Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

100 meilleurs restaurants en Amérique Diaporama

100 meilleurs restaurants en Amérique Diaporama


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

#1 La blanchisserie française, Yountville, Californie.

Comment un chef dont le restaurant innovant à Manhattan a échoué et qui s'est dirigé vers l'ouest pour cuisiner dans un hôtel du centre-ville de L.A. a-t-il soudainement émergé dans la Napa Valley pour créer un restaurant rivalisant avec les grands établissements trois étoiles de la France rurale ? Un travail acharné et un talent hors normes, très probablement. Reprenant ce qui avait été un bon restaurant mais beaucoup plus simple, le chef Thomas Keller approché la cuisine américaine contemporaine avec la technique française et sa Blanchisserie française établi de nouvelles normes pour la gastronomie dans ce pays.

#2 Per Se, New York City

Ayant triomphé en Californie, Thomas Keller est revenu à New York avec cette élégante salle à manger donnant sur Central Park dans le Time-Warner Center. En soi respecte les normes établies par The French Laundry, et - malgré la défection du chef de longue date Jonathan Benno pour ouvrir son propre lieu (Lincoln) — il reste l'une des expériences culinaires exceptionnelles de la ville.

#3 Le Bernardin, New York

Pense Le Bernardin et vous pensez aux éloges : Michelin, Le New York Times, James Barbe. C'est un peu étouffant ? Sûr. Mais si bien cuisiner le poisson est un art, alors le chef Eric Ripert est un maître. Sa touche française contemporaine a conduit certains à appeler ses créations les meilleurs fruits de mer du monde.

#4 Daniel, New York

Daniel. Ce restaurant très adulte de l'Upper East Side de Manhattan maintient des normes de service et de cuisine - la haute cuisine française, une espèce en voie de disparition aujourd'hui - qui remonte à une époque antérieure… Mais la cuisine est à jour et vraiment, vraiment bon.

#5 Alinea, Chicago

Il ne fait aucun doute que Grant Achatz, dont la formation comprend des passages avec Charlie Trotter, Thomas Keller et Ferran Adrià, mérite le titre de chef le plus créatif d'Amérique. Le menu chez lui Alinea sonne d'une simplicité trompeuse ("Basse, poivre noir, vanille, citron" ou "Consommé de parfait de rillette de lapin), mais ce qui apparaît dans l'assiette est absolument original et presque toujours d'une éblouissante bonté.

# 6 Blue Hill Stone Barns, Pocantico Hills, N.Y.

Organo-loca-sustainavore de haut niveau dan barbier a trouvé la maison parfaite à Granges en pierre de Blue Hill, un beau restaurant dans un cadre bucolique mais laborieux sur une ferme toute l'année et un centre éducatif. La plupart de ce que vous mangez ici sera cultivé, élevé et/ou transformé sur la propriété, et la cuisine américaine moderne de Barber est pleine de couleurs et de saveurs.

#7 Chez Panisse, Berkeley, Californie

Chez Panisse est, bien sûr, là où tout a commencé, il y a quatre décennies cette année. Avant Chez Panisse, pratiquement personne en Amérique ne servait que des produits frais locaux et rédigeait des menus en fonction de la saison, voire du jour. Pratiquement personne ne s'en souciait Alice Eaux et ses associés l'ont fait. Il est devenu à la mode de critiquer cette icône culinaire comme (faites votre choix) fatiguée, hors de propos, prétentieuse - mais la vérité est que la nourriture est toujours superbe, à la fois dans le restaurant un menu par nuit en bas et dans le restaurant animé et diversifié à l'étage Café. Un indispensable.

#8 Jean Georges, New York City

Jean-Georges Vongerichten est l'un des rares chefs à New York avec la distinction de quatre étoiles de Le New York Times. À son restaurant éponyme dans le Trump International Hotel and Tower, sa technique française classique relie l'ancien et le nouveau monde, évite les sauces lourdes et embrasse les épices et les saveurs de la cuisine asiatique.

#9 Citronelle, Washington, D.C.

Avec sa carrure de père Noël, sa nature aimable et sa passion évidente pour son métier, Michel Richard a parfois l'air du chef le plus heureux du monde lorsqu'il se penche sur une assiette à citronnelle tenant l'une de ses spécialités imaginatives et brillamment exécutées, souriant, mettant la touche finale - un spectacle que vous pouvez observer à travers le mur de verre qui entoure sa cuisine étincelante dans ce classique de DC. Il y a ceux qui pensent que Richard est le meilleur chef français contemporain d'Amérique.

# 10 L'auberge de Little Washington, Washington, Virginie.

Patrick O'Connell, chef autodidacte, a ouvert ce restaurant en 1978 dans ce qui était à l'origine un garage dans une petite ville à environ une heure de route de DC. en un chef américain moderne et sophistiqué de premier ordre. Son partenariat avec le co-fondateur d'Inn Reinhardt Lynch a pris fin en 2007, mais les éloges pour L'auberge de Little Washington a continué.

#11 Masa, New York

Lorsque Frank Bruni a décrit la réaction de son ami en mordant dans l'un des de Masa rouleaux de maki farcis au toro dans son Revue de 2004 dans le New York Times – des lèvres tremblantes et des yeux roulants étaient impliqués – et a décerné quatre étoiles au restaurant, il a instantanément mis le restaurant sur la carte comme les spot de sushi à New York, sinon aux États-Unis dans son ensemble. Le cadre chic du Time-Warner Center et le menu élaboré uniquement à base d'omakase sont accompagnés d'une barre haute pour l'entrée : le prix. À 450 $ par personne avant le pourboire, vous avez une facture qui peut facilement dépasser 1 000 $ pour deux.

#12 Bern's Steak House, Tampa, Floride

Vite, où trouver le restaurant avec la plus grande carte des vins du monde ? C'est vrai, Tampa, Floride. Fondée en 1956 par feu Bern Laxer, Steak House de Berne est toujours un restaurant familial, avec le fils de Berne, David Laxer, à la barre. La carte des vins n'est pas le seul attrait ici, bien sûr. Certains l'appelant le meilleur steak house du pays, la nourriture n'est pas mauvaise non plus.

#13 Peter Luger Steakhouse, Brooklyn, N.Y.

