alexander.

« Avec les maladies liées à l'alimentation qui augmentent à un rythme alarmant, il n'a jamais été aussi important d'éduquer les enfants sur la nourriture, d'où elle vient et comment elle affecte leur corps », a déclaré Oliver.

"Il ne s'agit pas d'un Pommy qui arrive. Je ne fais que créer la plate-forme et le bruit dans le monde entier", a-t-il déclaré.

Alexander pense que l'utilisation « d'un potager est un excellent moyen de changer la façon dont les enfants se rapportent à la nourriture… S'ils ont une expérience pratique de la culture, de la cueillette, de la découpe, de la cuisson, de s'asseoir et de manger ce qu'ils ont fait. , alors ils seront changés pour toujours.

L'association à but non lucratif d'Alexander a inscrit plus de 800 écoles de potagers depuis qu'elle a piloté l'idée au Collingwood College de Melbourne en 2001.

Oliver dit que la grande mission est de faire passer les programmes de potagers du panier « agréable à avoir » à un « incontournable » – des programmes d'inscription dans les écoles « chanceuses » à l'éducation alimentaire qui est obligatoire et correctement financée dans chaque école.

"Notre pétition mondiale commence en Australie, mais elle concerne également tous les gouvernements du G20", a déclaré Oliver lors de la conférence de presse. « Nous voulons que tous les politiciens sachent que nous sommes fatigués de ce qui se passe. Les maladies liées à l'alimentation sont l'une des plus meurtrières dans nos pays et un quart de nos jeunes enfants sont en surpoids ou obèses. Je pense que les parents du monde veulent y remédier et continuer avec la vie. »


Échelle du problème de l'obésité

Près des deux tiers des adultes (63 %) en Angleterre étaient classés comme étant en surpoids (indice de masse corporelle supérieur à 25) ou obèses (IMC supérieur à 30) en 2015.

En Angleterre, la proportion de personnes classées comme obèses est passée de 13,2 % des hommes en 1993 à 26,9 % en 2015 et de 16,4 % des femmes en 1993 à 26,8 % en 2015. Le taux d'augmentation a ralenti depuis 2001, bien que la tendance est toujours vers le haut.

La prévalence de l'obésité est similaire chez les hommes et les femmes, mais les hommes sont plus susceptibles d'être en surpoids.

De 2015 à 2016, 19,8 % des enfants âgés de 10 à 11 ans étaient obèses et 14,3 % étaient en surpoids. Parmi les enfants âgés de 4 à 5 ans, 9,3 % étaient obèses et 12,8 % étaient en surpoids. Cela signifie qu'un tiers des 10 à 11 ans et plus d'un cinquième des 4 à 5 ans étaient en surpoids ou obèses.

En résumé, près d'un tiers des enfants de 2 à 15 ans sont en surpoids ou obèses et les jeunes générations deviennent obèses plus tôt et le restent plus longtemps.

On estime que l'obésité est responsable de plus de 30 000 décès chaque année. En moyenne, l'obésité prive un individu de 9 années de vie supplémentaires, empêchant de nombreux individus d'atteindre l'âge de la retraite. À l'avenir, l'obésité pourrait dépasser le tabagisme en tant que principale cause de décès évitable.

L'obésité augmente le risque de développer toute une série de maladies. Les personnes obèses sont :

  • à risque accru de certains cancers, y compris 3 fois plus susceptible de développer un cancer du côlon
  • plus de 2,5 fois plus susceptibles de développer une hypertension artérielle - un facteur de risque de maladie cardiaque
  • 5 fois plus susceptible de développer un diabète de type 2

Les coûts de l'obésité

Ne pas relever le défi posé par l'épidémie d'obésité imposera un fardeau encore plus lourd aux ressources du NHS. On estime que le NHS a dépensé 6,1 milliards de livres sterling pour le surpoids et les problèmes de santé liés à l'obésité de 2014 à 2015.

Les dépenses annuelles consacrées au traitement de l'obésité et du diabète sont supérieures à celles consacrées à la police, aux pompiers et au système judiciaire réunis.

Plus largement, l'obésité a un impact sérieux sur le développement économique. Le coût global de l'obésité pour la société au sens large est estimé à 27 milliards de livres sterling.

Les coûts du NHS à l'échelle du Royaume-Uni attribuables au surpoids et à l'obésité devraient atteindre 9,7 milliards de livres sterling d'ici 2050, les coûts plus larges pour la société étant estimés à 49,9 milliards de livres sterling par an.

Obésité et inégalités de santé

Personne n'est « immunisé » contre l'obésité, mais certaines personnes sont plus susceptibles de devenir en surpoids ou obèses que d'autres. La revue Marmot souligne que le revenu, la privation sociale et l'origine ethnique ont un impact important sur la probabilité de devenir obèse.

Il existe une forte relation entre la privation et l'obésité infantile. L'analyse des données du National Child Measurement Program (NCMP) montre que la prévalence de l'obésité chez les enfants à la réception et à la sixième année augmente avec l'augmentation de la privation socioéconomique (mesurée, par exemple, par l'indice 2010 de l'indice de privation multiple (IMD)). La prévalence de l'obésité chez les 10 % d'enfants les plus défavorisés est environ le double de celle des 10 % les moins défavorisés.

En moyenne, il y a plus de fast-foods dans les quartiers défavorisés que dans les quartiers plus riches.

Les personnes de certains groupes ethniques, comme les Sud-Asiatiques, sont plus susceptibles d'être en surpoids et obèses, et ont une plus grande susceptibilité à des maladies particulières liées à l'excès de poids, comme le diabète de type 2.


Plan en 10 points

Une déclaration conjointe portant sur les dix priorités d'action qu'ils souhaitent voir incluses dans la stratégie du gouvernement contre l'obésité infantile sera publiée aujourd'hui, y compris les recommandations clés :

  • Restrictions strictes sur le marketing des aliments malsains, y compris un tournant à 21 h pour la publicité télévisée sur la malbouffe
  • Ensemble indépendant d'objectifs de reformulation incrémentielle, soutenus par une réglementation pour l'industrie afin de réduire le sucre, les graisses saturées et le sel dans nos aliments
  • Le gouvernement devrait introduire une taxe de 20 pour cent sur les boissons sucrées.

