Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Blanc Burgers + Bouteilles : Le restaurant de burgers le plus branché de Kansas City

Blanc Burgers + Bouteilles : Le restaurant de burgers le plus branché de Kansas City


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Blanc Burgers et Bouteilles est un hamburger du futur. Bien qu'il existe maintenant deux emplacements de ce joint de hamburgers branchés, l'original situé au Country Club Plaza à Kansas City, Missouri, a lancé la tendance.

Leur menu est composé de 19 hamburgers différents avec quelques points forts tels que le hamburger de bison avec un œuf au plat, du fromage Pepper Jack, de l'oignon rouge, de la confiture de peppadew, de la mayonnaise et de la laitue sur un pain brioché sel et poivre; l'American kobe burger avec oignons au porto, beurre de truffe, aoli ​​à la moutarde et cresson sur pain brioché sel et poivre ; le « 100 dollar » avec un burger farci aux côtes levées braisées au vin rouge, beurre de foie gras, marmelade d'oignons, glaçage balsamique et cresson sur pain au romarin ; et le hamburger à l'envers farci de fromage bleu et garni de bacon fumé au bois de pommier, de rondelles d'oignon, de ketchup et de moutarde maison et de laitue au beurre sur un pain brioché à l'oignon. Pour ceux qui ne préfèrent pas le bœuf, il y a des hamburgers au poulet, porc, dinde, saumon et mahi mahi grillé, et pour les végétariens, il y a un hamburger aux haricots noirs et un hamburger aux lentilles épicées.

Si vous venez déjeuner en semaine (du lundi au vendredi, de 11 h à 15 h), vous pouvez obtenir un hamburger et un accompagnement ou une salade et une soupe pour 9,25 $. Sont également disponibles des salades, la soupe du jour et des entrées telles que des ailes chaudes, des torsades de bretzels et des frites au fromage Gouda. Il y a aussi une carte des vins de base, une gamme de cocktails et une sélection de bières.

Blanc Burgers et Bouteilles est ouvert du lundi au jeudi de 11h à 22h, de 11h à 23h. Vendredi et samedi, et de 11h à 21h. Les dimanches.

Skyler Bouchard est rédacteur junior au Daily Meal. Suivez-la sur Twitter à @skylerbouchard.


Kansas City Chiefs : recette de hamburger aux lentilles épicées

Jusqu'à présent, la série de recettes NFL a été principalement un hommage à la viande et pour la plupart des gens, il n'y a rien de mal à cela. En fait, lorsqu'une recette sans viande a été publiée, mon beau-frère me réprimande pour avoir publié quelque chose qui est "non viril" et anti-football. Eh bien, le post d'aujourd'hui ne va certainement pas me faire gagner des points.

Les Chiefs de Kansas City et une recette de Spicy Lentil Burgers donnent le coup d'envoi de l'AFC West. Je sais ce que vous dites à Kansas City et aux hamburgers végétariens ? Kansas City, l'une des capitales de la viande/barbecue du pays et c'est ce que vous proposez ? Calme-toi (ça veut dire toi Rob), il y a une logique à cette folie.

La saison dernière, un restaurant de hamburgers gastronomiques dans la région de Kansas City, appelé Blanc Burgers + Bottles, a commencé à servir des hamburgers au Arrowhead Stadium (domicile des Chiefs). D'après mes lectures dans le Blog-o-sphère, bien que chers, les hamburgers de Blanc’s sont assez savoureux. Même si leur menu ressemblait à d'autres restaurants de hamburgers gastronomiques que j'ai visités en Amérique, j'ai été intrigué par Blanc’s Spiced Lentil Burger. Et bien que je ne sois en aucun cas un gars de hamburger végétarien, je me suis dit que cela pourrait être bien.

Voici donc notre version gourmande d'un Spicy Lentil Burger, inspiré de Blanc Burgers + Bottles, qui vend ses hamburgers au Arrowhead Stadium, ce qui en fait un burger végétarien, un aliment de football viril - peut-être.

Assurez-vous de revenir demain pour la suite de la série de recettes NFL avec les Chargers de San Diego et quelque chose de louche.

Les Nécessités :*

  • 1 tasse de lentilles rouges
  • 3 tasses d'eau
  • 1 carotte (finement hachée/en dés)
  • 1/2 oignon doux (jaune)
  • 1/2 tasse d'orge sèche
  • 1/4 tasse de persil frais haché
  • 3/4-1 tasse de chapelure
  • Pains à hamburger au blé
  • Huile végétale
  • Salade
  • Tomates

Garniture concombre/yaourt :

  • 1/2 concombre anglais (râpé)
  • 1/2 cuillère à café de garmasala
  • 1/2 crème sure/yaourt
  • 7 feuilles de menthe (hachées grossièrement)
  • Le zeste d'un citron
  • Jus de demi citron
  • Sel et poivre

*Devrait faire environ 6 burgers végétariens

  • Préparez d'abord la garniture en mélangeant tous les ingrédients dans un petit bol. Saler et poivrer au goût, puis placer au réfrigérateur pour garder au frais.
  • Porter 3 tasses d'eau à ébullition dans une casserole, ajouter les lentilles, réduire le feu et cuire environ 10 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Égoutter les lentilles de toute eau restante.

  • Versez environ 1/4 de pouce d'huile végétale dans une poêle et faites chauffer à feu moyen.
  • Lorsque l'huile est chaude, ajoutez une galette de légumes et faites dorer chaque côté. Répétez pour chaque galette.

  • Servir sur un pain à hamburger grillé, garni de la garniture et de tout autre condiment ou garniture préféré.

Copyright © sports-glutton.com, 2010-2011. Tous les droits sont réservés. L'utilisation non autorisée et/ou la duplication de ce matériel sans l'autorisation expresse et écrite de sports-glutton.com est strictement interdite.

9 réponses à “Kansas City Chiefs: Recette de hamburger aux lentilles épicées”

Ce n'est pas comme s'il était rose ou qu'il y avait du flou dans le titre, oh de toute façon. J'aime les lentilles et j'aime les hamburgers, le football dont je ne suis pas fou, mais bon deux sur trois. J'aime la sauce et les épices. Je pense que je sais ce qu'est le post de demain !

Merci et je suppose qu'il n'y a vraiment pas de drame quand je dis San Diego et une recette de poisson, mais quel poisson sera-ce.

Je suis tellement intrigué que je n'ai jamais fait/goûté un hamburger aux lentilles, mais il a l'air délicieux. J'ai eu ma part de hamburgers chers (surtout ici à LA) et je me sens souvent arnaqué. Mais le hamburger de cet endroit appelé Father’s Office figure sur ma liste des meilleurs hamburgers que j'ai jamais goûtés et, oui, vaut 12 $. Le vôtre en vaudrait certainement la peine aussi.