Dire Steakhouse Peter Luger est une institution new-yorkaise est un euphémisme. Il fait du steak depuis 1887. Le menu est simple. Steak simple, steak pour deux, steak pour trois ou steak pour quatre. En d'autres termes, avec combien de personnes allez-vous ? D'accord, il y a donc un peu plus de choix que cela, mais le point ici est un steak de haute qualité préparé par des experts, ainsi que la célèbre sauce maison, la salade de tomates et d'oignons en tranches et, bien sûr, le célèbre apéritif au bacon épais. Beaucoup d'imitateurs, un original.

#14 Katz's Delicatessen, New York City

"Envoyez un salami à votre garçon dans l'armée!" Cette Deli casher juif a fait des convertis avec son salami - et pastrami et hot-dogs et plus depuis 1888. Vous entrez, goûtez au comptoir de l'un des trancheurs experts comme Eddie, et émerveillez-vous de voir à quel point c'est génial qu'un endroit comme celui-ci existe . Ensuite, vous plongez dans des cornichons et un énorme sandwich au pastrami avec de la moutarde et un gros prix. Cela en vaut la peine – c'est vraiment l'un des seuls sandwichs de charcuterie dont une personne a besoin dans la vie. Et le pastrami et les œufs « faits comme le patron aime ça », avec des œufs cuits sur le grill du hot-dog pour obtenir ce gras ? Pas grand chose de mieux pour le petit déjeuner. Seulement ne pas perdez votre billet. Vous ne vouloir pour savoir ce qui se passe.

# 21 Frank Pepe Pizzeria, New Haven, Connecticut (cravate)

Arthur Bovino

Si vous voulez discuter du sujet chargé de la meilleure pizza d'Amérique avec une autorité, vous devez faire un pèlerinage àce spot légendaire de New Haven. Que devriez-vous commander à ce liste de contrôle? Deux mots : tarte aux palourdes. C'est un genre de pizza du Nord-Est à part entière, et Pepe's est le meilleur de tous - des palourdes saumâtres fraîchement décortiquées, une dose intense d'ail, d'huile d'olive, d'origan et de fromage râpé sur une croûte couleur charbon. Le coup avancé ? Tarte aux palourdes au bacon (sur la photo). Attendez-vous simplement à faire la queue si vous y arrivez après 11h30 un week-end.

#29 Fonda San Miguel, Austin, Texas (égalité)

Dans une ville pleine de bonnes adresses Tex-Mex, Fonda San Miguel se distingue par sa cuisine «intérieure mexicaine» superbement préparée, des tacos al pastor et de la salade d'épinards aux piments pasilla grillés et au fromage panela aux crevettes du Golfe dans une sauce à la crème chipotle et aux crêpes fourrées au caramel au lait de chèvre.

#28 Del Posto, New York

Maryse Chevrière

Ayant mérité un prix convoité cote quatre étoiles dans L'heure de New Yorks (le premier restaurant italien le faire depuis 1974), le temple de la gastronomie italienne contemporaine de Joe Bastianich et Mario Batali se classe dans une classe à part. Dans un espace à la fois luxueux et remarquablement confortable, le chef exécutif Mark Ladner, avec l'aide du chef pâtissier Brooks Headley, sert des plats qui s'appuient sur les classiques avec un véritable esprit innovant.

#29 Lotus of Siam, Las Vegas (égalité)

Servant une cuisine thaïlandaise de style nordique dans un centre commercial de Sin City, Lotus de Siam a été nominé deux fois pour un James Beard Award et a été nommé par plus d'un critique le meilleur restaurant thaïlandais d'Amérique. La chef/propriétaire Saipin Chutima a commencé sa carrière à l'âge de cinq ans sous la tutelle de sa grand-mère et cuisine aujourd'hui une cuisine aussi inspirée que les crevettes grillées dans une sauce au tamarin et les côtes levées braisées au kao soi.

#31 Canlis, Seattle, Washington (cravate)

UNE Point de repère du nord-ouest du Pacifique, ouvert depuis 1950, servant des plats frais et de saison plus raffinés qu'avant-gardistes, dans un espace rustique-moderne dont l'utilisation de bois et de pierre indigènes évoque les forêts et les ruisseaux. Les galettes de crabe dormeur et le steak tartare de Wagyu sont définitifs, et le saumon royal grillé est à peu près aussi bon que possible.

#21 Zuni Café, San Francisco (égalité)

La cuisine méditerranéenne de San Francisco à son meilleur du chef Judy Rodgers, avec l'ancien élève de Chez Panisse Gilbert Pilgram maintenant en charge de la salle à manger. Les anchois maison au céleri, parmesan et olives niçoises, la sole pétrale et le poulet entier rôti avec salade de pain pour deux font partie des plats emblématiques de cette ville gourmande.

#31 Cochon, Nouvelle-Orléans (égalité)

Un favori culte depuis son ouverture en 2006, Cochon est le domaine du chef amateur de porc Donald Link, propriétaire du populaire Herbsaint et lauréat du James Beard Award 2010 pour son livre de cuisine Le vrai cajun. Inspiré des traditions culinaires cajuns et créoles, Link sert des plats comme le fromage de tête de porc frit avec des fèves des champs et du ravigote et le cochon de Louisiane (cochon rôti) avec des navets, du chou et des craquelins ainsi que des délices non porcins comme alligator frit avec aïoli à l'ail chili et lapin et boulettes.

#35 Coi, San Francisco (égalité)

En utilisant des ingrédients soigneusement sélectionnés, Coi Le chef Daniel Patterson sert une cuisine réfléchie du nord de la Californie, équilibrant les méthodes classiques avec des techniques modernes pour créer des expériences inhabituelles et évocatrices pour les convives.

#35 Spago, Beverly Hills, Californie (cravate)

Ce descendant plus élaboré mais immédiat de l'original Spago reste le vaisseau amiral de l'empire Wolfgang Puck en pleine croissance. Plein de glamour et de paillettes, il n'en reste pas moins un endroit où la nourriture est prise très au sérieux. Les fameuses pizzas Spago ne sont disponibles que pour le déjeuner, mais il est presque dommage de gaspiller votre appétit de toute façon (presque), étant donné tous les plats californiens modernes de premier ordre cuisinés ici sous la direction du chef exécutif Lee Hefter, l'un des plus chefs sous-estimés en Amérique.