Le Obesity Stakeholder Group représente un éventail d'organisations, notamment le UK Health Forum, Diabetes UK, Cancer Research UK, Children's Food Campaign, le Royal College of General Practitioners, la Jamie Oliver Food Foundation et la British Medical Association.


L'obésité provoque

Bien qu'il existe de nombreux facteurs qui peuvent affecter le poids d'une personne, il ne se développe pas du jour au lendemain. Consommer de grandes quantités de graisses et de sucre, mais ne pas brûler suffisamment d'énergie par l'activité physique, entraînera à terme le corps à les stocker sous forme d'excès de graisse.

Votre taux métabolique est la quantité d'énergie ou de calories que votre corps a besoin de brûler pour fonctionner normalement. Il existe une idée fausse commune selon laquelle les personnes en surpoids et obèses ont un faible taux métabolique, alors qu'en fait, le plus souvent, les personnes obèses ont un taux métabolique normal à élevé - c'est parce que le corps utilise plus d'énergie pour supporter l'excès de poids.

Une mauvaise alimentation

L'une des principales raisons pour lesquelles les gens prennent du poids est le résultat de leur alimentation. Lorsque nous mangeons de la nourriture, notre corps envoie des signaux pour indiquer la satiété, cette sensation peut être ignorée si nous mangeons quelque chose que nous apprécions. Une étude récente a révélé qu'une zone de notre cerveau liée à la dépendance et à la récompense s'illumine lorsque nous sommes confrontés à des aliments gras et riches en glucides. Manger ce que nous pensons être &lsquorewards&rsquo peut être nocif pour notre santé, par exemple :

  • manger de grandes quantités de nourriture transformée ou de restauration rapide
  • boire un excès d'alcool
  • manger de plus grosses portions
  • boire des boissons gazeuses
  • manger de confort.

Ces aliments en excès peuvent entraîner une prise de poids rapide. Les produits à forte teneur en sucre et en matières grasses peuvent entraîner un risque accru de développer des problèmes de santé plus tard dans la vie. Une alimentation équilibrée et contrôlée en calories, composée de fruits frais, de légumes et d'exercices réguliers, peut aider à réduire les risques et favoriser une perte de poids saine.

Manque d'activité physique

Les recommandations mondiales de l'Organisation mondiale de la santé sur l'activité physique pour la santé suggèrent que les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient faire au moins 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée par semaine. Cela peut sembler beaucoup, mais pensez-y en termes de 30 minutes par jour, pendant cinq jours. L'exercice régulier est gérable, même si la triste réalité est que de nombreuses personnes sont soit «trop occupées», soit peu disposées à l'adopter dans leur mode de vie.

L'activité physique aide non seulement notre corps à brûler tout excès d'énergie qui peut être stocké sous forme de graisse, mais elle est également nécessaire pour maintenir notre corps dans un état optimal.

Facteurs environnementaux et génétiques

Bien qu'aucune preuve n'ait été trouvée reliant la génétique à l'obésité, il a été révélé que ceux dont l'un ou les deux parents sont classés comme étant en surpoids, courent un risque plus élevé de devenir eux-mêmes obèses. Cela pourrait être dû à l'environnement, les enfants peuvent adopter des habitudes alimentaires malsaines de la part de leurs parents, bien que dans certains cas, on pense que certaines personnes héritent d'une tendance à trop manger et à manquer de contrôle de l'appétit. Il est important de considérer comment vos habitudes alimentaires peuvent affecter votre entourage, on pense que les habitudes alimentaires des parents peuvent contribuer à l'obésité infantile.

Notre cerveau envoie un signal lorsque notre corps ressent la plénitude, mais beaucoup de gens n'ont pas le contrôle de l'appétit pour reconnaître quand s'arrêter.

Problèmes médicaux

Rares sont les individus qui peuvent attribuer leur poids à une cause médicale. Le syndrome des ovaires polykystiques et une thyroïde sous-active peuvent entraîner une prise de poids chez les femmes - certaines personnes peuvent également constater que les effets secondaires des médicaments peuvent souvent provoquer des fluctuations de poids.


Utilisez nos ressources à la maison ou pour discuter de leurs programmes avec vos fournisseurs de services de garde. Aidez votre famille à manger plus sainement, faites bouger vos enfants, limitez le temps passé devant un écran et obtenez un soutien pour l'allaitement.

5 façons d'améliorer la santé intestinale de vos enfants : au moment où les enfants atteignent l'âge scolaire, la composition générale de leur microbiome a été établie et restera avec eux pendant des années. Cette ressource fournit des directives simples sur les façons dont vous pouvez améliorer la santé intestinale de votre enfant.

6 étapes simples pour que toute la famille soit en bonne santé cardiaque : Cette ressource de l'American Heart Association montre des façons de donner plus de temps à toute la famille pour être en meilleure santé cardiaque.

Tout sur le sommeil : cette ressource est destinée aux parents qui souhaitent découvrir la qualité et la quantité de sommeil que les enfants devraient avoir.

Recommandations diététiques pour des enfants en bonne santé : Cette ressource explique les recommandations diététiques de l'American Heart Association pour les nourrissons, les enfants et les adolescents afin de promouvoir la santé cardiovasculaire.

Habitudes saines pour les enfants et les familles : Cette ressource fournit une infographie sur l'obésité infantile et des fiches de conseils sur la façon d'enseigner à vos enfants des habitudes saines.

Healthy Minds: Nourrir le développement sain de votre enfant: Ces articles de l'organisation à but non lucratif Zero to Three fournissent des exemples et des encouragements aux parents et aux tuteurs pour comprendre et favoriser le développement de l'enfant de la naissance à 36 mois.

Comment les familles peuvent-elles être en meilleure santé : Cette ressource décrit des façons d'impliquer toute la famille dans des habitudes et des activités alimentaires saines.