Merci pour le compliment Caroline et je sais ce que vous voulez dire sur les prix des restaurants de hamburgers gastronomiques. Même si j'apprécie vraiment la qualité du hamburger, je finis généralement par me dire que cela en valait la peine (?) Et j'aurais probablement pu faire mieux pour moins.

Burger aux lentilles ? c'est une première pour moi, mais je suppose que ce ne sera pas la dernière car d'après la photo et la façon dont vous l'avez décrite, elles semblent incroyables ! J'ai hâte de les essayer ! Merci de votre visite! Vous avez un super blog et j'adore que vous alliez nourriture et sport !

Merci pour le compliment et pour votre visite ! Vous m'avez accroché avec la recette de pommes de terre écrasées et j'attends avec impatience vos futurs articles/recettes. À votre santé!

Une autre chose que je n'ai pas essayée, les seuls hamburgers végétariens que j'avais étaient des hamburgers aux champignons et c'était tellement bon.

Burger végétarien aux champignons…J'aime ça. Cela semble une autre recette à expérimenter. À votre santé!

[…] Chefs de Kansas City : recette de hamburger aux lentilles épicées Inspirée des hamburgers blancs et des bouteilles de Kansas City, voici notre option végétarienne pour une ville carnivore. […]


Renaissance du burger : les restaurants Lawrence réinventent le classique américain

Henry T's étendra son menu de hamburgers dans les prochains mois pour satisfaire les envies des clients de sandwichs gastronomiques. Le restaurant, 3520 W. Sixth St., fait partie d'une « renaissance des hamburgers » à Lawrence et à Kansas City alors que de nouveaux lieux servent le classique américain.

Les gens de Henry T’s sont dans le secteur des hamburgers depuis 18 ans.

En tant que bar sportif, un bon quart de ses ventes globales va au favori américain, qui joue généralement le second rôle derrière les ailes de poulet du restaurant.

Mais ces jours-ci, le hamburger connaît un peu une renaissance, si vous voulez juste à temps pour la saison des grillades.

Le copropriétaire Sean Gerrity a déclaré que l'intérêt avait commencé à augmenter il y a six mois lorsque les clients ont commencé à demander plus que les promotions lorsqu'ils visitaient le restaurant, 3520 W. Sixth St.

« Ils veulent non seulement un hamburger plus gros, mais ils recherchent également un hamburger de meilleure qualité », dit Gerrity. « Les consommateurs sont simplement plus concernés et plus conscients de ce qu'on leur sert. Et donc ils recherchent quelque chose d'extraordinaire.”

Alors, qu'est-ce qu'un restaurateur doit faire à part s'y conformer ? Tout d'abord, Gerrity a introduit un hamburger plus gros, puis les hamburgers d'Henry T’s sont passés de 100 pour cent de bœuf à 100 pour cent de bœuf Angus. Et en juin, il ira encore plus loin pour ses clients.

« Nous nous adaptons réellement au marché », déclare Gerrity. « Et nous allons en fait commencer à lancer une autre ligne de hamburgers gastronomiques, que nous allons lancer dans environ un mois. « C'est la nature du marché en ce moment, c'est que les gens s'y intéressent. »

Sans blague. Des hamburgers plus gros et meilleurs sont partout. Des restaurants de hamburgers gastronomiques font leur apparition localement, de The Burger Stand à Dempsey’s, 623 Vermont, et Local Burger à 714 Vermont à Blanc Burgers and Bottles à Kansas City. Les restaurants de milieu de gamme sont également dans le mélange, avec Five Guys Burgers and Fries, 2040 31st St., ajoutant un restaurant à Lawrence, et Applebee, basé à Kansas City, présentant les « Realburgers ». Et pour l'ensemble de l'économie , les concurrents de la restauration rapide Hardee’s et Burger King ont fait exploser les ondes avec des publicités pour de nouveaux hamburgers à grande échelle, le Western Bacon Thickburger (vendu par le “Top Chef’s” Padma Lakshmi) et le Steakhouse XT Burger.

L'ancien rencontre le nouveau

Alors, pourquoi le regain d'intérêt pour ce qui est un incontournable du restaurant depuis ce qui semble être une éternité ? Gerrity suppose que des célébrités culinaires comme Lakshmi, la cover-girl de Burger King, et la popularité croissante des émissions culinaires y sont pour beaucoup.

"Je parie 100 $ là-dessus", dit Gerrity en riant. “Absolument. Et c'est aussi sur tous les sites Web.”

Josh Mochel, propriétaire de Jo Shmo’s, 724 Mass., est d'accord, mais laisse entendre que la télévision culinaire ne fait qu'imiter ce qui se passe réellement. Il dit que si l'on regarde en arrière des années plutôt que des mois, la renaissance du hamburger est longue à venir.

“Honnêtement, je pense que cela a à voir avec des choses sociales, pas avec le produit lui-même. À la fin des années 󈨞, au début des années 2000, vous avez vu une énorme (explosion) de restaurants haut de gamme à travers le pays. Tout le monde avait beaucoup d'argent, et ils ne voulaient pas nécessairement un repas de quatre plats ou un dîner de deux heures », dit Mochel. « Vous avez de grands chefs qui feraient des repas quatre et cinq étoiles en ouvrant un endroit plus petit, en faisant des hamburgers, où vous pouvez avoir le même genre d'amour, seulement avec un hamburger, vous savez ? C'est un peu l'accord entre l'ancien et le nouveau.

Art de la Renaissance, euh, nourriture

Alors, quel genre de nouveautés artistiques apparaissent sur les menus des restaurants qui ne sont pas des hamburgers mais plutôt des hamburgers ?

Gerrity dit que la nouvelle gamme de hamburgers d'Henry T sera partout sur la carte culinaire.

"Ils vont être un peu différents", dit-il. "Ils vont être comme des hamburgers de Kobe et des hamburgers au saumon et des hamburgers au thon, et nous allons aussi faire un hamburger de bison."

Ceux-ci seront au-dessus des huit styles de hamburgers du restaurant, où les gens peuvent jouer au chef gastronomique depuis un stand d'angle. Les styles incluent le style bourguignon (oignons, champignons, sauce au vin de Bourgogne et provolone), un style pepperjack et bacon (fromage pepperjack et bacon avec un côté de mayo jalapeño) et le restaurant le plus populaire : le « mardi gras » ( un hamburger trempé dans une sauce pour ailes et garni de cheddar et de bacon). Il s'attend à manger 2 500 hamburgers de tous les styles cette semaine lors de la célébration du 18e anniversaire du restaurant, ce qui signifie des hamburgers deux pour un.

