Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

11 Great American Amari à essayer maintenant

11 Great American Amari à essayer maintenant

Fernet du Minnesota? Amaro d'ananas? Notre soif collective pour la liqueur italienne amaro n'est pas une pilule amère. Nous avons tellement adopté le digestif à faible teneur en alcool, en écorce et à base de plantes que ce n'était qu'une question de temps avant que les versions fabriquées aux États-Unis commencent à fleurir.

Au tournant de notre décennie actuelle, des entreprises comme Root en Pennsylvanie et Leopold Bros.dans le Colorado ont lancé certaines des premières incursions sérieuses dans le domaine des digestifs. Aujourd'hui, les producteurs de Buffalo à Los Angeles sont à l'avant-garde d'une deuxième vague d'amaros locaux. Ce sont 10 points forts à découvrir dès maintenant.

  • En un clin d'œil à Cynar, cet amaro de Don Ciccio & Figli, basé à Washington, DC, vire au traditionnel. Ce n’est pas surprenant, car le propriétaire et distillateur Francisco Amodeo est la cinquième génération à s’essayer aux recettes familiales créées par son arrière-grand-père sur la côte amalfitaine à la fin du XIXe siècle. «Le C3 Carciofo est basé sur une recette très ancienne datant de 1911», explique Amodeo. L'amaro se compose maintenant de trois variétés différentes d'artichauts de Californie utilisées pour obtenir la bonne note végétale salée, ainsi que du pamplemousse du Texas et environ 18 autres plantes. Il vous laisse une amertume savoureuse et agréable dans l'ensemble du palais qui fonctionne seule ou qui fait un échange plus sombre pour Campari dans un boulevardier.

  • Les journalistes devenus propriétaires de distillerie Melkon Khosrovian et Litty Matthews aiment bouleverser les idées pour trouver de nouvelles directions à partir desquelles aborder un projet. Inspiré par la tradition des IPA de la côte ouest, l'amer ici ne provient pas d'agents amari typiques, mais de houblons bravo, citra et simcoe, qui sont l'aromatique dominant et, avec un contrepoids de la canne à sucre, la saveur - assez intelligente. Moins d'une gorgée, cet amaro New World est parfait pour jouer avec, en particulier pour les copains de bière ou de buste de votre foule.

  • C'est amusant de renifler cet amaro du Nouveau Monde et d'essayer de choisir les plantes, dont il y en a beaucoup: pavot de Californie biologique et feuille de laurier; une abondance d'agrumes, comme l'orange, le citron et le pamplemousse; busserole, poivre rose, pissenlit, chardon béni, bardane, rue, artichaut, gentiane, géranium et écorce de cerise. Semblable à l'entrée d'Angeleno, cet amaro ressemble plus à un vermouth et constitue certainement un modificateur de cocktail polyvalent ou un bel ajout à un verre de prosecco brut.

  • Lancé par Tyrrell Hibbard et Steffen Rasile à Helena, au Mont., En 2015, cet impressionnant fougère est un mélange magnifiquement équilibré de safran, camomille, menthe, myrrhe, rhubarbe et autres plantes locales macérées dans une base de grain du Montana. Non seulement les saveurs intenses mais bien mêlées sont harmonieuses, mais la finale vous laisse avec une amertume reconstituée à juste titre dans cet amaro 71-proof. «Amaro est la principale raison pour laquelle je me suis lancé dans le secteur de la distillation, dit Rasile. «J'ai toujours été étonné par la grande variété de saveurs et la complexité d'une seule catégorie d'alcool.

    Continuez jusqu'à 5 sur 11 ci-dessous.

  • Ce sont peut-être les climats froids de la ville natale de Lockhouse, Buffalo, qui ont inspiré le style ultime de ce digestif chaleureux. Le cinchona, la racine de quasia et le chardon béni amplifient le côté amer des choses, et le reste des saveurs bien rondes est dominé par un mélange de sassafras, d'écorces d'orange et de citron, de cardamome et de cannelle, le tout macéré dans un maïs de New York. esprit de base. Tous ensemble, ils vous feront chercher la chaise confortable la plus proche garée devant une cheminée. Bien que le sucre turbinado soit la principale source d'édulcorant, «nous voulions également donner une certaine douceur perçue et naturelle des plantes à cet esprit, nous avons donc joué avec l'utilisation de betteraves et de baies de sureau crues d'origine locale», explique le copropriétaire Cory Muscato . «Je trouve que les amari sont fascinants et riches en histoire en raison du large éventail de styles et de méthodes de production utilisés pour les fabriquer.