L'obésité infantile est-elle un problème dans votre maison? Cette ressource vous aidera, vous et vos enfants, à éviter la tendance malsaine à l'obésité de notre pays.

KidsHealth Nutrition and Fitness : KidsHealth de Nemours est le site Web le plus visité pour la santé et le développement des enfants. Comment nourrir un mangeur difficile ou encourager un enfant qui aime les jeux vidéo à jouer dehors ? Apprenez à garder votre enfant en bonne santé avec les bons aliments et l'activité physique.

Les 10 meilleurs conseils pour aider les enfants à développer des habitudes saines : Cette ressource fournit dix conseils sur les façons dont vous pouvez aider votre enfant à développer des habitudes saines dès le début de la vie qui lui apporteront des avantages tout au long de sa vie.

9 éléments nutritifs indispensables pour votre enfant : Cette ressource fournit des informations sur les neuf éléments nutritifs que chaque enfant devrait consommer quotidiennement.

15 façons d'amener vos enfants à mieux manger : Cette ressource fournit des leçons de première main apprises d'une mère pour vous aider à guider vos enfants à mieux manger.

Aliments pour bébés — Comment préparer les vôtres (vidéo) : Vous souhaitez préparer vos propres aliments pour bébés ? C'est plus facile que vous ne le pensez. Cette ressource illustre comment vous pouvez préparer votre propre nourriture pour bébé faite maison qui ajoute des avantages nutritionnels à votre enfant.

Cooking Matters : Ce site Web regorge de ressources et de recettes pour aider les familles à préparer des repas nutritifs avec un budget limité et à adopter de saines habitudes alimentaires.

Cuisiner avec des enfants d'âge préscolaire : Cela peut demander un peu de flexibilité et de travail de préparation, mais le temps passé dans la cuisine avec des enfants d'âge préscolaire peut être éducatif, renforcer la confiance des enfants et promouvoir une alimentation saine.

Répartition des responsabilités en matière d'alimentation : les enfants mangent autant qu'ils en ont besoin, grandissent de la manière qui leur convient et apprennent à manger ce que mangent leurs parents. Les parents peuvent laisser les enfants apprendre et grandir en mangeant lorsqu'ils suivent ces directives de l'institut Ellyn Satter.

Mangez bien quand l'argent est serré : cette ressource de l'USDA fournit des conseils sur la façon d'étirer votre budget alimentaire en planifiant à l'avance, en budgétisant, en faisant des choix alimentaires intelligents et en préparant des recettes à faible coût.

Encouragez les enfants à manger des aliments sains : PBS Parents fournit une ressource qui rendrait les bons choix alimentaires plus attrayants pour vos enfants.

Liste de contrôle familiale pour la nutrition dans l'éducation préscolaire (PDF) : Cette liste de contrôle des meilleures pratiques en matière d'alimentation saine est une excellente référence lorsque vous visitez des programmes de garde d'enfants et d'éducation préscolaire. Renseignez-vous sur les mesures qu'ils prennent pour prévenir l'obésité chez les enfants. Également disponible en espagnol

Bibliothèque de la ferme à l'école : trouvez des livres pour enseigner aux enfants d'âge préscolaire le jardinage, la cuisine, les fermes et la nourriture.

Premiers soins — Étouffement : L'étouffement peut être une urgence mortelle. Suivez ces étapes si votre enfant s'étouffe.

Allergies alimentaires : Les allergies alimentaires peuvent provoquer des réactions graves. Découvrez comment assurer la sécurité de vos enfants et que faire en cas d'urgence.

Achats d'aliments sains : Ces étalages tentants de collations savoureuses et de boissons fruitées peuvent vous permettre de vous retrouver facilement avec un chariot surchargé de choses qui n'offrent pas beaucoup de punch nutritionnel. Ces conseils peuvent vous aider à rester concentré sur des options saines.

Aliments sains à moins de 1 $ par portion : Manger sainement avec un budget limité peut sembler difficile, mais cela peut être fait. Cette ressource fournit des aliments sains à moins de 1 $ que vous pouvez intégrer à votre planification de menu hebdomadaire.

Comment lire une étiquette de la valeur nutritive (vidéo) : Ces étiquettes, qui se trouvent généralement au dos des emballages d'aliments, peuvent être difficiles à comprendre. Voici comment les lire et apprenez à vos enfants à les lire aussi.

Comment apprivoiser la dent sucrée de votre enfant en 30 jours : Les directives diététiques de l'USDA pour les Américains ont récemment recommandé que les enfants et les adultes limitent le sucre ajouté à 10 % ou moins des calories quotidiennes. Cette ressource fournit un plan pour aider tout le monde à se rapprocher de ce niveau de 10 pour cent en un mois seulement.

Garder les portions sous contrôle : Il n'est pas seulement important que la qualité de nos aliments soit nutritive, mais aussi la quantité. Cette ressource est utile pour comprendre la différence entre la taille des portions et les quantités recommandées de différents aliments.

Les enfants et la nourriture — 10 conseils pour les parents : Suivre ces dix directives de base peut vous aider à encourager vos enfants à bien manger et à maintenir un poids santé.

Empoisonnement au plomb et nutrition : les ressources de l'USDA et du CDC fournissent des faits sur la nutrition et l'exposition au plomb, comment vous pouvez lutter contre l'empoisonnement au plomb avec une alimentation saine, et cinq choses que vous pouvez faire pour aider à réduire le niveau de plomb de votre enfant (également disponible en espagnol ).

Relooking des repas : Les repas qui plaisent aux enfants peuvent apporter les vitamines et les minéraux dont les corps en pleine croissance ont besoin. Voici quelques conseils simples pour éliminer les graisses des aliments préférés des enfants.

Vidéos MyPlate : ces vidéos combinent des informations nutritionnelles avec des histoires inspirantes de familles américaines, dans le cadre de l'effort global pour aider les gens à trouver des solutions d'alimentation saine et à développer un style d'alimentation sain personnalisé qui correspond à leur mode de vie global.