#37 Galatoire's, La Nouvelle-Orléans

C'est ce que vous devez savoir le galatoire: La nourriture est créole classique et tout autour de la Nouvelle-Orléans dans le style et ce n'est pas dans votre alimentation; le menu a peu changé au cours du siècle dernier et regorge de choses comme la soupe de tortue au sherry, la chair de crabe gratinée, les œufs Sardou (avec crème d'épinards, fonds d'artichauts et hollandaise) et le gâteau aux aubergines aux fruits de mer de Louisiane; et vous passerez un bon moment si vous avez faim - et un meilleur moment si vous avez faim avec un habitué à vos côtés.

#38 Marché Kreuz, Lockhart, Texas

Barbecue définitif Hill Country — viande sur papier de boucherie — dans un grande grange d'un endroit parfumé à la fumée de bois. Il s'agit de la poitrine de bœuf, mais il y a aussi des fans qui conduisent pendant des heures pour les saucisses maison, y compris l'incroyablement délicieux « régulier » et les liens au fromage jalapeño plus compliqués. Les plats d'accompagnement comprennent une salade de pommes de terre allemande et de la choucroute aux côtés de la salade de chou et des haricots habituels - une référence à Les origines teutoniques de Kreuz.

#19 Le Bazar, Los Angeles

La cuisine espagnole, qu'elle soit traditionnelle ou avant-gardiste, n'a pas de champion plus fervent et éloquent en Amérique que José Andrès, propriétaire de cette restaurant en plusieurs parties et parc à thème culinaire. Que vous choisissiez de déguster une soupe de foie chaude et froide au maïs à Saam, des beignets de carottes ottomans à la sauce abricot et pistache au Bar Centro, ou le meilleur jamón ibérico d'Amérique à Rojo y Blanco - ou, mieux encore, une combinaison de la tradition et le complètement fou, facilement réalisable ici - vous vivrez une expérience mémorable et unique en son genre ici.

#39 Guy Savoy, Las Vegas

Au sommet de sa profession à Paris, avec trois étoiles Michelin bien méritées, Savoie a traduit le meilleur de la cuisine française contemporaine à base d'ingrédients dans la Mecque du jeu la plus célèbre au monde sans manquer un battement. La soupe aux artichauts et à la truffe noire, le Saint-Pierre au beurre d'algues, le canard rôti aux navets et autres extravagances vous rappelleront pourquoi les chefs français sont devenus si célèbres en premier lieu.

#40 L'Atelier de Joël Robuchon, New York City (cravate)

Multi-étoiles Michelin Le chef Joël Robuchon Le restaurant chic de l'hôtel Four Seasons offre un réconfort paisible loin du bruit et de l'agitation du centre-ville de Manhattan. Un intérieur épuré et minimaliste est la toile de fond du menu classique d'inspiration française du chef exécutif Xavier Boyer (les hamburgers au bœuf et au foie gras avec des poivrons caramélisés sont un must).

#40 Casa Mono, New York (égalité)

Inspiré par le marché de la Boqueria à Barcelone (un peu avant que la plupart de leurs compatriotes n'aient jamais entendu parler de l'endroit), Mario Batali - qui est allé à l'école en Espagne et a un grand amour pour la cuisine du pays - et Chef Andy Nusser a créé cet espagnol et espagnol décontracté mais superbement géré établissement, apportant du pil pil de joues de morue, des tripes aux pois chiches et au boudin, des calamars aux boulettes de viande de porc, etc. à une clientèle branchée de Manhattan.

# 40 The Hitching Post II, Buellton, Californie (cravate)

La tradition du « barbecue » de Santa Maria, au nord de Santa Barbara, basée non pas sur du porc fumé longtemps mais sur un steak à trois pointes, grillé sur du chêne vivant, contribue à définir la cuisine de la côte centrale californienne. Ce chaleureux, toujours endroit animé étend et améliore l'idiome de base, et ajoute une carte des vins à couper le souffle, pleine de millésimes faits par le propriétaire et ses voisins.

#43 Cut, Beverly Hills, Californie (cravate)

Après avoir contribué à inventer la cuisine californienne et offert au monde un tout nouveau genre de cuisine fusion asiatique, Wolfgang Puck a redéfini le grand steakhouse américain avec Couper. L'intérieur est tranchant et nerveux, et le menu laisse loin derrière les quartiers d'iceberg et le surf'n'turf avec le sashimi de steak de Kobe, le flan à la moelle osseuse, le homard rôti avec sabayon à la truffe noire et les steaks parfaitement cuits de l'Illinois, du Nebraska, Kansas, Washington, Idaho, Australie et Nouvelle-Zélande.

#43 The Four Seasons, New York City (cravate)

UNE original new-yorkais, avec un intérieur époustouflant conçu par Mies van der Rohe et Philip Johnson, une clientèle fidèle de high-rollers Gothamite, et un menu américain qui offre peu de surprises mais parvient généralement à satisfaire les goûts de chacun. C'est l'endroit idéal pour commander des plats comme un assortiment de fruits de mer froids, du saumon fumé sculpté à table, de la sole de Douvres grillée, du coq au vin de faisan ou du canard fermier croustillant, puis asseyez-vous et dînez comme un adulte.

#45 CityZen, Washington, DC (égalité)

Un restaurant primé cinq diamants AAA en 2008 et 2009, VilleZen, à l'hôtel Mandarin Oriental et est l'endroit où aller pour célébrer ou voir et être vu à DC Que ce soit assis avec vue sur la cuisine ouverte ou à côté de baies vitrées habillées de tissus riches et chaleureux, les convives seront émerveillés au talent du chef Eric Ziebold, lauréat d'un prix James Beard, qui sert une cuisine américaine moderne avec une touche sophistiquée et créative.

#45 Osteria Mozza, Los Angeles (égalité)

Nancy Silverton, dont La Brea Bakery a changé la donne pour le pain artisanal en Amérique, fait équipe ici avec les magnats de la cuisine italienne de New York Mario Batali et Joe Bastianich dans cette auberge urbaine animée, complété par un bar à mozzarella, des pâtes insolites (raviolis à la cervelle de veau, spaghettis aux anchois blancs marinés) et des plats principaux allant de la truite de mer aux lentilles à la caille grillée à la pancetta.

