Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving

Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'ancien critique gastronomique du New York Times publie un guide de Thanksgiving en octobre

L'ancien critique gastronomique du New York Times, Sam Sifton (maintenant rédacteur en chef du National) saute dans le train des offres de livres. Rue Grub a rapporté que Sifton publiera une sorte de livre de cuisine, intitulé Thanksgiving : comment bien le cuisiner.

Sifton a annoncé le lancement via Twitter, avec un "GOTDAM" assez simple. Selon Amazon, Le livre de Sifton sera "un guide définitif et intemporel du dîner de Thanksgiving - le préparer, le survivre et le réussir avec style".

Il comprendra des "recettes simples et infaillibles", avec "de nouvelles versions d'anciennes recettes... des tartes robustes et des cocktails festifs", sans oublier le style divertissant et les conseils d'hébergement. Nous espérons qu'il y aura également des anecdotes sur les drames de la famille Sifton (ou des tactiques pour l'aversion au drame), ainsi que des recommandations pour Thanksgiving en ville. Hé, on peut rêver.

Action de grâces sortira le 30 octobre 2012 et est en prévente pour 16,89 $ sur Amazon. Pas trop mal, Sifton. Découvrez la couverture, gracieuseté de Random House, ci-dessous.

Jessica Chou est rédactrice en chef adjointe pour The Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @jesschou.


Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving - Recettes

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton qui m'attendait par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou liste de cadeaux de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en lisant un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés de Sifton avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a entrepris de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :

Commentaires

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le mince livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en lisant un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a décidé de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un indispensable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :


Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving - Recettes

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou liste de cadeaux de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en train de lire un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a entrepris de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :

Commentaires

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le mince livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en train de lire un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés de Sifton avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a décidé de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :


Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving - Recettes

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton qui m'attendait par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou liste de cadeaux de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en train de lire un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a entrepris de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :

Commentaires

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton qui m'attendait par la poste. À l'intérieur se trouvait le mince livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en lisant un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés de Sifton avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a entrepris de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :


Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving - Recettes

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire et drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou liste de cadeaux de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en lisant un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a décidé de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :

Commentaires

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou liste de cadeaux de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en lisant un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a entrepris de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un indispensable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :


Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving - Recettes

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire et drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en train de lire un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés de Sifton avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a décidé de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un indispensable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :

Commentaires

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le mince livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en train de lire un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a décidé de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :


Sam Sifton publie le livre de recettes de Thanksgiving - Recettes

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou liste de cadeaux de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en train de lire un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés de Sifton avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a entrepris de vous faire sentir courageux et capable. Avec ce livre, il vous tient la main et vous encourage tout du long. C'est un incontournable de la cuisine.

Malheureusement, je ne préparerai pas de repas de Thanksgiving cette année - nous serons à Kassel dans une cuisine trop petite - mais ce sont mes incontournables de Thanksgiving, au cas où votre menu aurait encore besoin d'être étoffé :

Commentaires

Il y a quelques semaines, je suis rentré chez moi avec un colis en carton en attente par la poste. À l'intérieur se trouvait le petit livre de Sam Sifton intitulé simplement : Action de grâces, puis, plus bas sur la veste, Comment bien le cuisiner. bien, pensai-je en glissant le livre sur la table basse, qui a besoin d'un tout livre à propos de ce sujet?

Mais plus tard dans la soirée, j'ai ouvert le livre et j'ai commencé à lire. Après tout, il ne faisait que 125 pages et je suis depuis longtemps un fan de l'écriture de Sifton. Quand, à la fin de l'intro, j'ai commencé à rire aux éclats en lisant - un livre sur la façon de préparer dîner de Thanksgiving, les gens - je sais qu'il était sur quelque chose.

Le manifeste de Sifton est un délice total. C'est autoritaire, drôle et infiniment utile. Je dirais qu'il mérite une place sur chaque liste de mariage ou de pendaison de crémaillère. Il couvre tout : la dinde, oui, et les accompagnements et le dessert. Mais il vous indique également quoi faire avec le bouillon de dinde et comment utiliser les restes de nourriture. Il vous dit ce qu'il ne faut pas manger à Thanksgiving (salade ! ail ! chocolat !) et comment éviter le désastre si vous décidez de faire frire votre dinde (âmes plus courageuses que moi). Il contient des RÈGLES et des IDÉES sur des choses aussi variées que la musique que vous écouterez lorsque vous commencerez à cuisiner ou à quel point les ustensiles de cuisine que vous utilisez peuvent être bon marché. Il est tour à tour apaisant et sévère, drôle et très concentré. je n'ai pas apprécié moi-même autant en train de lire un livre sur l'alimentation depuis très longtemps.