Chez Jo Shmo’s, Mochel n'a actuellement pas l'intention de changer ses hamburgers. Il dit que même s'il admire les restaurants de hamburgers dans lesquels il a été lorsqu'il vivait à New York et à Chicago, son restaurant n'est pas censé être un joint ni une destination de hamburgers gastronomiques.

« Nous sommes un bar sportif où vous pouvez toujours vous procurer un hamburger de qualité, un hamburger qui résiste à l'épreuve du temps », déclare Mochel. « Il n'y a pas de fioritures à ce sujet. Ce ne sont pas des hamburgers quatre étoiles, ce n'est pas des McDonald's, ce n'est qu'un de ces hamburgers que vous pouvez faire dans votre jardin, sauf que vous obtenez toutes les bonnes choses qui vont avec Jo Shmo's.& #8221

En haut de la rue, Rick Martin, chef exécutif de la Free State Brewery, 636 Mass., dit que le burger du restaurant a toujours été un gros vendeur, surtout pendant les mois d'été. Il accueille le nouveau statut de célébrité du hamburger avec une plaque chauffante ouverte.

C'est certainement l'un de nos articles les plus vendus. C'est Americana, dit Martin. “Je pense que nous sommes amoureux du burger.”

Inspiration gourmande

Impressionnez vos invités lors de votre prochaine grillade avec quelques idées de garniture de hamburger géniales du Texas Beef Council :

Le Brie Burger: Garnir chaque galette d'une tranche de brie ou de brie aux herbes, de pomme Granny Smith (coupée en rondelles, façon oignon) et de moutarde épicée.

Le burger César: Préparez une vinaigrette César avec un mélange pour emballage. Garnir chaque galette d'une tranche d'avocat et de la vinaigrette César, puis servir sur du pain au levain.

Le Burger de bière: Deux minutes avant la fin de la cuisson des galettes, badigeonner généreusement d'un mélange à parts égales de sauce à steak et de bière. Garnir de fromage suisse et d'une tranche d'oignon doux (comme le vidalia).

Le Burger Bruschetta: Garnir les galettes de tomates, de basilic frais haché et de fromage mozzarella et servir sur du pain à l'ail français grillé.


Grands hamburgers, originaux de Kansas City

L'une des raisons pour lesquelles j'ai fait le voyage d'un mois à Kansas City était d'effectuer un essai routier en passant un mois dans une ville inconnue. Bien sûr, Kansas City ne m'est pas inconnu, puisque j'y ai grandi, mais je ne m'aventurais presque jamais au nord du Plaza. Une grande partie du territoire que j'ai exploré le mois dernier est nouveau.

Une chose que j'ai apprise : essayer de couvrir 6 quartiers principaux, du centre-ville à la périphérie de la banlieue (79e rue), c'est trop. Aussi, j'écris ce post depuis Denver. Je n'ai pas restauré le titre original de ce blog car j'ai encore plusieurs articles sur Kansas City et la traversée du Kansas à écrire. La prochaine fois que je passerai un mois dans une autre ville, je vais me forcer à explorer tout ce que je peux écrire pendant que je suis là-bas. Je n'aime pas avoir un décalage d'exploration. Cela ne semble pas juste.

L'un des quartiers que j'ai négligé est Westport, fondé en 1833 et destiné à être le terminus est du Santa Fe Trail. (Les sentiers de Californie, d'Oregon et de Santa Fe traversent tous cette zone et se rejoignent le long d'Antioch à Santa Fe au Kansas.) Il y a un panneau "Westport Landing" dans le quartier le long de Westport Road (environ 39th Street), mais le le véritable débarquement se situe au centre-ville, là où Grand Avenue se jette dans la rivière Missouri.

J'ai passé quelques heures à Westport pendant que je restais au Kansas avec mon meilleur ami du lycée (ayant donné une pause à ma sœur après trois semaines de logement). J'ai trouvé un pâté de maisons de Westport Road à l'ouest de Main avec des restaurants tous alignés: Papa Keno's Pizzeria, Blanc Burgers + Bottles, Blayney's Irish Tavern and Blues Cavern, Matsu Sushi, Jerusalem Cafe and Hookah Room, et 180. Juste de l'autre côté de l'intersection se trouvaient Kelly’s Westport Inn (qui prétend être la plus ancienne entreprise de Westport) et McCoy’s, une brasserie artisanale.

(Remarque : Blanc Burgers a déménagé au Plaza. Il existe également un emplacement à Leawood, Kansas.)

Quand je me suis assis devant la fenêtre du Blanc Burgers à 5 heures, le restaurant long et étroit était presque vide. Au moment où je suis parti à 6h, c'était plein. J'étais plus intéressé par la carte des vins que par les 150 bières disponibles, en partie parce qu'il offrait des cépages que je ne connaissais pas, tels que Nero d'Avola (Sicile), Spatburgunder (Allemagne), Magnificat (un mérite californien) et Monestrell (je jure que c'était l'orthographe, mais Google a Monastrell/Mourvedre) . J'ai goûté le Nero (tannique et un peu aigre) mais j'ai finalement opté pour le Juan Gil 2008 de Jumilla, en Espagne, qui m'a rappelé un Pietraluna Negramaro que j'avais au Pulcinella maintenant fermé à Lafayette, Colorado.

Le hamburger de Kobe, qui je suppose est un cliché de nos jours, ne me rappelait rien. C'était délicieux : gras et juteux, croustillant à l'extérieur et rose à l'intérieur. Bien que je ne puisse pas goûter l'aïoli à la moutarde, j'ai apprécié le beurre de truffe, le cresson et les oignons au porto. J'ai même mangé le cornichon entier.

Blanc Burgers propose de nombreux burgers : bison, cochon + taureau, porc, dinde, mahi mahi, lentilles et portabella. Ils fabriquent leur propre ketchup et utilisent du café torréfié localement et du chocolat Christopher Elbow.

En me dandinant dans la rue par la suite, j'ai remarqué que les autres restaurants de cette rue n'étaient pas aussi pleins. Pour une fois, j'ai choisi le joint le plus populaire du quartier.


50 États 50 Burgers

Food Network Magazine a pris la route pour trouver un hamburger que vous devez absolument essayer dans chaque état.