#47 Joël Robuchon, Las Vegas

La cuisine est tout simplement exquise dans cette salle à manger richement meublée du MGM Grand Hotel & Casino. Comme le premier resto ouvert en Amérique par le célèbre et primé Robuchon, généralement considéré comme le plus grand des chefs français modernes, il maintient les normes les plus élevées, de son excellent service et de sa carte des vins impressionnante (et incroyablement chère) à des plats aussi raffinés que les raviolis de langoustine truffés et pintade au foie gras rôti et pommes de terre braisées. Le menu de dégustation de 16 plats est une expérience vraiment mémorable - de plus, il devrait être à 385 $ par tête, vin non inclus.

#48 Locanda Verde, New York (égalité)

Le rustique du chef Andrew Carmellini Taverne italienne, situé dans l'hôtel Greenwich à Tribeca, sert une cuisine délicieuse du matin au soir. Ne manquez pas les délicieuses pâtisseries de la chef pâtissière Karen DeMasco, ou l'une des pâtes au menu.

#48 Marea, New York (égalité)

L'un des nouveaux arrivants les plus originaux et les plus merveilleux des restaurants haut de gamme de Manhattan de mémoire récente, ce très beau resto sur le site de l'ancien San Domenico, se spécialise dans les poissons et crustacés d'une fraîcheur exquise dans des préparations d'inspiration italienne (crostini au lardo et à l'oursin !) du chef expérimenté Michael White.

# 50 The Herbfarm, Seattle, Washington.

Situé juste à l'extérieur de Seattle dans un garage converti, La ferme aux herbes propose une expérience culinaire d'inspiration saisonnière qui célèbre la générosité du nord-ouest du Pacifique. Chaque repas unique de neuf plats comprend les ingrédients les plus frais de la forêt, de la ferme et de la mer, et est accompagné de cinq ou six vins; les menus à thème changent avec la saison environ toutes les deux semaines.

#51 Le Bec-Fin, Philadelphie (égalité)

Depuis plusieurs années, des rumeurs courent que le chef français Georges Perrier allait fermer ce classique de Philadelphie, mais jusqu'à présent, il continue d'être fort. La cuisine est pleine de touches américaines modernes (et d'ingrédients régionaux de première qualité) mais la finesse de la cuisine et l'ambiance générale du lieu restent joliment françaises.

#33 Frasca, Boulder, Colorado.

S'inspirant de la région du Frioul au nord de l'Italie, mais en utilisant des ingrédients locaux, notamment des viandes biologiques, Frasca propose un menu allant du salumi importé et domestique aux pâtes zlikrofi inhabituelles (farcies de saucisse musetto) aux côtes de bœuf deux façons. Le maître sommelier Bobby Stuckey et le chef Lachlan Mackinnon-Patterson, les copropriétaires, produisent actuellement leur propre vin frioulan, mais la carte des vins en général est superbe.

#34 Pizzeria Bianco, Phoenix, Arizona.

Depuis que le fondateur de Serious Eats et spécialiste de la pizza, Ed Levine, a nommé la tarte à Pizzeria Bianco la meilleure pizza d'Amérique (un jugement qu'il a récemment répété dansChaque jour avec Rachael Ray), ce classique du désert est devenu une destination incontournable pour les fanatiques de pizza. Mais le propriétaire né dans le Bronx, Chris Bianco, sert non seulement des pizzas à croûte mince addictives, mais aussi de fantastiques antipasto (impliquant des légumes rôtis au four à bois), des salades parfaites et du pain de campagne fait maison. (Les réservations ne sont acceptées que pour six personnes ou plus, alors soyez prêt à attendre.)

#24 Joe's Stone Crab, Miami

"Manger chez Joe" a peut-être été un blague dans les dessins animés classiques de Warner Bros., mais cet établissement presque centenaire est une institution sérieuse à Miami. Les maison de fruits de mer à l'ancienne propose un menu énorme, mais votre commande est simple : pinces de crabe en pierre (jumbos si disponibles, rien de plus petit que gros), pommes de terre rissolées et tarte au citron vert.

Minibar n° 27, Washington, D.C.

Au restaurant D.C. de José Andres Café Atlantico, le meilleur siège de la maison est dans un restaurant entièrement différent - le comptoir qu'il a baptisé minibar. Avec seulement six places au bar, ce restaurant dans un restaurant est sans doute la réservation la plus difficile du pays à marquer. Parce qu'il fonctionne comme une sorte de cuisine d'essai pour son restaurant de L.A., Bazar, attendez-vous à expérience culinaire ici rempli de tours du chapeau culinaires - anguille barbe à papa, pop-corn qui fume dans la bouche, une étude de graines de courgettes. Même avec un prix de 120 $ pour 30 (mini) cours, c'est une bonne affaire. (Regardez le "Minibar 2.0" à grande échelle d'Andres plus tard cette année.)

#51 La porte inclinée, San Francisco (cravate)

celui de Charles Phan La porte inclinée sert une interprétation moderne de la cuisine de rue vietnamienne classique, en mettant l'accent sur des ingrédients frais d'origine locale. Situé dans un nouvel espace aéré et détendu du Ferry Building, il est devenu un incontournable pour les visiteurs gourmands ; un repas ici, surplombant la baie de San Francisco, est à ne pas manquer.

#53 Restaurant August, La Nouvelle-Orléans

John Besh est aujourd'hui l'un des chefs les plus intéressants et ambitieux de Crescent City. Le menu américain de ce magnifique restaurant trahit son amour et sa compréhension de la cuisine française, italienne et américaine de haut niveau, en grande partie interprétée avec un accent de la Nouvelle-Orléans.

#54 Lambert's Downtown Barbecue, Austin, Texas (égalité)

Le barbecue du Texas fait peau neuve dans ce restaurant convivial, décontracté mais établissement gastronomiquement sérieux. Côtes de sanglier croustillantes au fromage bleu de Cabrales, poitrine de bœuf fumée au chêne avec sucre brun et friction au café, truite arc-en-ciel fumée à froid, frites de gaufres au poivron rouge fumé espagnol - ce n'est pas le signal de votre père.