Nifty Benefits–Guide to Child Nutrition: Cette ressource souligne l'importance d'encourager de saines habitudes alimentaires dès le plus jeune âge. Comprendre ce que sont les directives nutritionnelles pour les enfants peut aider les familles à faire de meilleurs choix alimentaires et à enseigner des habitudes saines.

Nourish Interactive se consacre à éduquer les enfants sur l'importance d'une bonne nutrition. Les personnages Nourish Interactive tels que Chef Solus sont ravis de partager des recettes, des jeux et des activités avec les enfants. Les enfants peuvent également profiter d'imprimés - puzzles, feuilles de travail et feuilles d'apprentissage - qui favorisent une vie saine.

Guide nutritionnel pour les tout-petits : Cet article passe en revue la variété d'aliments qu'un tout-petit devrait recevoir, la quantité de nourriture dont il a besoin et les besoins en lait et en fer à ce stade de la vie.

Mangeurs difficiles : manger difficile est un comportement typique pour de nombreux enfants d'âge préscolaire. Apprenez comment amener votre enfant à essayer de nouveaux aliments, que dire à votre enfant au sujet de ses comportements alimentaires et plus encore.

Collations pour les enfants d'âge préscolaire : Des collations saines et au bon moment peuvent aider à combler les lacunes nutritionnelles des enfants d'âge préscolaire. Transformez vos enfants en grignotines intelligentes en faisant preuve de créativité avec des aliments sains.

Collations pour les tout-petits : Certains tout-petits peuvent sembler trop occupés à explorer pour ralentir et manger. D'autres peuvent être inconstants à propos de la nourriture. C'est là qu'interviennent les collations saines et au bon moment.

Stratégies pour nourrir un enfant d'âge préscolaire : Les années préscolaires sont le moment idéal pour enseigner aux enfants les choix alimentaires sains de manière nouvelle et excitante.

Tout-petits à table — Éviter les luttes de pouvoir : En anticipant les problèmes et en offrant des choix, vous pouvez enseigner aux tout-petits des habitudes alimentaires saines et éviter les luttes de pouvoir au sujet de la nourriture.

Les 5 meilleurs conseils pour faire face aux mangeurs difficiles (enfants et adultes): Cette ressource fournit des conseils qui aideront à nourrir votre famille avec des aliments sains et à rétablir une certaine harmonie à l'heure des repas.

What's Cooking: Recettes saines et conseils culinaires de l'USDA, y compris des recettes pour les personnes du programme d'aide à la nutrition supplémentaire (SNAP)

7 meilleures et pires boissons pour garder les enfants hydratés : que devraient boire les enfants ? Cette ressource fournit des suggestions ainsi que d'autres boissons courantes que les enfants devraient éviter.

10 conseils pour faire de meilleurs choix de boissons : Ce que vous buvez est aussi important que ce que vous mangez. Cette ressource fournit des conseils pour vous aider à faire de meilleurs choix de boissons.

12 recettes de smoothies sains pour les enfants : les smoothies sont une délicieuse façon pour les enfants d'avoir suffisamment de nutriments dans leur corps chaque jour ! Cette ressource fournit 12 recettes de smoothies que vous pouvez essayer avec vos enfants.

Le calcium et votre enfant : Le calcium est nécessaire pour construire des os solides. Mais plus de 60% des enfants ne reçoivent pas assez de ce nutriment. En savoir plus sur les avantages et les sources de calcium.

Boissons créatives et saines pour les enfants : Le lait et l'eau sont les boissons les plus saines pour les enfants. Les nutritionnistes fournissent des moyens d'aider votre enfant à obtenir suffisamment des deux.

De délicieuses boissons — Recettes sans caféine : Cette ressource propose des recettes sans caféine que vous et votre famille apprécierez.

Jus de fruits et régime alimentaire de votre enfant : consultez les recommandations quotidiennes de jus de l'American Academy of Pediatrics pour différents âges et obtenez des informations et des ressources supplémentaires sur les habitudes de consommation de boissons saines.

Boissons saines pour les enfants : Nous savons qu'il est difficile d'amener vos enfants à bord avec des boissons saines. C'est pourquoi cette ressource fournit des informations sur les directives en matière de boissons pour vos enfants.

Jus ou boissons aux fruits ? Le jus est une façon de savourer les fruits. Garder 100 % de jus à portée de main est bon pour toute la famille ! Cette ressource explique les avantages du jus et combien c'est trop.

Potter la loutre (livre électronique en anglais et en espagnol) : lisez à haute voix ce livre avec des images captivantes à propos d'une loutre qui aime l'eau.

Fiche de conseils sur l'eau et le jus (PDF) : cette fiche de conseils sur les boissons saines comprend des directives pour servir de l'eau et du jus, comment encourager les enfants à faire des choix de boissons sains, et plus encore.

Que devraient boire les enfants d'âge préscolaire ? : Les meilleures boissons pour les enfants d'âge préscolaire - et pour les enfants de tous âges - sont le lait et l'eau. Découvrez comment étancher la soif des enfants d'âge préscolaire de manière saine.

Que buvez-vous ? Cette ressource est une activité que les parents peuvent réaliser avec leurs enfants. Affichez ce tableau sur le réfrigérateur comme rappel et pour encourager toute votre famille à passer aux boissons saines avec vous.

4 exercices pour aider bébé à devenir plus fort : que votre bébé frappe un objet, frappe ses jambes ou se tortille lors d'un changement de couche, il fait travailler ses petits muscles. Cette ressource propose des exercices faciles qui vous aideront à devenir le propre entraîneur personnel de votre bébé.

5 mouvements pour le premier entraînement de bébé : vous pouvez commencer l'heure du ventre dès la naissance de votre bébé avec ces mouvements pour développer la force et la motricité précoce ainsi que créer des liens avec votre bébé.

11 Activités pour les bébés (0 à 6 mois) : Cette ressource propose des activités simples favorisant le développement pour les bébés de la naissance à 6 mois suggérées par trois grands experts du développement de l'enfant.