Relatif à:

Photo par : Mary Hattler - Presse S'inscrire

Photo par : Amalia Obermeier-Smith

Photo par : Chris Ryan ©2009 ChrisRyanPhoto.com

Photo par : Kate Kelley ©KateKelley

©Steve Butman Photographie 1065 South First Street, Abilene TX 79602 [email protected] 325-672-2341

Restaurant Creek Bank, Wagerville, Alabama

Jusqu'à récemment, ce restaurant en bord de route n'avait pas d'adresse. Les gens se fiaient au bouche-à-oreille pour se diriger à une heure au nord de Mobile pour une chose : le hamburger. La galette de mandrin de sept onces n'a rien d'extraordinaire, tout simplement délicieuse. À la première bouchée, une sauce secrète ketchup-mayo coule sur le côté.
21711 autoroute. 43, Wagarville 251-246-9396

Long Branch Saloon, Anchorage, Alaska

Les galettes et les garnitures attirent généralement toute l'attention, mais dans ce bar de plongée, les petits pains poussent les hamburgers par-dessus : les fameux petits pains légers, cuits sur place tous les jours, ont le goût d'un croisement entre la ciabatta et le levain - et ils ne s'effritent jamais. Mais les fans disent que les galettes de bœuf frais sont sacrément savoureuses aussi.
1737, boulevard E. Dimond, Anchorage 907-349-4142

Taverne Carlsbad, Scottsdale, Arizona

Le menu avertit les convives que ce hamburger peut provoquer une cécité temporaire ou une perte d'audition. Nous n'avons trouvé aucun cas signalé, mais attention : la galette Angus comprend deux onces de piment habanero (60 fois plus piquant qu'un jalapeño). Le burger est grillé au bois de noix de pécan.
3313 N. Hayden Rd., Scottsdale carlsbadtavern.com

Cotham est dans la ville, Little Rock, Arkansas

Ce hamburger géant, une fois expédié à la Maison Blanche pendant les années Clinton, est une pile de saveurs fumées et aillées de 16 onces maintenues ensemble par un petit pain de 7 pouces de large à base d'huile d'olive. Le Hubcap est livré avec de nombreuses garnitures et un défi : mangez deux et le propriétaire prend la note pour le second.
1401 W. 3rd St., Little Rock cothams.com

Burger In-N-Out, Californie

Oui, la Californie a beaucoup de hamburgers de la ferme à la table, mais demandez aux habitants où trouver un bon hamburger simple, et la réponse est In-N-Out. Pour commander dans le jargon des adeptes cultes de la chaîne, demandez des frites "bien cuites" et des burgers "façon animale" (frits à la moutarde, garnis d'oignons grillés).
plusieurs emplacements www.in-n-out.com

Jack-N-Grill, Denver, Colorado

L'ancien vendeur de piment, Jack Martinez, avait l'habitude de transporter un grill en ville le week-end, servant de la nourriture chez les concessionnaires automobiles, jusqu'à ce que les clients lui demandent d'ouvrir son propre restaurant. La spécialité de son restaurant est le burger Juarez, garni de jambon, d'un hot-dog, de guacamole et, oui, de piments.
2524 N. Federal Blvd., Denver 303-964-9544 jackngrill.com

Restaurant Ted, Meriden, Connecticut

Nous savons que c'est une vieille nouvelle et vraiment vieille, comme 50 ans, en fait, mais le hamburger cuit à la vapeur reçoit tout l'amour parce que c'est probablement le plus juteux que vous mangez toute l'année. Le secret : chaque galette est cuite à la vapeur et non grillée, ce qui donne un morceau de bœuf haché laid mais délicieux recouvert de cheddar fondu et servi sur un gros pain moelleux.

1046, rue Broad, Meriden 203-237-6660

Nage, Rehoboth Beach, Delaware

Ce bistrot du centre commercial, situé dans le lieu de villégiature populaire du Delaware, regorge de touristes et de résidents toute l'année - toujours un bon signe.
1970 Coastal Highway, Rehoboth Beach nagerestaurant.com

El Rey De Las Fritas, Miami, Floride

Le nom de la petite chaîne de Miami signifie "Roi des hamburgers frits", une affirmation juste : il aurait des liens familiaux avec le premier restaurant de La Havane spécialisé dans la frita, la version cubaine d'un curseur. Les fines galettes de bœuf et de chorizo ​​sont frites et garnies de frites et d'une sauce secrète à base de tomate.
six emplacements autour de Miami 305-223-9944

Holeman & Finch Public House, Atlanta, Géorgie

Le cheeseburger n'est pas au menu de ce pub, de peur que ce soit tout ce que tout le monde commanderait. Deux galettes de paleron et de poitrine recouvertes de fromage sont garnies de cornichons de pain et de beurre faits maison et servies sur un petit pain brioché. Seulement 24 sont disponibles tous les soirs au Burger Time, 22 h, annoncé par mégaphone.
2277 Peachtree Rd., Atlanta trouman-finch.com

Café Hukilau, Laie, Hawaï

Une loco moco est la version hawaïenne d'un hamburger : une galette de bœuf et un œuf au plat sur un lit de riz, nappé de sauce. Les fans de la spécialité d'État savent que la sauce est essentielle, c'est pourquoi cette loco moco est si populaire. Au restaurant caché sur la côte nord d'Oahu, le bouillon riche et costaud est le meilleur.
55-662 rue Wahinepee, Laie 808-293-8616

Big Juds, Boise, Idaho

Toute personne qui polit ce cheeseburger d'une livre plus le côté des frites est immortalisée avec une photo sur le mur, et plus de 1 000 ont remporté l'honneur. L'énorme hamburger, super juteux mais pas trop salissant, est si populaire que Big Juds reçoit 20 à 25 commandes par jour. Un deux livres coûte 3 $ de plus.
1289 chemin Protest, Boise 208-343-4439 bigjudsboise.com

Le coin de Kuma, Chicago, Illinois

Lorsque ce bar a ouvert ses portes, tout tournait autour de la bière et du heavy metal, mais bientôt les hamburgers (presque tous nommés pour des groupes) ont fait parler Chicago - en particulier le Slayer : une galette sans pain sur une pile de frites, garnie de chili, de saucisse andouille, de cerise poivrons, oignon, fromage et, selon le menu, "colère".
2900 Ouest Belmont Ave., Chicago 773-604-8769

Ferme Bloomington, Bloomington, Indiana

Le sénateur Richard Lugar a servi ce hamburger de bison frotté à l'espresso-piment sur Capitol Hill pour montrer la viande de buffle maigre et nourrie à l'herbe de son état. Le hamburger est présenté sur un petit pain "tout" avec du fromage artisanal et du bacon poivré tranché épais. La viande provient d'un ranch à 10 miles.
108 E. Kirkwood Ave., Bloomington farm-bloomington.com