#54 ouais, Boston (cravate)

Des sushis innovants et des plats néo-japonais connexes (sashimi de hamachi avec mousse de piment banane, tataki de chevreuil à la crème de cèpes) sont préparé ici avec imagination et flair par un chef américain et servi dans une salle à manger sobre, accompagné d'un large choix d'excellents sakés ou vins.

#54 Vetri, Philadelphie (égalité)

Un peu boîte à bijoux d'un lieu, où le chef Marc Vetri propose aux convives des spécialités italiennes et italiennes raffinées et artisanales (pastrami de foie gras à la mostarda aux fraises, raviolis aux amandes et fondue à la truffe, chevreau rôti à la peau croustillante), servis avec précision et grâce.

#57 Fearing's, Dallas, Texas

Situé au Ritz-Carlton Dallas, La peur propose une cuisine moderne du sud-ouest américain avec une approche de la ferme à la table. Choisissez parmi l'un des nombreux restaurants sur place, du patio extérieur à la galerie plus haut de gamme; si vous dînez aux côtés du chef dans Dean's Kitchen ou à la Chef's Table, cherchez le bouillant chef Dean Fearing lui-même, qui est souvent présent.

#58 Bouchon Bistro, Yountville, Californie

Plateaux de coquillages, terrine de foie gras, beignets de morue salée, steak frites, moules vapeur, profiteroles et autres basiques de bistro sont au menu de ce restaurant bistro français authentique réinventé dans la Napa Valley - et le fait que l'homme derrière l'endroit soit Thomas Keller signifie que tout est très, très bon.

#85 17th Street Bar & Grill, Murphysboro, Ill. (cravate)

Le légendaire pitmaster Mike Mills s'avère barbecue primé à ce, son légendaire joint d'origine (il a également ouvert six autres endroits.) De capitaine de l'équipe d'Apple City BBQ à la nomination de sa nourriture comme meilleur barbecue d'Amérique par Voyage + Loisirs, Mills a remporté presque tous les prix et distinctions dans le secteur des queues, et vous saurez pourquoi si vous goûtez ses côtes levées, son épaule de porc au barbecue et à peu près tout ce qu'il sert.

#85 Hungry Mother, Boston (cravate)

Combinez un menu de plats saisonniers préparés avec des ingrédients locaux avec la formation culinaire française classique du chef Barry Maiden, ajoutez son amour des aliments réconfortants du Sud, et vous avez Mère affamée. L'équipe mari et femme, Alon Munzer et Rachel Miller Munzer, dirigent respectivement les programmes de vin et d'alcool et la façade de la maison, et ils le font très bien.

#87 Quinones à Bacchanalia, Atlanta

Constamment considéré comme l'un des meilleurs restaurants d'Atlanta, la salle à manger du Quinones, adjacent à la Bacchanale plus ancienne et également acclamée, n'a que 11 tables. Le menu, qui change tous les jours, propose une collection de plats qui mélangent cuisine méridionale moderne et classique, avec des résultats savamment préparés.

#88 Animal, Los Angeles (cravate)

Dans ce paradis ultime pour les carnivores aventureux, les chefs Jon Shook et Vinny Dotolo ont remporté de nombreux prix, parmi lesquels figurent entre autres Nourriture et vinliste des meilleurs nouveaux chefs de 2009. Leur cuisine à Animal est copieux, simple et innovant, et des plats comme leur loco moco à la pointe de foie gras, leur poutine à la queue de bœuf et leur queue de cochon croustillante "à la Buffalo" incitent les chefs et les civils à revenir pour plus.

#88 Lucques, Los Angeles (égalité)

Chef Suzanne Goin premier resto reste toujours aussi bon, avec une salle à manger chaleureuse, un patio enchanteur, et une carte de mets lumineux et savoureux (salade de calamars frits vinaigrette au curry rouge, faux-filet d'agneau mijoté avec purée de panais), à base de matières premières de sources « guidées par des principes de durabilité ».

#90 '21' Club, New York City (égalité)

D'accord, ce n'est pas à propos de la nourriture. Il s'agit de style, de tradition, d'histoire et du sentiment général de bien-être que établissement légendaire et clubby peut engendrer. Les classiques comme la soupe sénégalaise réfrigérée, le hachis de poulet crémeux, le steak tartare « speakeasy » et même le hamburger « 21 » (sur un petit pain Parker House grillé) sont vraiment bons.

# 25 The Pit, Raleigh, Caroline du Nord (égalité)

Maryse Chevrière

Le barbecue est une religion dans le Sud, et sans aucun doute, le pitmaster Ed Mitchell est l'un de ses saints patrons. Le légendaire baron du barbecue supervise ce joint digne d'une destination, spécialisé dans le porc entier de style Caroline du Nord, cuit au four. Le mot "authentique" ne doit être utilisé qu'avec prudence lorsqu'il s'agit de nourriture, mais la recette familiale vieille de plusieurs générations de Mitchell est la vraie affaire, largement considérée comme la norme pour son genre.

#90 Bar Masa, New York (égalité)

L'homologue décontracté du restaurant n°11 sur notre liste, Bar Masa est l'endroit un peu plus économique du maître sushi Masa Takayama juste à côté. Contrairement à Masa, où la seule option est le menu omakase, les offres du Bar Masa sont à la carte, y compris une variété de sushis haut de gamme et des variantes modernes de la cuisine de rue japonaise. Le « bar » du Bar Masa, d'ailleurs, ne fait pas référence au bar à sushis, mais à la vaste sélection de sakés et de cocktails disponibles.

#90 Urasawa, Los Angeles (égalité)

Ce sanctuaire culinaire japonais, avec un bar à sushis et juste assez de place pour dix convives tous les soirs, situé dans un centre commercial à côté de Rodeo Drive, pourrait être appelé la version de la côte ouest du Masa de New York (voir n°11 sur notre liste). Ce n'est pas surprenant : non seulement le chef propriétaire d'Urasawa, Hiroyuki Urasawa, s'est entraîné sous Masa Takayama avant d'ouvrir son restaurant éponyme ici, mais l'endroit abritait auparavant le Ginza Sushi-ko de Takayama, où Masa a fait sa réputation. Urasawa propose un menu omakase de près de 30 plats qui change tous les jours, à ne pas manquer.

#93 Bête, Portland, Minerai.

