Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Les 12 meilleurs whiskies canadiens sur le marché

Les 12 meilleurs whiskies canadiens sur le marché

Nos rédacteurs recherchent, testent et recommandent indépendamment les meilleurs produits; Vous pouvez en savoir plus sur notre processus d'examen ici.Nous pouvons recevoir des commissions sur les achats effectués à partir de nos liens choisis.

À côté du mezcal, le whisky canadien (pas de «e», hein?) Est l'un des spiritueux les plus endormis au monde. Tellement dormi, en fait, que pendant que tout le monde se passionnait pour la vodka, la tequila et le bourbon, d'énormes stocks des meilleurs whiskies du pays reposaient tranquillement dans des fûts. Certains ont réussi à rester cachés pendant deux décennies, se préparant pour leur grand moment sous les projecteurs.

Ce moment, mes amis, c'est maintenant. Un grand nombre de classiques de Canuck bien âgés et de nouveaux arrivants plus jeunes, encore plus excitants, traversent poliment la frontière. Préparez-vous à des offres haut de gamme extrêmement abordables du Grand Nord Blanc - aucun passeport requis.

Lot n ° 40

Premièrement, un peu de contexte: Historiquement, les Canadiens ont qualifié leur whisky de «seigle», même si le seigle était souvent simplement utilisé comme ingrédient aromatisant dans ce qui est par ailleurs un spiritueux à base de maïs, de blé et d'orge.

Deuxièmement, tout comme l'idée de payer pour voir un médecin, une facture de purée est également un concept étranger au Canada. Au lieu de cela, chaque grain est généralement écrasé, fermenté, distillé et vieilli séparément avant d'être mélangé ensemble pour la mise en bouteille (ou, parfois, un autre cycle de vieillissement). Ce processus permet en fait au maître distillateur ou au mélangeur une grande latitude. Il ou elle peut composer certains éléments et en réduire d'autres, créant un esprit équilibré avec le style du mélangeur.

Fabriqué à la distillerie Hiram Walker de Windsor, en Ontario, le lot no 40 explose avec du seigle et du pain cuit au four. Il est sec et poivré en bouche, un peu plus percutant à 43% ABV, et toujours très doux, avec une énorme sensation en bouche, une riche complexité et une finale épicée. Il n'est pas étonnant que lors de sa réédition il y a quelques années (après avoir été brièvement interrompu dans les années 2000), il a remporté le prix du whisky canadien de l'année.

Pike Creek

Sur le plan plus doux, Corby's Pike Creek est une autre offre attrayante en petits lots, également fabriquée à Windsor et reposée près des barils du Canadian Club d'Hiram Walker. Pike Creek subit d'énormes changements de température entre les étés étouffants et chauds de la région et les hivers terriblement froids, il y a donc beaucoup d'interaction entre le whisky et les fûts de chêne américain dans lesquels il est vieilli avant de prendre un dernier bain dans des fûts de porto usagés. Le whisky qui en résulte est doux, fruité et assez doux dans l'ensemble, avec de belles notes de vanille, de cannelle et de noix. Pike Creek se termine par une touche de vin rouge, lui donnant juste la bonne dose de douceur.

Seigle droit Masterson's 10 ans

Le 35 Maple Street, dans le comté de Sonoma, est le producteur de Masterson's 10-Year-Old Straight Rye, un autre whisky fabriqué chez Alberta Distillers. Un seigle exceptionnel, peu importe ses origines, celui-ci a de grandes épices à l'avant, suivi d'une courte bouffée de café et de chocolat noir qui devient floral et herbacé. Abondamment complexe, avec une belle épreuve 90, Masterson frappe toutes les bonnes notes.

Whisky canadien âgé de 18 ans de JP Wiser

Les 18 ans de JP Wiser sont fabriqués dans le style canadien plus léger traditionnel. Reposé dans des fûts de whisky canadiens usagés, il prend beaucoup des caractéristiques du bois; il est profond, avec un soupçon de terre, de fumée, de bois fraîchement coupé et de seigle au nez. Il y a des agrumes et de l'astringence sur la langue, mais tout autour, c'est un exemple très léger et bien équilibré du style canadien classique - à un prix avantageux.

Lot de seigle foncé de l'Alberta

Il n’existe que quelques grandes distilleries au Canada, et l’Alberta Distillers de Calgary est l’une des plus importantes et des plus respectées. Et une bonne partie du seigle que boivent les Américains - que ce soit via des marques canadiennes ou américaines - y est fabriquée. L'une des plumes du chapeau de la distillerie appartenant à Beam Suntory a été son Alberta Premium Dark Horse, un mélange savoureux de 91% de whisky de seigle, 8% Old Grand-Dad Bourbon de l'usine Jim Beam dans le Kentucky et 1% d'Oloroso Sherry. Depuis avril, il est disponible pour la première fois aux États-Unis, sous le nom d'Alberta Rye Dark Batch. Celui-ci sent le fruit mûr, les épices de seigle grillé et une touche de cola avant de se transformer en un whisky profondément complexe et onctueux avec une longue finale poivrée-douce. À 45% ABV, son punch à l'alcool solide le rend idéal pour siroter ou accompagner un cocktail au whisky.