Hickory Park Restaurant Co., Ames, Iowa

Les convives font souvent la queue pendant une heure pour s'asseoir sur l'un des bancs d'église de cette institution de l'Iowa. Pour les amateurs de barbecue, les burgers valent la peine d'attendre : les galettes de bœuf ou de porc sont fumées à l'hickory. Le menu compte quinze hamburgers, mais le Garbage, garni de jambon et de choucroute, est de loin le plus populaire.
1404 avenue S. Duff, Ames hickoryparkames.com

Winstead, Kansas

La sagesse conventionnelle dit qu'il ne faut jamais écraser un hamburger avec une spatule, mais cette technique est exactement ce qui attire les foules dans cette petite chaîne du Midwest depuis près de 70 ans. Des galettes ultra-fines à base de steak haché sont saisies sur un gril plat jusqu'à ce que les bords soient croustillants.
10 succursales au Kansas et au Missouri winsteadssteakburger.com

W.W. Cousins, Louisville, Kentucky

Certaines personnes n'ont pas assez d'options. Ce point de repère de Louisville est pour eux : au centre du restaurant se trouve un bar de garnitures pour hamburgers de 40 articles si complexe qu'il y a une carte au-dessus pour vous guider vers la sauce tartare, les olives vertes tranchées, le parmesan et tout ce qui vous convient.
900, chemin Dupont, Louisville ilovecousins.com

Mason's Grill, Baton Rouge, Louisiane

Le propriétaire a passé deux ans à chercher la touche finale parfaite à ce hamburger surf et gazon : un petit pain au levain d'une boulangerie de Houston. La galette entre les deux est farcie de jalapeños avant d'être sautée et recouverte d'encore plus de jalapeños, de crevettes du Golfe et d'une demi-tasse de fromage jack.
13556, route Jefferson, Bâton-Rouge 225-756-8815

Magasin général Owls Head, Owls Head, Maine

Les propriétaires de cet ancien magasin général ne révéleront pas leur processus secret d'assemblage des hamburgers, mais les hamburgers peu emballés sont incroyablement juteux - ils s'effondrent littéralement entre vos mains (oui, ils ont besoin des sept serviettes). Vous pouvez en acheter un pour aller le manger au phare d'Owls Head, juste en bas de la route.
2, promenade S. Shore, Owls Head 207-596-6038

Mother's Federal Hill Grille, Baltimore, Maryland

Les cardiologues peuvent ne pas être d'accord, mais les amateurs de hamburgers pensent que cette galette de bœuf de 8 onces - farcie de cheddar, trempée dans une pâte à la bière et frite - vaut les risques évidents pour la santé. Du côté positif, il y a quelques légumes impliqués : la galette est garnie de laitue, de tomate et d'oignons, ainsi que de mayonnaise chipotle.
1113 S. Charles St., Baltimore mothersgrille.com

Christopher's Restaurant & Bar, Cambridge, Massachusetts

Les hamburgers sont trempés dans un bain de lager Sam Adams, d'ail, d'assaisonnement pour steak de Montréal, de sel et de moutarde sèche, puis carbonisés sur le gril et servis sur un muffin anglais avec du cheddar blanc et du bacon fumé au bois de pommier.
1920 Massachusetts Ave., Cambridge christopherscambridge.com

Hunter House Hamburgers, Birmingham, Michigan

Tout le monde à Détroit peut dire si vous venez de Hunter House : un voyage dans ce restaurant de hamburgers rétro vous laisse une odeur d'oignons grillés pour le reste de la journée. L'endroit ne vend qu'une seule chose : des curseurs garnis de cornichons, de moutarde et de tonnes d'oignons grillés.
35075 Woodward Ave., Birmingham hunterhousehamburgers.com

Vincent - Un restaurant, Minneapolis, Minnesota

Pour les non-initiés, un Juicy Lucy est une spécialité de Minneapolis : un hamburger avec une réserve surprise de Velveeta au centre. Dans son restaurant aux nappes blanches, le chef Vincent Francoual améliore le sandwich pour les palais les plus raffinés, farcissant les galettes de bœuf Angus avec du gouda fumé et des côtes levées braisées.
1100 Nicollet Mall, Minneapolis vincentarestaurant.com

Café Trolley Blanc, Corinthe, Mississippi

À l'époque, les slugburgers, une spécialité locale, se vendaient pour une limace ou un nickel. Ils ne coûtent encore que 85 cents et sont fabriqués de la même manière : en mélangeant du bœuf haché avec des charges (chez White Trolley, du porc, du soja et de la farine) et en faisant deux fois les galettes en friture. Ils sont petits, donc la plupart des gens en commandent deux.
1215 autoroute. 72 E., Corinthe 662-287-4593

Blanc Burgers + Bouteilles, Kansas City, Missouri

Ce gagnant est l'équivalent hamburger du gâteau tunnel de fudge : une galette riche - avec filet, faux-filet et lanière de New York - farcie de fromage bleu qui suinte lorsque vous mordez dedans. Le chef de ce restaurant moderne sert l'épais galette aux lardons et rondelle d'oignon sur un pain moelleux aux oignons et brioches.
4710 rue Jefferson, Kansas City 816-931-6200

Ford's Drive-In, Great Falls, Montana

La visite de ce drive-in de 1954 vous rappelle ce que devrait être un hamburger : de taille raisonnable (galettes de 3 onces), à un prix raisonnable et accompagné d'un gros milk-shake (Ford en fait 50 sortes). Suivez l'exemple de certains habitués et obtenez du beurre de cacahuète comme garniture.
1301, avenue Central Ouest, Great Falls 406-452-7972

Twisted Cork Bistro, Omaha, Nebraska

Le chef de ce bistrot profite pleinement de la savoureuse viande du Midwest, en fabriquant des galettes à partir d'ingrédients locaux entièrement naturels : épaule de porc et steak de fer plat des fermes Hollenbeck voisines. Personne n'a besoin de garnitures sophistiquées ici - les bonnes choses sont toutes à l'intérieur de la galette : paprika, fenouil et cheddar blanc vieilli.
10730 Pacific St., Omaha twistedcorkbistro.com

Kilroy's, Las Vegas, Nevada

FERMÉ-Ce restaurant local est célèbre pour ses hamburgers, mais les habitants optent plutôt pour la galette fondue : un sandwich au fromage grillé avec un hamburger au milieu. La galette est un mélange 85/15 de paleron frais haché garni d'oignons grillés, de jack et de cheddar, coincé entre deux tranches de seigle grillé et bien beurré.
4340 S. Grand Canyon Dr., Las Vegas 702-367-3184