Une grande partie du charme à Bête, en dehors de celui fourni par le menu américain moderne et varié (faut-il ajouter qu'il est de nature locale et durable ?), vient de l'atmosphère intimiste. Le chef-propriétaire Naoimi Pomeroy accepte juste assez de réservations pour deux sièges par jour, ainsi qu'un siège supplémentaire pour le brunch du dimanche. Les invités dînent à une paire de tables communes, où ils sont servis le menu du jour à prix fixe (sans exception). Ceux qui ont la chance de s'asseoir aux tables sont sûrs d'être traités comme des membres de la famille.

#94 Neptune Oyster Bar, Boston

Boston est connue pour son histoire, son sens de la tradition et ses coquillages. Cela étant connu, il faut plus que n'importe quelle vieille cabane de fruits de mer pour que les Bostoniens en redemandent. Alors que le menu à Bar à huîtres Neptune a tendance à manquer de créativité, sa grandeur réside dans la livraison d'interprétations indéniablement superbes des plats classiques de la Nouvelle-Angleterre. Commencez avec l'une des 12 variétés d'huîtres du bar, et poursuivez avec la chaudrée de palourdes et le rouleau de homard pour un repas parfait.

#95 Ad Hoc, Napa Valley, Californie (égalité)

La quatrième participation de Thomas Keller sur cette liste, Ad hoc a commencé comme une opportunité de présenter les plats qu'il a grandi en mangeant, présentés dans un cadre plus chaleureux et plus décontracté que les endroits chics comme Per Se ou The French Laundry. Ad Hoc a commencé comme un concept simple et temporaire - un quasi-pop-up avec un seul repas familial à quatre plats en constante évolution tous les soirs, conçu comme un espace réservé pendant que Keller développait un autre restaurant ici. La réponse a été si positive, cependant, que Keller et son équipe ont décidé de rendre celui-ci permanent. Alors que le menu de style maison est toujours satisfaisant, le légendaire poulet frit au babeurre servi tous les lundis est la spécialité convoitée ici.

#95 Lonesome Dove, Fort Worth, Texas (égalité)

Dans le premier établissement du célèbre cow-boy chef Tim Love, le style culinaire est ce que Love appelle «Urban Western Cuisine». Cela se traduit par de la viande et des pommes de terre de style texan avec une pointe de sophistication. Situé dans le quartier historique Stockyards de Fort Worth, Colombe solitaire a proposé un menu comprenant de grandes portions de protéines - du poisson entier, des steaks de cow-boy, de la dinde rôtie et une variété de gibier sauvage parmi eux.

#97 L'Espalier, Boston

L'un des pionniers de la haute cuisine moderne à Boston, le chef-propriétaire Frank McClelland a reçu de nombreux prix au L'Espalier. (C'était entre autres le premier restaurant de la Nouvelle-Angleterre à recevoir quatre étoiles de Le Boston Globe, en 1996.) La nourriture servie à L'Espalier est axée sur des ingrédients locaux et de saison, avec des fruits de mer particulièrement bons, et les menus de dégustation de saison, à 105 $ et 185 $, valent la peine d'être essayés.

#25 Momofuku Ssäm Bar, New York (égalité)

Vous détestez dire au gamin cool qu'il est cool, mais si vous avez mangé à Bar Momofuku Ssam alors vous savez - David Chang est vraiment un dur à cuire culinaire. Les repas dans ce hotspot d'East Village ont séduit les anciens New York Times critique Frank Bruni dans un avis trois étoiles en 2008, et pas étonnant. La nourriture de Chang propose des saveurs audacieuses d'inspiration asiatique avec une attitude rock star et tout le monde veut participer à l'action. L'action douce et sucrée du porc.

# 99 Hot and Hot Fish Club, Birmingham, Alabama (cravate)

Christopher et Idie Hastings, les chefs-propriétaires de Club de poisson chaud et chaud, situé dans un bâtiment historique du Southside de Birmingham, est fier de créer ce qu'il appelle la « cuisine de la mémoire », en utilisant des ingrédients simples pour créer des plats qui déclenchent un sentiment de nostalgie chez leurs convives. Le poisson est - sans surprise - la spécialité, mais les légumes cueillis au point optimal et les viandes et volailles de première qualité sont également traités avec respect et compétence.

#99 Rasika, Washington, DC (égalité)

Originaire de Mumbai, en Inde, le chef Vikram Sunderam est connu pour élever la cuisine indienne vers de nouveaux sommets à Rasika. Le menu est original, infusant des saveurs traditionnelles dans des créations innovantes et inattendues (les ris au vinaigre balsamique et au quinoa épicé ne sont pas exactement la cuisine indienne habituelle).

#97 Oklahoma Joe's, Kansas City, Kan.

Après avoir travaillé sur le circuit de barbecue de compétition de Kansas City pendant des années, donnant lieu à huit grands championnats, Jeff et Joy Stenney se sont associés au propriétaire du fumeur Joe Don Davidson pour ouvrir leur premier barbecue. Le restaurant se trouve dans un bâtiment qui abrite également une station-service et un dépanneur. L'élément signature du menu est le Smokie Joe, un sandwich rempli de porc et de bœuf grillés et nappé de la célèbre sauce Joe's.

#74 Arun's, Chicago

Depuis 1985, d'Arun a offert une cuisine thaïlandaise raffinée et sophistiquée et a acquis la réputation d'être l'un des meilleurs restaurants thaïlandais du pays. Though the restaurant’s namesake, owner–chef Arun Sampanthavivat, is not classically trained, he has a master's touch in the kitchen, best experienced through his nightly seven-course, $65-per-person tasting menu.

#101 McCrady's, Charleston, S.C.

Wikimedia Commons/Bms4480

McCrady’s is an establishment richly steeped in Charleston history, residing in a structure, built in 1788, that's listed on the National Register of Historic Places and Landmarks. Juxtaposed against the staid surroundings, the menu at McCrady’s is anything but traditional, though chef Sean Bock, who received the James Beard award for Best Chef Southeast in 2010, weaves touches of Southern tradition into the otherwise highly modern cuisine. The bar has become known for its specialty pre-Prohibition-style cocktails.

#58 Bouchon Bistro, Yountville, California

Shellfish platters, fois gras terrine, salt cod beignets, steak frites, steamed mussels, profiteroles, and other bistro basics are on the menu at this authentic-looking French bistro reimagined in the Napa Valley—and the fact that the man behind the place is Thomas Keller means that it’s all very, very good.