11 Activités pour les bébés (6 à 12 mois) : Cette ressource propose des activités simples favorisant le développement pour les bébés de 6 à 12 mois suggérées par trois grands experts du développement de l'enfant.

11 façons d'encourager votre enfant à être physiquement actif : Seul 1 enfant sur 3 est physiquement actif chaque jour. Les parents peuvent jouer un rôle clé en aidant leur enfant à devenir plus actif physiquement. Cette ressource fournit 11 façons de commencer.

Établir des routines de temps sur le ventre : Apprenez à intégrer le temps sur le ventre dans la routine quotidienne de votre famille, augmentez la capacité de votre bébé à atteindre, et plus encore, grâce à ces conseils.

Liste de contrôle familiale pour l'activité physique dans l'éducation préscolaire : Cette liste de contrôle des meilleures pratiques en matière d'activité physique est une excellente ressource à avoir lorsque vous visitez des programmes de garde d'enfants. Également disponible en espagnol.

Calendrier d'activités Bougez aujourd'hui : un calendrier réutilisable à tout moment qui contient des activités physiques amusantes à faire tous les jours avec votre enfant d'âge préscolaire.

Head Start Body Start : Ce matériel SHAPE America propose des activités adaptées à l'âge pour montrer l'importance de l'activité physique pour les jeunes enfants. Ils offrent une variété d'idées, de stratégies et d'informations pour utiliser l'espace, le matériel et le temps dont disposent les prestataires ou les parents pour modéliser et encourager les activités physiques. Ils sont offerts en anglais et en espagnol.

Conseils sains pour le jeu actif : Cette ressource utile explique les avantages du jeu actif, comment savoir si votre enfant joue suffisamment et des idées de jeu actif à l'intérieur et à l'extérieur.

De combien d'activité physique les enfants ont-ils besoin ? Votre enfant ou adolescent effectue-t-il les trois types d'activité physique? Cette ressource encouragera votre enfant à participer à des activités adaptées à son âge, agréables et variées.

Comment garder les tout-petits actifs : Les tout-petits n'aiment pas rester assis. Cette ressource fournit des conseils pour garder les tout-petits actifs.

Enfants et exercice : explorez les différentes façons dont les enfants peuvent jouer et être physiquement actifs. Cette ressource présente les bienfaits de l'exercice et les lignes directrices sur les activités pour les nourrissons, les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire.

Faire de l'activité physique une partie de la vie d'un enfant : En tant que parent, vous pouvez aider à façonner les attitudes et les comportements de votre enfant envers l'activité physique, et connaître ces directives est un excellent point de départ.

Motivez les enfants à être actifs : les enfants en bonne santé et physiquement actifs sont plus susceptibles d'être motivés sur le plan scolaire, alertes et de réussir. Découvrez des activités adaptées à l'âge que vos enfants apprécieront.

Service des parcs nationaux : trouvez un parc près de chez vous et commencez à planifier votre prochaine aventure en plein air.

National Wildlife Federation Family Fun : Découvrez des activités amusantes de plein air, de nature et liées aux animaux à faire avec votre enfant. Recherchez des activités par type, âge de l'enfant, saison ou animal préféré.

Tout-petits — Apprendre en jouant : Profitez du désir naturel de votre tout-petit de continuer à bouger. Cette ressource fournit un guide sur les habiletés physiques que les tout-petits travaillent selon l'âge.

Tummy Time Tools : Cette ressource informative explique les avantages du temps passé sur le ventre, comment porter votre bébé en toute sécurité, des conseils pour prendre le bain, changer les couches et habiller bébé bien plus encore.

Création d'un plan média familial : En créant un plan d'utilisation média familial personnalisé, vous pouvez être plus activement conscient de votre utilisation des médias et du temps dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs chaque jour. Cet outil de l'American Academy of Pediatrics vous aidera à réfléchir à l'utilisation des médias et à créer des objectifs et des règles conformes aux valeurs de votre famille.

Habitudes saines pour la télévision, les jeux vidéo et Internet : Trop de temps passé devant un écran peut avoir des effets secondaires malsains. Cet article contient des conseils pour les parents sur la manière de limiter le temps passé devant un écran et couvre également la sécurité sur Internet.

Comment l'utilisation des médias affecte votre enfant : La technologie peut faire partie d'une enfance saine, tant que ce privilège n'est pas abusé. Cette ressource explique comment les médias affectent votre enfant et les lignes directrices recommandées pour le temps passé devant un écran.

Comment la télévision affecte les enfants : Découvrez la programmation télévisée appropriée pour les jeunes enfants ainsi que la façon dont les publicités affectent les enfants, les cotes d'écoute et la façon d'enseigner de bonnes habitudes à la télévision.

Limiter le temps d'écran : cette ressource explique l'importance de limiter ou d'éliminer le temps d'écran et propose des activités amusantes que vos enfants peuvent faire à la place.

Limitez le temps passé devant l'écran et faites bouger vos enfants (et toute la famille) : les experts recommandent que les enfants n'aient pas plus de 1 à 2 heures de télévision/ordinateur/jeux vidéo par jour. Cette ressource fournit des idées sur la façon de limiter le temps sédentaire de votre famille.

Réduire le temps passé à la télévision, à l'ordinateur et au téléphone portable pour les enfants – sans se battre : cette ressource fournit des stratégies sans stress pour réduire le temps passé devant un écran avec vos enfants.

Temps d'écran et enfants - Comment guider votre enfant : Les écrans sont partout. En conséquence, contrôler le temps d'écran d'un enfant est devenu beaucoup plus difficile pour les parents. Cette ressource fournit des conseils pour guider votre enfant dans l'utilisation des écrans et des médias.

Lignes directrices sur le temps d'écran pour les bébés et les tout-petits : La majeure partie du développement du cerveau d'un bébé se produit au cours des deux premières années de sa vie. Cette ressource explique à quel point c'est trop pour les bébés et les tout-petits.