Sélection du président du Canadian Club 100% seigle

Également d'Alberta Distillers vient un nouvel ajout à la gamme bien connue du Canadian Club — Chairman's Select 100% Rye. Mais ce n'est pas le Canadian Club que vous connaissez (et peut-être que vous n'aimez pas). Il n'y a aucune trace de ce caramel écoeurant et de cette minceur que son prédécesseur offre. Au lieu de cela, le Chairman's Select a une saveur énergique et un peu de chaleur en descendant. Bien sûr, ce n'est pas aussi nuancé que la plupart de ces autres seigle 100% en petit lot, mais à 27 $, il est difficile de se tromper avec celui-ci, en particulier en tant que compagnon de mélange. Hélas, pour l'instant, il n'est disponible qu'au Canada.

Lock, Stock and Barrel 13 ans de seigle

Une chose à propos de la distillation et du vieillissement de chaque grain individuellement signifie que le Canada a une tonne de seigle à 100% dans le chêne depuis des décennies. Au cours des dernières années, un certain nombre de marques ont intelligemment investi et mis en bouteille le produit pur pour les consommateurs qui recherchent un whisky magnifiquement riche et poivré dans sa forme la plus robuste, souvent à une preuve beaucoup plus élevée que la normale.

New York's Cooper Spirits Bottle Lock, Stock and Barrel, un seigle de 13 ans incroyablement avancé provenant d'Alberta Distillers. Il repose sur du chêne américain carbonisé et regorge de saveurs de bois, de cannelle, de vanille et d'un soupçon de banane. Un autre avec une grande sensation en bouche, le profil bien arrondi du LSB est complété par une noisette et une finition brillante et lisse.

WhistlePig seigle droit

Alors que WhistlePig est en train de cultiver et de distiller son propre seigle dans une ferme de Shoreham, dans le Vermont, pour l'instant, le Straight Rye, reposé pendant 10 ans, est fabriqué au Canada et mis en bouteille aux États-Unis. Mis en bouteille à 100 degrés, WhistlePig est un whisky audacieux, épicé et boisé accentué de clou de girofle, de muscade et de vanille chaude. Son zing tout aussi expressif en bouche laisse une belle finale persistante.

Whisky canadien Forty Creek Double Barrel Reserve

La marque à succès Forty Creek de John Hall a récemment été achetée par Campari, mais cela n'a pas changé sa façon de créer ses esprits. Bien que la société propose une marque Barrel Select moins chère, ses bouteilles haut de gamme (bien que toujours sacrément abordables) sont parmi les meilleures au Canada. La Double Barrel Reserve, comme son nom l'indique, voit une seconde mise en barrique, mais cette fois en fûts de bourbon. Il a un nez doux et complexe, juste un peu terreux, avec des notes de caramel au beurre, d'agrumes légers et une touche de noix de coco. Son goût est riche, avec beaucoup de caramel, de vanille et de chêne qui se termine par un équilibre sucré-sec agréablement poivré. C'est corsé et délicieux tout au long.

Whisky canadien Confederation Oak Reserve

La réserve de chêne de la Confédération repose sur du chêne blanc canadien qui a été planté aux alentours de la Confédération canadienne en 1867. Chaque composant des whiskies de seigle, de maïs et d'orge est d'abord vieilli séparément, puis mis en barrique ensemble pour cette version spéciale. Il a une belle épice adoucie, un peu de noisette, un peu de fruit et de très belles notes boisées qui se marient délicatement avec une finale nette.

Whisky Crown Royal Single Barrel

Cela dit quelque chose lorsque le Canadian Club publie un seigle à 100% et que Crown Royal propose une mise en bouteille à un baril en fût. Les grands font attention aux envies des buveurs haut de gamme. Malheureusement, Crown Royal Single Barrel n'est disponible que dans les magasins qui acceptent d'acheter un baril entier, mais l'espoir sera éternel pour une sortie plus large, car ce n'est pas non plus le whisky canadien de votre grand-père. C'est distinctement un esprit Crown Royal, mais à 103-proof, les notes herbacées, terreuses et boisées bourdonnent à côté des saveurs de seigle.

Whisky canadien Caribou Crossing Single Barrel

La société Sazerac a en fait environ 20 whiskies canadiens différents dans son portefeuille, tous de divers degrés de qualité. Près du sommet, cependant, se trouve Caribou Crossing, une autre offre à un seul baril qui est douce au début, avec un peu de caramel, de vanille et un peu d'agrumes au nez. Il devient rapidement agréablement crémeux et se termine avec du poivre doux. Vous voulez quelque chose de plus simple? Le petit lot royal canadien de Sazerac fera l'affaire pour moins de 20 $.

Voir la vidéo: BEST 12 YEAR OLD SCOTCH (Septembre 2020).