#59 Hominy Grill, Charleston, S.C. (tie)

Located in downtown Charleston, Hominy Grill, located in a onetime barbershop, features chef/owner Robert Stehling's classic Lowcountry cooking, served with relaxed, at-home feel. Don’t miss his stone-ground grits, house-made sausage, or rich Southern-style desserts like buttermilk pie or butterscotch pudding.

#75 Incanto, San Francisco (tie)

At the forefront of the nose-to-tail trend, Incanto’s chef Chris Cosentino and owner Mark Pastore also carry the torch for sustainable dining and restaurant practices, like not serving bottled water and sourcing local and organic food for the daily changing Italian menu.

#59 Jitlada, Los Angeles (tie)

Daniel L./dinewithdaniel.yelp.com

All the standard Thai dishes are done very well at this well-known storefront restaurant in Thai Town, but the southern Thai specialties, many of which are found nowhere else in America, are the real draw. Try the oxtail soup, crisp catfish salad, softshell crabs with yellow curry, sea bass with caramelized garlic, and whatever else proprietor Sarintip “Jazz” Singsanong recommends — even the beef curry called khua kling Phat Lung, quite possibly the spiciest dish in L.A.

#18 Arthur Bryant's Barbeque, Kansas City, Mo.

There's a long line inside this fluorescent-lit, linoleum-floored barbecue joint, and you better know what you want when you get up to that glass window — or be able to figure it out fast — 'cause it's hot back there and they don't suffer fools lightly. But when you get that plate full of meat with those soft, square slices of white bread and sit down with a bottle of sauce and dig in, it's pretty much one of those meals you're always going to remember.

#61 Publican, Chicago

Located in downtown Chicago, Publican serves up a beer-focused menu in a rustic space reminiscent of a European beer hall. From farm-fresh pork to hand-selected fish and seafood preparations, each dish is simply prepared and beautifully presented; don’t miss their frites, touted as the best in town.

#62 Reef, Houston, Texas

Maryse Chevrière

Peer into Reef's buzzing open kitchen to watch renowned chef and devoted Houstonite Bryan Caswell expertly craft elegant, fresh seafood dishes that show his patrons the true meaning of Southern coastal culture. Caswell grew to fame under culinary greats like Charlie Palmer, Alfred Portale, and Jean-Georges Vongerichten. Thoughtful touches, such as presenting the lump crab lollipop with claw intact, express Caswell's devotion to the ocean.

#64 Osteria, Philadelphia

The more casual, trattoria-like offshoot of Vetri, Osteria is a big, lively place where the pizzas are terrific (try the octopus and smoked mozzarella) and the cooking is homey but first-rate, from veal liver ravioli with figs to rabbit stewed with pancetta over intensely flavored polenta.

#65 Al Forno, Providence, R.I.

Husband-and-wife owner-chefs George Germon and Johanne Killeen received the Insegna del Ristorante Italiano from the Italian government, a rare honor for Americans, attributable to their informed passion for pasta along with their invention of the grilled pizza. They also, though, aim the culinary spotlight on Rhode Island's defining vegetables — corn, squash, beans, and tomatoes — prepared simply, with the authentic Italian panache one would expect of multiple James Beard honorees.

#75 Mustards Grill, Yountville, Calif. (tie)

Napa Valley winemakers crowd into the unpretentious Mustards Grill to sample Cindy Pawlcyn’s American-international cooking, encompassing everything from wild mushroom tamales to grilled Laotian-style quail to seafood tostadas to one of California’s best burgers.

#66 Eugene, Atlanta, Ga.

Eugene pays homage to those who grow the local produce they use right on the menu. The list typically includes around two dozen farms, dairies, and even elementary school gardens, and pays tribute to the ingredients by altering them as little as possible while making everything in the kitchen from scratch. Named as one of Food and Wine's Best Chefs of 2009, Linton Hopkins offers refined dishes, such as his wild mushroom tasting plate, that come from the ingenuously rustic roots he describes as "folkways meeting Escoffier."

#67 The Fearrington House Restaurant, Fearrington Village, N.C.

The Fearrington House Restaurant has kept its AAA Five Diamond rating for 16 years and is the only restaurant of its caliber to receive Green Certification from the Green Restaurant Association. Executive chef Colin Bedford offers a highly refined blend of classical French and New American cuisine, inspired by his commitment to environmental sustainability.

#75 Redd, Yountville, Calif. (tie)

Redd is known for both chef Richard Reddington’s unique global/American cuisine and pastry chef Nicole Plue’s award-winning desserts. Its pristine, modern dining room puts the focus on the food and sets the tone for Reddington’s thoughtful take on Napa dining.

#78 Boulevard, San Francisco (tie)

Boulevard is the perfect neighborhood eatery. It exudes the warm, relaxed San Franciscan ambience that marks many of the city’s best restaurants, but chef and owner Nancy Oakes aims high with her hearty but modern, sophisticated American cuisine.

#78 The Barn at Blackberry Farm, Walland, Tenn. (tie)

The cuisine is so emblematic that it has inspired a new category — Foothills Cuisine, a term that has actually been copyrighted. Truly farm-to-table, the Barn uses the farm estate’s produce and products for a dynamic menu of Smoky Mountain regional dishes with a global flair.

#15 wd-50, New York City

Say what you will about so-called molecular gastronomy, but you have to give it up to a restaurant that takes an iconic dish like eggs Benedict and reintroduces it to the plate as egg yolk cylinders with crispy cubes of molten hollandaise with dehydrated bacon. And it's so pretty that you almost don't want to attack it with your fork — almost. At the helm here is Wylie Dufresne, one of the modern food world's founding culinary wizards. To dine at wd-50 is a promise of the unexpected, which is no small feat in this hard-to-impress town.

#78 Valentino, Los Angeles (tie)

Piero Selvaggio opened Valentino almost 40 years ago, when L.A. Italian dining meant spaghetti with red sauce and veal parmigiana, and he was in no small part responsible for changing how not just Calfornia but all of America looked at (and ate) the cooking of his native land. Sourcing the best products from both California and Italy, building a wine list (Italian and otherwise) that is one of the most comprehensive in the country, and serving both classic and imaginative Italian food with consummate skill, Selvaggio created an enduring gastronomic landmark.