Et en lisant, j'ai réalisé quelque chose de crucial à propos de ce livre. Oui, il est vrai que vous n'aurez peut-être pas besoin de toutes les recettes proposées par Sifton. Vous êtes peut-être déjà dévoué à la gelée de canneberges de votre tante, à la farce de votre beau-père ou aux ignames confites de votre grand-mère (même si j'ai hâte d'essayer les choux de Bruxelles braisés de Sifton avec chapelure au beurre et tarte aux pacanes, sans parler de son Turkey Gumbo du lendemain). Mais le plus gros problème est le suivant : rassembler tous les éléments d'un festin de Thanksgiving, pas seulement de la nourriture, mais tout, du travail de préparation aux boissons que vous servez à la disposition des sièges, est un effort intimidant. J'oserais dire que la simple pensée de cela a effrayé beaucoup une future hôtesse ou hôte de l'idée. Mais Sifton a décidé de vous faire sentir courageux et capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:


Sam Sifton Releasing Thanksgiving Cookbook - Recipes

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:

Commentaires

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:


Sam Sifton Releasing Thanksgiving Cookbook - Recipes

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:

Commentaires

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:


Sam Sifton Releasing Thanksgiving Cookbook - Recipes

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:

Commentaires

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:


Sam Sifton Releasing Thanksgiving Cookbook - Recipes

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:

Commentaires

A few weeks ago, I came home to a cardboard package waiting in the mail. Inside was Sam Sifton's slim book titled simply: Action de grâces, and then, further down on the jacket, How to Cook it Well. Well, I thought, sliding the book onto the coffee table, who needs a whole book on this subject?

But later that evening, I opened the book and started to read. After all, it was just 125 pages long and I'd long been a fan of Sifton's writing. When, by the end of the intro, I had started to laugh out loud as I read - a book about how to prepare Thanksgiving dinner, people - I know he was onto something.

Sifton's manifesto is a total delight. It's bossy and funny and endlessly useful. I'd say it deserves a spot on every wedding registry or housewarming gift list. It covers everything: the turkey, yes, and the sides and dessert. But it also tells you what to do with turkey stock and how to use up the leftover food. It tells you what not to eat on Thanksgiving (salad! garlic! chocolate!) and how to avoid disaster if you decide to deep-fry your turkey (braver souls than I). It has RULES and IDEAS about things as varied as the music you'll be listening to when you start to cook to just how cheap the cookware you use can be. It is, at turns, soothing and stern, funny and very focused. I have not enjoyed myself as much reading a book on food in a very long time.

And as I read, I realized something crucial about this book. Yes, it's true that you might not need all the recipes Sifton proposes. You may already be devoted to your aunt's cranberry jelly, your father-in-law's stuffing or your grandmother's candied yams (although I cannot wait to try Sifton's Braised Brussels Sprouts with Buttered Bread Crumbs and Pecan Pie, not to mention his Turkey Gumbo the next day). But the far larger deal is this: bringing all the elements of a Thanksgiving feast together, not just food, but tout, from the prep work to the drinks you serve to the seating arrangements, is a daunting endeavor. I would dare say just the thought of it has scared plenty a would-be hostess or host off the idea altogether. But Sifton has set out to make you feel brave and capable. With this book, he holds your hand and cheers you on all the way. It's a total kitchen essential.

I sadly won't be cooking a Thanksgiving meal this year - we'll be in Kassel in a too-small kitchen - but these are my perennial Thanksgiving must-haves, in case your menu still needs fleshing out:


Voir la vidéo: Escoffiers poulet sauté Alice: minimum effort maximum joy. (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Hal

    le message Compréhensible

  2. Coghlan

    C'est avec cet article que je commence à lire ce blog. Plus un abonné :)

  3. Heinz

    Je peux vous proposer de visiter un site sur lequel il y a de nombreux articles sur un thème qui vous intéresse.



Écrire un message