Lignes directrices sur le temps d'écran pour les enfants d'âge préscolaire : Les enfants d'âge préscolaire apprennent en interagissant avec le monde qui les entoure. l'American Academy of Pediatrics (AAP) recommande de limiter le temps que les enfants d'âge préscolaire passent devant un écran. Cette ressource explique à quel point c'est trop pour les enfants d'âge préscolaire.

Directives sur le temps d'écran pour les grands enfants : au moment où les enfants atteignent l'école primaire, la plupart sont très familiers avec des choses comme les téléviseurs, les tablettes et les smartphones. Cette ressource explique à quel point c'est trop pour les enfants et les préadolescents.

Lignes directrices sur le temps passé devant un écran pour les adolescents : à mesure que les enfants grandissent, trop de temps passé devant un écran peut interférer avec des activités telles que l'activité physique, les devoirs, les jeux avec des amis et le temps passé avec la famille. Cette ressource explique à quel point c'est trop pour les adolescents.

Fiche de conseils : fixer des limites pour le temps passé devant un écran (PDF) : fiche de conseils en un coup d'œil pour les parents sur la façon de limiter le temps passé devant un écran et de passer plus de temps de qualité en famille.

Nous pouvons! Tableau du temps passé devant un écran : remplissez ce tableau pour voir combien de temps votre famille passe devant un écran chaque semaine.

Retour au sommeil, le ventre pour jouer : cet article souligne que même si le temps passé sur le ventre est important, les bébés sont plus en sécurité sur le dos pendant leur sommeil. Apprenez-en plus sur la façon de passer du temps sur le ventre avec votre bébé.

Les meilleures positions d'allaitement pour maman et bébé : Apprenez à allaiter en essayant quatre positions d'allaitement populaires (berceau, berceau croisé, couché sur le côté et football) pour trouver la meilleure pour vous et votre bébé.

FAQ sur l'allaitement — Pour commencer : Que vous soyez une nouvelle maman ou une pro de la parentalité chevronnée, l'allaitement s'accompagne souvent de son lot de questions. Cette ressource fournit des réponses aux questions courantes que les mères peuvent avoir.

FAQ sur l'allaitement — Douleur et inconfort : Que vous soyez une nouvelle maman ou une pro parentale chevronnée, l'allaitement s'accompagne souvent de son lot de questions. Cette ressource fournit des réponses aux questions courantes que les mères peuvent avoir.

Conseils pour l'allaitement — Ce que les nouvelles mamans doivent savoir : L'allaitement peut être un défi. Cette ressource fournit des conseils sur l'allaitement pour bien démarrer.

Allaitement au sein vs. Alimentation au lait maternisé : Choisir d'allaiter ou d'alimenter au lait maternisé leur bébé est l'une des plus grandes décisions que les futurs parents et les nouveaux parents prendront. Cette ressource explique les avantages et les défis des deux.

Un guide pour tirer le lait : Ce guide de La Leche League décrit différents types de tire-lait et comment rendre le pompage aussi confortable, efficace et sans stress que possible.

Informations sur la santé et la nutrition des mamans/futures mamans : Lorsque vous êtes enceinte ou que vous allaitez, vous avez des besoins nutritionnels particuliers. Ce site est conçu pour vous donner les outils dont vous et votre bébé avez besoin pour rester en bonne santé.

Positions d'allaitement : Il est important de trouver une position d'allaitement confortable (ou maintien) pour vous et votre bébé. Ces ressources fournissent des positions communes à considérer.

Your Age-by-Age Guide to Weaning: This resource rounded up lactation consultants, developmental experts, and real moms to help you get both mind and body ready for weaning.

My Native Plate and My Native Plate for Your Family (PDF): Helping your family eat healthy is easy with these print-outs reminding you about portion sizes and to include fruits, vegetables, grains and protein with every meal.

Physical Activity Kit for Young Children (PAK) — Staying on the Active Path in Native Communities
(PDF): This vast resource for child care providers and parents contains culturally appropriate physical activities and movements for infants, toddlers and preschool children.

4 Month Sleep Regression (PDF): As baby’s sleep becomes more developed and organized around the 4-month mark, some babies who were previously sleeping well will begin waking more and napping less. This is often a source of confusion for many parents. This article will explain why “good” sleepers sometimes turn into “poor” sleepers around 3-5 months old.

8, 9, 10 Month Sleep Regression (PDF): It is very common for 8-10 month old babies to have sleep problems. Maybe the sleep problems are new after baby was sleeping through the night or maybe baby never quite recovered from the 4-month sleep regression. You can also refer parents to this article: 8, 9, 10 Month Sleep Regression.

7 Tips For Making Daycare Nap Schedules Work For Your Child (PDF): This is a great resource for families whose children are struggling to nap well at daycare, and who are becoming overly tired and cranky as a result. It provides parents with seven tried and true ways to help children get extra sleep in the evening and on weekends, thereby eliminating chronic exhaustion.

10 Tips for Safe Baby Sleep (PDF): Knowing where to turn for safe sleep information is challenging. Safety recommendations to prevent SIDS (crib death) have changed over time. This list provides ten tips for safe sleep, compiled from the American Academy of Pediatrics.

20 Baby Sleep Myths (PDF): There are many myths or areas where parent intuition is not always true. This handout will help put those myths to bed.

Baby and Toddler Bedtime By Age Chart (PDF): This chart helps parents select age-appropriate bedtimes as their children grow.

Guide for Parents of 0-6 Month Old Babies (PDF): This handout provides a great overview of how sleep changes in the first 6 months of a baby’s life. It also provides two sample daytime schedules parents can use for reference.

A Guide to Getting Started with The Baby Sleep Site®: The Baby Sleep Site strives to offer a wide range of resources, products and services for parents and families who need additional information or help with their child’s sleep. This guide is meant to help new visitors navigate and learn about all that The Baby Sleep Site™ offers.

Naptime—How Much Sleep Do Kids Need: Bright Horizons provides basic guidelines from the National Sleep Foundation on how much hours of sleep kids need.