Déjeuner de Gilley's PM, Portsmouth, New Hampshire

Ce petit restaurant rouge des années 1940 a commencé comme un camion-déjeuner, mais il est bien ancré maintenant et les clients font la queue jusqu'à 2h30 du matin, espérant l'un des 10 comptoirs. Le leurre : des hamburgers juteux et lâchement emballés avec un accompagnement de poutine, une spécialité canadienne-française de frites recouvertes de sauce et de fromage en grains.
175 Fleet St., Portsmouth gilleysplunch.com

Stage Left, Nouveau-Brunswick, New Jersey

Le hamburger au nom effronté de ce bar de Jersey, installé dans un restaurant chic, attire les sceptiques, mais en 18 ans, il n'a pas encore déçu. Des morceaux de steak coûteux du côté chic du restaurant sont mélangés à des galettes de bœuf Angus, ils sont carbonisés sur un gril à bois et garnis de cheddar vieilli.
5, avenue Livingston, Nouveau-Brunswick stageleft.com

Clancy's Irish Cantina, Farmington, Nouveau-Mexique

Ce bar irlandais a obtenu son nom improbable lorsque les propriétaires ont déménagé ici du Colorado et l'ont rouvert dans un bâtiment en adobe. Les hamburgers sont aussi originaux - ils sont servis entre des tortillas avec une sauce aux piments verts locaux bouillis avec de l'épaule de porc, des pommes de terre, de l'ail et du cumin, puis recouverts de fromage.
2703 E. 20th St., Farmington clancys.net

Burger Joint, New York, New York

Soyez averti : cet endroit est minuscule, bondé, difficile à trouver et impitoyable pour les hamburgers. Vous aurez du bœuf haché sur un petit pain spongieux, et vous l'aimerez. Les galettes carbonisées ont le goût d'avoir été préparées sur un gril d'arrière-cour. Ainsi, dans une ville sans chantiers, tout le monde en redemande.
Le Parker Meridien, 119 W. 56th St., New York 212-708-7414

Raleigh Times Bar, Raleigh, Caroline du Nord

La Caroline du Nord n'est pas un endroit pour les amateurs de hamburgers : la loi de l'État exige que les restaurants cuisent les hamburgers au moins à mi-chemin – pas de rose autorisé. Mais dans ce bar situé dans un bâtiment centenaire, le chef broie sa propre viande tous les jours, vous pouvez donc obtenir de délicieuses galettes d'une demi-livre mi-saignantes, comme la nature l'a voulu.
14 E. Hargett St., Raleigh raleightimesbar.com

Salut-Ho Sud, Fargo, Dakota du Nord

Demandez à n'importe qui à Fargo un bon endroit pour les hamburgers et ils vous recommanderont très probablement ce favori du centre-ville. Les burgers juste assez gras, servis sur un pain beurré avec des oignons frits, sont le résultat de plus d'un demi-siècle de pratique : la famille Cariveau les lance depuis 1960.
3051 25th St. S.W., Fargo 701-280-9505

Terry's Turf Club, Cincinnati, Ohio

Ce bar bruyant est plein de contradictions - il y a des coquilles de cacahuètes sur le sol, par exemple, mais du filet mignon au menu. Et les hamburgers très populaires sont servis sur des assiettes en carton, mais les garnitures sont tout droit sorties d'un menu gastronomique, notamment du foie gras, des coquilles Saint-Jacques aux litchis et du jambon ibérique.
4618 Eastern Ave., Cincinnati 513-533-4222

Johnnie's Grill, El Reno, Oklahoma

Pendant la Dépression, les Oklahomans économes ont étiré leur viande en préparant des hamburgers mi-bœuf, mi-oignon. Johnnie's est plus généreux avec la viande maintenant, mais la tradition perdure : les oignons sont pressés sur les hamburgers et caramélisent pendant la cuisson. Les fines galettes sont garnies de moutarde et d'un petit pain chaud.
301 S. Rock Island, El Reno 405-262-4721

Restaurant Skyline, Portland, Oregon

Le hamburger de cet ancien drive-in surplombant Portland n'a rien d'extraordinaire, il est tout simplement bon - si délicieux que le célèbre écrivain gastronomique James Beard l'a déclaré l'un des meilleurs qu'il ait jamais goûté. Le quart de livre est servi sur un petit pain beurré et grillé avec de la tomate, des cornichons et de la mayonnaise.
1313 N.W. Boulevard Skyline, Portland 503-292-6727

Royal Tavern, Philadelphie, Pennsylvanie

Les célèbres joints de cheesesteak de Philly ne sont qu'à quelques pâtés de maisons, mais de nombreux amateurs de bœuf affluent plutôt vers ce bar décontracté. Les habitués ont surnommé le burger addictif "le royal". La galette épaisse est servie sur un pain brioché avec des oignons caramélisés, du bacon, du gouda, de la mayonnaise au chili et des piments forts marinés.
937 E. Passyunk Ave., Philadelphia royaltavern.com

Haven Brothers, Providence, Rhode Island

This place doesn't exist at lunchtime — the silver trailer pulls up next to City Hall at 5 p.m. daily, as it has since 1893, when it was a horse-drawn cart. Customers line up until 4 a.m. for the double-decker Murder Burger, with chili, cheese, bacon and mushrooms.
Fulton St. and Dorrance St., Providence 401-861-7777

Nu-Way Lounge & Restaurant, Spartanburg, South Carolina

Pimento cheese, a cheddar-and-sweet-pepper spread, is a common burger topping in the South, but many places just slap on a premade version. Here, real-deal, house-made pimento cheese, piled between the patty and a big, soft sesame bun, sets the burger apart — and draws crowds at lunchtime.
373 E. Kennedy St., Spartanburg 864-582-9685

Hemmer Brothers, Sioux Falls, South Dakota

CLOSED-Fed up with the lack of fresh-ground burgers in Sioux Falls, three brothers set up shop a couple of years ago selling simple, quality burgers with wacky names. The best-seller? The Squealer: Bacon ground right into the patties, so it's in every bite — with all the more room for other toppings.
230 S. Phillips Ave., Sioux Falls 605-334-3301

Rotier's, Nashville, Tennessee

At this family-owned joint, a Vanderbilt favorite, cooks don't bother with salt or pepper in the beef patties: Legend has it that the burgers get all their flavor from a big old piece of steel — the restaurant's 64-year-old flattop grill. The seared patties land on poppy-studded French bread.
2413 Elliston Place, Nashville 615-327-9892

Perini Ranch Steakhouse, Buffalo Gap, Texas

This ranch is a long way from anywhere, but that hasn't stopped serious carnivores from driving (and hiring private jets) to try chef Tom Perini's cowboy cuisine. His Angus beef burgers are topped with mushrooms, chiles and cheese and served with a knife and fork, just like a steak.
3002 Hwy. 89, Buffalo Gap periniranch.com