#81 Radius, Boston

Chef and owner Michael Schlow has made a mark on Boston with his award-winning French-American food. Now a decade old, Radius still draws crowds looking for an urbane dining experience, from the lauded $19 burger to one of the rarefied five-course tasting menus.

#82 Michael Mina, San Francisco

As the owner of 18 restaurants, Mina is one of the most successful chefs and restaurateurs in the country, but he's not a TV food star (yet) and he remains somewhat under the radar. He has become an important figure in the Las Vegas restaurant scene, but it’s his flagship restaurant in San Francisco, Michael Mina, that gets the most praise, for his Japanese- and French-inflected take on preparing the best American ingredients.

#83 Everest, Chicago

True to its name, Everest towers head and shoulders above many of Chicago's other upscale restaurants — literally, from its perch on the 40th floor of the Chicago Stock Exchange Buiilding, and also gastronomically, through Alsatian-born chef Jean Joho's superlative French food. The wine list is almost as stunning as the views — above all in its collection of great wines from Joho's home region of Alsace.

#84 Moto, Chicago

Diners at Moto should be prepared to eat anything from “trash” to a "Cuban cigar" — that is, with his sense of whimsy and cerebral molecular gastronomy, chef Homaro Cantu’s creative dishes have been known to fool his guests, leading to playful culinary optical illusions, like a flowerpot with edible dirt.

#16 Commander's Palace, New Orleans (tie)

A slice of New Orleans dining history — it opened in 1880 — this culinary landmark has long been collecting accolades for everything from its service to its wine list to its "haute Creole" cuisine. The gold standard of family-run restaurants, Commander's offers a dining experience that could win you over on its Southern charm alone — but you'd be remiss to not order the turtle soup, practically synonymous with the place.

#16 Babbo, New York City (tie)

What can you say about this place that hasn't already been said? The pasta! That pork chop! Mario Batali is a genius! Rock music in a fine dining restaurant? Brillant! At this longtime darling of the critics, after more than 12 years, you're still at the mercy of the reservation gods if you want to get in — buona fortuna.

#20 Frontera Grill, Chicago

Celebrity chef Rick Bayless doesn't want for fans; dine at this Chicago-based Mexican restaurant of his and you'll have a good idea why. The local- and organic-championing chef has a true award winner on his hands here (it took home a James Beard for "Outstanding Restaurant" in 2007), serving real-deal South-of-the-border fare in a casual setting. (He takes the idiom upscale at his Topolobampo, just next door.)

#21 Clio, Boston

You can't talk about Boston's dining scene and not mention Chef Ken Oringer. À this branch of his growing empire, he does French fine dining proud, but plays by his own rules, producing impeccable, artistic plates with a focus on market-driven ingredients — a fact that has not gone unnoticed by the critical powers that be (just count how many "Best of" lists this place has graced). Clio's downstairs offshoot, Uni, by the way, is a popular hangout for local chefs.

#63 Le Pigeon, Portland, Ore.

Under the direction of James Beard-nominated chef Gabriel Rucker, Le Pigeon lures diners to its communal tables for hearty, imaginative, locally-sourced entrées (chicken with spätzle, blue cheese, and walnuts) and such standing-ovation-worthy desserts as honey, bacon, and apricot cornbread with maple ice cream and foie gras profiteroles. If it's a slaw-slathered burger you crave, get there early because Rucker serves up precisely five per night.

#68 Fore Street, Portland, Maine

When chef Sam Hayward opened this brick-framed restaurant in 1996, nobody thought of Portland as a dining destination. He helped change that with his meticulous sourcing of fine local products and the menus that change daily based on what comes in. Wood-roasted mussels and grilled marinated hangar steak are among the items always available, but the seasonal treasures are always worth sampling.

#69 Michael's Genuine, Miami (tie)

According to Michael Schwartz, winner of the 2010 James Beard Award for Best Southern Chef, the most important thing you can take away from dining at this New York Times Top 10 establishment is: Know Your Source. The restaurant procures its Old World rustic-breed chickens, for instance, from North Carolina's Joyce Foods, the only producer of Label Rouge poultry in the U.S.; heirloom tomatoes figure not only on the menu (more than once), but as decor in the minimalist dining room.

#69 Restaurant Eve, Alexandria, Va. (tie)

Behind the critical acclaim he has earned for the modern French cuisine at Restaurant Eve, chef/owner Cathal (pronounced CA-hull) Armstrong, a native Dubliner, has a simple philosophy: “Nature is perfect. Extract the flavor. Enhance it. Don’t take away from it.” In addition to the upscale cuisine in what Armstrong calls his Tasting Room, there's excellent but less formal fare, with multi-cultural influences, in the Bistro.

#72 Grand Sichuan International (9th Avenue), New York City (tie)

Arthur Bovino

Chinese cooking in New York City was better and more diverse 25 years ago than it is today (many of the great older chefs who emigrated to America during the Cold War have retired, and the demand is too high in China itself today to encourage anyone to leave). That said, chef/restaurateur Xiaotu "John" Zhang's Grand Sichuan restaurants — of which the 9th Avenue branch is considered the best — are a bright spot on the local food scene. The cooking holds true to ancient roots but embraces the evolution of modern cuisine, redefining the familiar "take-out" that New Yorkers have come to love (and depend on) while suggesting a more vibrant future for Chinese food in America.

#69, L2O, Chicago (tie)

Although critically-acclaimed chef Laurent Gras no longer runs the kitchen, L2O's prix-fixe-only menu reigns on as one of the best in Chicago. Diners enjoy expertly-prepared seafood and sashimi of the highest quality, sourced from around the world. L2O's bread service, featuring anchovy rolls, bite-sized pain au lait and bacon-infused twists along with house-churned butter garners rave reviews from even the most carb-fearing.

#72 SriPraPhai, Queens, N.Y. (tie)

Maryse Chevrière

Consistently lauded by critics and Yelpers alike as the most authentic Thai restaurant in New York, SriPraPhai boasts a menu as large as its reputation. Feeling overwhelmed by the spread? Ask one of the friendly and knowlegable waitstaff for a recommendation, and be forewarned: Things may get spicy.


Voir la vidéo: These Are Hands Down The Best Pizza Places In America (Mai 2022).