  • Une spin-off imaginée par les barmans propriétaires du Bittercube Bitters basé à Milwaukee, Heirloom vise l'exotisme avec sa ligne de liqueurs, qui vient de lancer l'été 2018. De sa couleur dorée profonde à sa texture riche, moelleuse, glissante et exotique Nez d'ananas confit, l'entrée de Heirloom à l'esprit tropical est une mise en bouteille qui demande une expérimentation Tiki ou même quelques glaçons, des tranches de concombre et un soupçon de soda par une chaude journée d'été.

  • Il est logique que la région viticole qui a mis les États-Unis sur la carte soit le foyer de la production d'amaro et, en plus, l'une des entreprises familiales les plus prospères. Lo-Fi est une collaboration basée sur Napa entre E. & J. Gallo et Steven Grasse (de renommée Root, Hendrick's et Sailor Jerry). Leur amaro de gentiane commence par une base de vin blanc fortifié et, en plus de la botanique du même nom, contient également de l'anis, de l'écorce de quinquina, de l'hibiscus, du pamplemousse, du gingembre, du bois de rose et de l'huile d'orange amère. Il a un caractère typiquement fruité et floral et se sent juteux et frais en bouche, avec une finale persistante et douce de zeste d'agrumes. C'est un bon sous pour Aperol dans un Spritz.

  • Sorti en décembre, il s'agit d'une collaboration entre deux producteurs de Grand Rapids, Michigan: Long Road Distillers et Madcap Coffee Company. La base de haricots sur laquelle ils se sont installés pour la liqueur est Reko de la région de Kochere en Ethiopie et offre une richesse d'huile d'agrumes et de gingembre confit à la combinaison de plantes utilisées dans l'amaro, notamment la myrrhe, la rhubarbe de dinde, l'orange et l'absinthe. Bien qu'ils ne soient pas les premiers à faire un amaro qui ressemble au café pour une complexité supplémentaire, ils semblent être les premiers à réfléchir attentivement à ce que ce café est et devrait être (aka, une origine unique) et à vraiment se connecter comment il joue avec les plantes.

    Continuez jusqu'à 9 sur 11 ci-dessous.

  • Si un amaro peut se tenir debout sur le piédestal de jolie, celui de Ventura Spirits de L.A. a une posture parfaite. Ventura consiste à s'approvisionner à partir de l'abondance des excellents produits californiens, à commencer par sa base de vin, qui provient de Paso Robles et est enrichie avec de l'eau-de-vie locale avant le début de la macération. Et ces plantes locales sont un jardin de délices frais et parfumé: écorces d'orange et de citron, verveine citronnée, rose, camomille, jasmin, marjolaine (ces trois derniers plus les agrumes brillent vraiment dans les aromates) et des morceaux d'épices impertinentes ajoutés à l'anis étoilé et sassafras. Avec les notes de fond fondantes de la rue, de la gentiane et de l'écorce de quassia, qui ajoutent une note chocolatée en finale, il se boit presque plus comme un vin aromatisé qu'un amaro. Mais sirotez-le, car c'est vraiment la meilleure façon de vivre cela, bien qu'il se marie étonnamment bien avec le bourbon.

  • Selon le co-fondateur Jon Kreidler, cet amaro contient 25 plantes médicinales macérées dans la base de spiritueux de maïs biologique. Comme il est traditionnel avec l'amari, il repose dans le chêne pour un charme afin que les saveurs se mêlent au meilleur effet. Il y a une qualité salée vraiment cool dans cet amaro qui se présente avec des arômes de cèpes séchés, de sauge, de fenouil et de cardamome. Il est brillant et vif sur votre palais et laisse une douce menthe amère et persistante sur votre langue qui vous donne envie de le reprendre encore et encore.

  • Le fougère de Tattersall bascule hors de la porte avec un magnifique nez alpin de menthe chocolatée, avec des notes de sassafras, de pin forestier et de réglisse. Il horloges dans un ABV légèrement plus élevé que l'amaro (35 pour cent contre 30 pour cent), et cette qualité mentholée accentue vraiment la chaleur supplémentaire, avec un punch croissant d'amertume écorce qui rend ce fougère de fabrication américaine si satisfaisant après un repas de viande hivernal, gourmand et riche en glucides.

Voir la vidéo: USA Series #5: Reverse Culture Shock in America Part 12. Le choc de culture inversé aux USA (Octobre 2020).