Acme Burger Company, Salt Lake City, Utah

CLOSED-Until recently, small, regional fast-food chains (each known for its own "fry sauce") ruled the burger scene in Utah. But this new high-end restaurant is shaking things up with patties like this spicy lamb with harissa sauce on a sweet-potato bun.
275 S. 200 W., Salt Lake City 801-257-5700

The Shopping Bag, Burlington, Vermont

The $5 half-pound burger at this corner grocery — made with Montreal steak seasoning and meat fresh from the butcher counter — was created and named for a police officer who stops in often. When word first got out about it a few years ago, the deli was barely able to keep up with demand.
166 North St., Burlington

Ray's Hell-Burger, Arlington, Virginia

Ray's has no advertising. There's no need — the strip-mall spot, marked by a tiny sign, is always mobbed. Regulars don't mind the lack of fries — they come for serious burgers: beef patties served blackened, with a peppercorn crust, or "Diablo," doused with chipotle pepper sauce.
1725 Wilson Blvd., Arlington 703-841-0001

Lunchbox Laboratory, Seattle, Washington

Customers kill time in line by admiring an old lunch-box collection and deciding which of eight patties and 50 toppings to get. Some take the easy route and pick one of the chef's daily combos, like the Dork Burger: 40% duck, 40% pork and 20% "secret." Rumor has it, the last bit is cured meat.
1253 Thomas St., Seattle lunchboxlaboratory.com

Hillbilly Hot Dogs, Lesage, West Virginia

This roadside eatery started as a hot dog stand in 1999 but later expanded to table seating (in old school buses) and massive burgers. The famous 10-pounder, which feeds 40, arrives on a 25-inch bun with 35 slices of cheese, 35 slices of tomato, two heads of lettuce, three onions and a pound of pickles. Cooking time: 45 minutes.
6951 Ohio River Rd., Lesage 304-762-2458.

Great Dane Pub, Madison, Wisconsin

A brewer here dreamed up the ultimate beer-lover's burger: two patties (beef and bratwurst) topped with cheddar, stout-caramelized onions, Applewood smoked bacon and pilsner mustard, and served on — here's the kicker — a soft pretzel bun. It's Wisconsin in sandwich form.
Five locations around Madison 608-284-0000 greatdanepub.com

Terry Bison Ranch, Cheyenne, Wyoming

This may be the only burger in America that comes with a train ride. Every Sunday at this working ranch, diners board an old-fashioned locomotive to visit the herd while eating, you guessed it, bison burgers for lunch. The freshly ground meat is served straight up, with no seasoning.
51 I-25 Service Rd. E., Cheyenne 307-634-4171


Tony's Kansas City

It was a big night at Blanc Burgers + Bottles. The first of three opening events featured a lot of local movers and shakers so of course TKC was there and eating for free. Natch.

With a hushed invite I was surprised to see so many people at the new location on The Plaza. It's really quite a classy joint and I don't know if it's the newness of the establishment or just the style but I was impressed with the really clean design and feel of the restaurant.

Of course these really weren't "TKC people" but the crowd was pleasant enough and it was nice to share a bite with new friends.

Because I know TKC reading bastards don't care about anybody's well being I won't go into too much detail regarding the fact that TKC buddy Hearne Christopher took a tumble outside the place on some ice. He cut his head on the ground but don't worry, he's okay and he'll be back in a few moments with a much better description of his experience at the place.

I ordered "The Classic" and for a really thick, tasty burger the veggies piled on top were a nice touch (I think I noticed an avocado and cucumbers). Executive Chef Josh Eans was widely sought after before he decided to go with Blanc but it's obvious he was given a lot of creative leeway with the menu. The fries delivered in a mini-grocery cart was an interesting choice as well.

Along with Eans, even more of Kansas City's culinary heavy hitters were in the house last night.

Here's just a quick listing of local chefs hanging out, some of them can be seen in the photo above:

Marshall Roth, Ophelia's
Josh McClure, Starker's
Charles d'Abliang, Webster House
Debbie Gold, The American
Colby Garrelts, Bluestem

Once again, because the food was free it tasted better to me . . . Nevertheless, I liked the ambiance of the place and when the day comes that I'm not wearing 3 day old clothes and have a few extra coins in my pocket. I'll definitely go back.


Tips on improving your Tips

“It was the best of burgers, it was the worst of burgers, it was the burger of value, it was the burger of expense, it was the burger of service, it was the burger of incredulity, it was the burger of quality, it was the burger of waste, it was the burger of hope, it was the burger of despair, we had condiments before us, we had ketchup packets before us, we were all going direct to Heaven, we were all going direct the other way–in short, the burger was so far like the present meal, that some of its noisiest authorities insisted on its being eaten, for good or for evil, in the superlative degree of comparison only.”

I am almost certain that I eat more burgers than the average person. I am certain that I eat more burgers than I should. Health concerns aside, I find a great deal of variety in the burger realm. Burgers are hip again and boutique burger joints seem to be popping up all around me. A burger war has broken out in Kansas City and I live right in the middle. The two finest burger places in town (and probably the world) happen to be blocks away from my home. Even when I have decided on having a burger, there are distinct reasons for choosing between burger joints based on quality, service, and value.


Toellner Tells it

Blanc Burgers & Bottles Continues getting praise

Draft magazine just issued its list of Best Burger and Beer spots in the country -- and Blanc Burgers and Bottles is one of the 11 restaurants listed.

Kansas City, Mo.

Blanc Burgers & Bottles 

There’s a sense of whimsy about this little burger joint in Kansas City’s Westport neighborhood. It’s in the vintage architecture, originally built to house a White Castle restaurant in the 1930s. It’s in the sweets on offer, including a handful of “grown-up milkshakes” and 28 bottled sodas. And it’s certainly on the menu, with inventive burgers like Au Poivre, a pepper-crusted burger with green peppercorn sauce, or the $100 Burger, topped with foie gras butter and stuffed with red wine-braised short ribs (and which will not, in fact, cost you $100). Complementing such playful dishes is a list of 110 beers that’s heavy on old standbys like Guinness and Harp, as well as out-there picks like Boulevard Long Strange Tripel and Hitachino Nest Sweet Stout. 4710 Jefferson St. 

Their fact-checker missed a few things -- like that they're no longer in Westport (the address is correct though) and I don't think the White Castle note is right either (Westport Flea Market maybe?) but they at least were right in that it is a great burger and beer place.

It's great to see Kansas City noted for its great batch of local restaurants. and beer too for that matter.