Preparing Your Kids for Naptime at Daycare: Sleep Help, a sleep-health education site, has put best practices together to ensure your young child has a smooth transition to daycare and provide some guidance on how to best prepare your child for daycare napping.

Safe Sleep: Child Care Aware of North Dakota has a selection of resources on safe sleep. You can reduce the risk of Sudden Infant Death Syndrome (SIDS) or other sleep-related accidents by following safe sleep practices.

Safe Sleep for Babies (Video): Learn the steps to ensure a safe sleep environment for your baby with host Joan Lunden, CPSC, Keeping Babies Safe and the American Academy of Pediatrics. The US Consumer Product Safety Commission has a short version of this video available as well.

Sleep and Young Children: This issue of the North Carolina Child Care Health and Safety Bulletin focuses on sleep and related issues. Sleep-related problems and suggestions for dealing with them are included as well as resources for getting help.

Sleeping for Two—The Complete Guide to Sleeping While Pregnant: This guide from Sleep Advisor looks at the reasons behind the lack of sleep during each trimester, why adequate sleep is so important during pregnancy, and includes tips for better sleep as well as FAQs.

MyPlate

MyPlate is a reminder to find your healthy eating style and build it throughout your lifetime. Everything you eat and drink matters. The right mix can help you be healthier now and in the future.

Screen Free Week

Screen-Free Week is an annual, international celebration when schools, families and community groups pledge to spend seven days without digital entertainment. Spend quality time together, without TV or computer games.


A guide to childhood obesity prevention in the classroom

1. Promote and implement health education for your students

Many kids have no idea what is involved in a healthy diet or exercise regime, or what equates to a healthy lifestyle in general. Many adults have no idea either, for that matter, but when you&rsquore young, it&rsquos especially tough to even have an awareness of that kind of thing.

&ldquoUse your expertise as an educator to reinforce healthy habits in the curriculum regardless of subject matter,&rdquo says Dr. Jarrett Patton. &ldquoTeaching health and nutrition throughout the day can help lead children to live healthier lives at home."

Working healthy lifestyle lesson plans into your curriculum will not only give kids an awareness of their own health, but you&rsquoll also be able to encourage and spark ideas about how to keep healthy on a regular basis and stay healthy in the future.

&ldquoTeach them about healthy eating, suggest new recipes or introduce students to gardening,&rdquo suggests Corina Bethencourt, a teacher at Miami-Dade County Public Schools. &ldquoA great resource for teachers is the Let's Move initiative.&rdquo

2. Get kids moving with physical fitness activities

According to the U.S. National Library of Medicine - National Institutes of Health, the guidelines for children state that 60 minutes of physical activity is recommended per day, as well as 30 minutes of vigorous activity three times per week. While it may be a standard requirement for the curriculum at your school, making sure your students have adequate time to get physical activity in outside or in the gymnasium is essential.

There are other ways you can work in physical fitness activities in the classroom as well. &ldquoIncorporate activity into lesson plans during the day,&rdquo says Patton. &ldquoThis could be as simple as providing a stretch break for the kids or allowing for a few minutes of simple calisthenics like jumping jacks or push-ups.&rdquo

3. Encourage healthy snacks

Making sure the school you&rsquore working at has healthy guidelines in place regarding school lunches and snacks is essential to promoting good health in the classroom. If you&rsquore in charge of providing snacks for your students, make sure you&rsquore choosing healthy options: fruits, vegetable, whole-grain options and foods high in protein.

If parents are in charge of providing their kids with snacks for the day, there&rsquos no harm in sending home a letter detailing ideas for healthy snack options, but at the same time, it&rsquos important to respect the decisions parents make for their children. You can educate, but it&rsquos important not to pressure kids or their parents.

&ldquoModeling from teachers should be in the form of respect for meals, snack times and eating with children,&rdquo says Adina Pearson, a family dietician. &ldquoShow them a calm and relaxed attitude about food and the importance of taking time to nourish oneself.&rdquo

4. Keep yourself healthy

Your role as a teacher gives you the opportunity to make a huge impact on your students. Not only do kids often look up to their teachers, but they will also certainly watch how you handle yourself and manage your own life.

When kids learn that one of your priorities is staying healthy, eating nutritious foods and pursuing physical fitness, they may be more likely to pursue those things as well. Don&rsquot stop with yourself&mdashget your whole staff on board. Promote health initiatives at your school, have competitions with prizes, and play games that will get everyone on board with keeping healthy.

5. Rally for positive health programs and policies at your school

Schools as a whole have made great strides toward pursuing healthier options and putting policies in place to promote the health of students, faculty and staff. Government programs have certainly helped move things along, as well. Not all schools are necessarily on board, however, and it&rsquos up to you speak up and advocate on behalf of your students.

Many of the strides that have already been made are due to teachers like you who have rallied for change and pursued making a difference, so don&rsquot be afraid to stand up and make your voice heard.


Jamie Oliver Beating Childhood Obesity

Celebrated British chef Jamie Oliver of “Naked Chef” fame, who is passionate about fresh, delicious and uncomplicated food, takes the rising numbers of children struggling with obesity in the world to heart and is doing whatever he can to help combat it. He has come up with a list of recommendations which he has presented in hopes that through education and small, attainable changes, the next generation will live longer and healthier lives.

His platform as a celebrity has allowed Oliver to draw attention to this epidemic, making it his personal mission to encourage simple lifestyle and diet alterations that will ultimately lead to lower food-related illness rates. While his focus so far has been on children in the United Kingdom and the United States, these ideas are practical for every corner of the globe where a diet of processed foods has become the norm.

Swap Beverages

One of the biggest sources of empty calories for school-aged children and teenagers is sugary soft drinks. Oliver advocates for placing a tax on these drinks to raise money that would be used on food education programs, while also encouraging the consumption of more water and drinks without added sugar or sweeteners, which are typically less expensive or free.