72 Hours In Kansas City, Day 1: The Greatest Burger?

I needed to get out of town for a weekend getaway and decided to catch up with two friends in Kansas City. I arrived there last Friday afternoon and figured I'd tour the city until my friends arrived the next day. By chance, I ran into California Zinfandel maker Pete Seghesio at the hotel I'd booked as I was about to take the elevator up to my room. He was in town to host a dinner Saturday night, showcasing his wines at Jasper's restaurant. He asked if I'd like to join him for dinner Friday at "the best hamburger joint in America."

Pete is a regular visitor to KC, both to sell wine, but also study barbecue, one of his cooking passions. On our drive to Blanc Burgers & Bottles for hamburgers, we talked about perhaps hitting a few BBQs spots on Saturday. I could tell Pete was going no matter what.

Depending on the source, Blanc (www.blancburgers.com) makes either the best, or one of the best hamburgers in KC, or Missouri, or the United States. Faites votre choix.

The small bistro was filling up as we arrived. We were fortunate to get a seat before a line of customers formed outside.

We ordered three of the burgers – the Classic, the Inside Out and the Au Poivre, along with French fries and a bottle of 2007 Borsao Tres Picos Garnacha, a charming wine from Spain with wonderful floral and berry aromas and a smooth texture (about $27 on the list). We took a few bites of each burger, since Pete had a grander agenda. After Blanc, he wanted to visit at least two more restaurants that night to check out some other cuisines and see what people were drinking. It's what a lot of wine marketers do: hit the ground running and cover as much territory as possible.

All three of the burgers were great, but the Inside Out (seen in the video below), stuffed with blue cheese and topped with applewood-smoked bacon, edged the pepper-crusted Au Poivre and the Classic (made with aged New York white cheddar cheese and served on a sesame seed brioche bun with homemade pickles, red onion, lettuce and tomato).


Next stop: Extra Virgin (www.extravirginkc.com), Michael Smith's classy tapas bar, a fancier restaurant on Main Street in the Crossroads Art District. There we sat at the bar next to the kitchen where we watched the entrées being prepared and plated. We ordered a half bottle of the 2007 Siduri Santa Lucia Highlands Rosella's Vineyard, which was smooth, with complex floral, smoke and berry notes, but it didn't have quite the depth it had shown when I reviewed it in a blind tasting. At Extra Virgin, we nibbled on three or four starters prepared by the chef, including a spring asparagus salad, a fava bean and escarole salad and a gratin of fresh gulf shrimp.

We agreed to one more stop, at Starker's Restaurant, another upscale spot on the Plaza with a fine wine list. Owner-chef John McClure prepared a menu of specialties. First, though, I ordered a 2007 Carlisle Russian River Syrah, a richly layered, expansive wine with gobs of dark berry fruit. The menu included stinging nettle soup with tempura Missouri morels grilled La Belle Farms foie gras with Creole beignets and an orange and almond salad and ravioli stuffed with Louisiana crawfish and ricotta cheese and served with English peas. There were also herb-crusted lamb chops with nettle flan, black trumpet mushrooms, fava beans and salsa verde.

Having heard of our earlier hamburger taste-off, he insisted on entering, and whipped us up a Shatto Milk Company cheese curd and bacon-stuffed burger with fried pickles and remoulade. It, too, was excellent.

For dessert, we nibbled at his chocolate pecan pie with pecan praline ice cream and lemon pound cake with macerated berries and cream. (Just to note, I paid my share of the bills for the day.)


The Burger Joint: 3212 Merriam Ln (KCK) – CLOSED


It’s getting to the point where I am seriously considering finding an apartment somewhere along this delectable strip of Merriam Lane. Fortunately, I think I’ve been to nearly every restaurant this humble culinary hotspot has to offer.

The latest installment was brought to my attention by lunch enthusiast and blog commenter Hazrdus last week. I’d noticed the cute little diner establishment on previous trips but kept forgetting about it because my mind was on the restaurant at hand. Thanks to Mr. Hazrdus however, I made a trip and thoroughly enjoyed it.

As the name promises, The Burger Joint features delectable hamburgers at a good price with few frills. You can get a single or a double, cheese or no cheese, bacon or whatever you want (as long as it’s not a vegetable).

I ordered a single (3.50), since I’m trying to preserve my dainty figure. Also I saw a double coming out of the kitchen as i sat down, and there was no way that thing was going anywhere near my colon.

Anyhow, the single turned out to be quite substantial, easily 1/2 lb or more. The patty was about 3/4 inch thick, that magical dreamspace between thick and thin. It was also perfectly flat. I do not like “humps” in my burgers or burgers the size and shape of tennis balls. It leads to a condiment/toppings problem that I just cannot abide.

The menu at the burger joint promises that they use only black angus, Iowa beef that is never frozen. In seeming confirmation of this I saw a cook in the back forming patties from a fresh 20lb log of delicious beef wrapped in clear plastic. No Sysco frozen patties here folks.

The burger tastes very good. I don’t think they season their meat at all which I appreciate. A simple application of iceberg lettuce (not shredded!) American (hail freedom!) cheese, and a thick slab of white onion (a la Winstead’s) rounds out the affair very nicely.

The onion rings were passable, well cooked but obviously not handmade. I wouldn’t really expect them to be handmade but they have the darker, crustier breading and not the light, yeasty type of batter (like beer batter) that I far prefer.

The vibe at this place is very friendly and very blue collar (for lack of a better term). There were a number of “working men” with big appetites (and bellies to match) downing those doubles. The woman who takes the orders is great. She makes sure that you enjoy your food and refills your drink before you leave the place. Incidentally she used to help run the Skillet Licker which got the Ferruzza treatment in this week’s Pitch. The owner who does the cooking chatted idly with me for a few minutes as well. He told me about apartment buildings he owns in downtown KCK, where he was on 9/11, and the beautiful women at a Wiccan bar in Strawberry Hill. Unfortunately he has yet to be invited to one of their Wiccan naked-dancing Solstice parties.

It’s an all around good time at the Burger Joint. The place only has 3-4 tables and a small lunch counter. While more or less full, I could still get a chair at the height of lunch hour. It’s a great place for a lone diner which (sob) I am most of the time because people actually talk to you.

The Burger Joint also has daily specials (being Friday it was a fish sandwich), Philly cheesesteaks, burritos and a few other weird items.

They serve breakfast as well. There is a small menu featuring eggs, omelets, french toast and the like.

This is a perfect place to hit up for a burger almost as good as Grandstand, with a little less hassle, a few more mustaches and a little more hospitality.


Voir la vidéo: Blanc Burgers+Bottles. FINDit Favorites (Mai 2022).