Reformulate Recipes

If food and beverage companies gradually reduce the sugar found in their products, consumers aren’t likely to detect changes in new recipes because their taste buds will slowly adapt to them. This technique has already been used successfully to reduce salt in many packaged foods.

Change Labeling

Reading a food label should be a simple process that even a child can figure out, yet many parents struggle with understanding portion sizes, nutrition facts and ingredients. Labeling should be standardized so that it is easy to know exactly what is inside the package.

Make a School Food Plan

It is imperative for schools to educate students about food and nutrition. Government should back an extensive plan to improve cooked school lunches and introduce standards for packed lunches too, as they generally do not meet minimum nutritional standards.

Alter Marketing

The advertising and marketing of unhealthy foods that targets children should be banned, and stores should make it clear which foods are high in fat, salt and sugar. There should also be incentives for supermarkets to work with organizations that place healthy, fresh foods in the hands of lower-income families.

Diagnose and Prevent

The UK has an existing program called the National Child Measurement Programme, and Oliver believes it should be expanded so that obesity can be caught in its earliest stages so that preventative measures can be taken. This type of program should be implemented everywhere.

Jamie Oliver’s inspiring activism regarding childhood obesity is certainly bringing needed attention to this serious issue on both individual and governmental levels. Get involved with this exciting movement in your own family and community, starting with Oliver’s Ted Talk for more inspiration on the subject:


Background information

This measure is widely supported by the public, with polling from 2019 shows that 72% of public support a 9pm watershed on junk food adverts during popular family TV shows and that 70% support a 9pm watershed online as well as academics, health and medical organisations.

Volume promotions like BOGOFs appear to be mechanisms to help shoppers save money, however data shows that they actually increase the amount we spend by encouraging people to buy more than they need or intended to buy in the first place. We buy almost 20% more than we otherwise would.


Nutrition Basics Help Fight Child Obesity

FDA nutrition expert Shirley Blakely, a registered dietitian, says the Nutrition Facts label and the list of ingredients on packaged foods are keys to healthy eating. Go to Flickr to get high resolution photos of Shirley preparing kid-friendly foods.

With childhood obesity levels at an all-time high, parents, schools—even whole communities—are getting behind the movement to help young people eat healthier.

As you head down the supermarket aisle, registered dietitian Shirley Blakely says you should zero-in on two things:

  • the Nutrition Facts label—tells the number of calories and percentage of a day’s worth of nutrients in one serving
  • the ingredients on the label of all prepared and packaged foods—lists every ingredient that went into the product, with the predominant ingredient first, the next most prominent second, and so on in descending order

If the cereal your kids like has some type of grain, such as corn or oats, listed first, that’s a good sign. But if fructose, high fructose corn syrup, or sucrose—in other words, sugar—is listed first, that tells you that added sugars are taking the place of other, more nutritious ingredients. The FDA has also proposed to update the nutrition facts label and has proposed that “added sugars” information be included so that you can see how much added sugars are in a product.

But sugar isn’t always an additive. Some foods—fruits, for example—are naturally sweet without adding any sugar at all. If you check the Nutrition Facts label on canned or dried fruits that have no added sugar, you’ll still see sugars listed. That’s because the sugars in pineapple, raisins, prunes, and other fruits occur naturally.

Getting kids to eat the fiber they need can be a challenge. Watch this video of Shirley Blakely and a group of hungry kids preparing good-tasting high fiber foods.

The same is true for fresh apples, bananas, melons, carrots and other items on your grocer's produce aisle, but they are not generally required to carry labels. If you want to know how many calories or nutrients they have, you can look on the Internet.

Blakely also says parents and kids should pay attention to portion sizes and make sure everyone in the family knows how to use the Nutrition Facts label to guide their food choices. Blakely says there are three things everyone should check when they read the label:

Serving size—one container isn’t necessarily one serving of the nutrients listed on the Nutrition Facts label if you only want to eat one serving you can pre-measure your food and eat it from a plate or bowl instead of out of the container.

Percent Daily Value—tells what percentage of the recommended daily amount of each nutrient is in one serving of a food. Based on the amount of each nutrient recommendation for one day, 5 percent or less is low 20 percent or more is high.

Nutrients—choose a variety of nutrient-dense foods. Try to get 20 percent or more of protein, fiber, and some essential vitamins and minerals (such as vitamin C and calcium) in a single serving but limit your intake of saturated fats and sodium to 5 percent or less per serving of food. Strive for 0 trans fat, or trans fatty acids—this harmful fat raises your bad cholesterol (LDL) and lowers your good cholesterol (HDL).

Good nutrition at home is only one piece of the puzzle when it comes to being healthy. With one third of daily calories being consumed outside the home, the FDA is moving forward with calorie labeling on menus and menu boards for certain chain restaurants and similar retail food establishments, and on vending machines. The requirements would help ensure that consumers have more information when they make food choices outside of their homes.


Exercise and willpower alone are not enough

Commenting on the report, Jacob West, our Executive Director of Healthcare Innovation, said:

&ldquoThis timely and insightful report highlights the major benefits that the whole of society can gain from taking proactive action to address childhood obesity. It serves as a warning that the toll on our health and economy could be immense in the years to come if we fail to adequately address this major public health crisis today.

&ldquoSadly, children with obesity are more likely to become adults with obesity, who are then at increased risk of developing heart and circulatory diseases. More must be done to break this chain of ill health. To do this will require collective action across government, society and the economy &ndash there&rsquos no magic bullet when it comes to reducing obesity rates. Exercise and willpower alone are not enough - children must also grow up in the healthiest possible environment.

&ldquoThe increased risk of severe illness or death from Covid-19 among people with obesity further underlines the need to take urgent action. The Government&rsquos recent obesity strategy is a good starting point to achieve this, containing the kind of evidence-based measures that could save and improve lives, such as a 9pm watershed on junk food marketing, and mandatory calorie labelling. It&rsquos vital that Government adequately resources and implements the entire range of measures contained in the strategy in full, and as a priority.&rdquo


Voir la vidéo: Obésité infantile et maladies cardiovasculaires (Août 2022).