Crevette Olivier


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La chef de Kachka, Bonnie Morales, insiste sur le fait que ce n'est pas une fête russe sans cette salade de fruits de mer rétro sur la table.

Ingrédients

  • 4 grosses pommes de terre Yukon Gold (environ 1¾ lb), pelées, coupées en morceaux de ¼”
  • 2 carottes moyennes, pelées, coupées en morceaux de ¼"
  • ¼ tasse de pois frais (d'environ ¼ lb de gousses) ou de pois surgelés, décongelés
  • 1 livre de crevettes grises ou de crevettes de baie décortiquées
  • ¼ livre de crevettes moyennes, décortiquées, déveinées
  • 4 gros œufs durs, hachés finement
  • 4 cornichons de style israélien ou 2 cornichons à l'aneth casher, coupés en morceaux de ¼"
  • 1 petit oignon doux (comme Vidalia), haché finement
  • ½ tasse d'aneth frais haché grossièrement, plus des brins pour le service

Préparation de la recette

  • Cuire les pommes de terre dans une grande casserole d'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'elles soient juste tendres, de 6 à 8 minutes. Retirer avec une écumoire; Laisser refroidir.

  • Pendant ce temps, remettre l'eau à ébullition et cuire les carottes jusqu'à ce qu'elles soient tendres, environ 3 minutes; laisser refroidir dans une passoire placée dans un bol d'eau glacée. Égoutter, éponger et transférer dans un grand bol. Répéter avec les pois, cuire jusqu'à ce qu'ils soient vert vif, environ 30 secondes; ajouter au bol avec les carottes.

  • En travaillant en 2 lots, répéter (cuire, refroidir, sécher) avec les crevettes roses et moyennes, faire bouillir jusqu'à ce qu'elles soient cuites, environ 1 minute pour les crevettes roses et 2 minutes pour les crevettes moyennes. Ajouter les crevettes géantes au bol avec les légumes; placer les crevettes moyennes dans un autre bol.

  • Ajouter les pommes de terre, les œufs, les cornichons, l'oignon et l'aneth haché aux légumes; bien mélanger. Incorporer la mayonnaise au persil, en ajoutant plus pour enrober si nécessaire. Garnir de crevettes moyennes et de brins d'aneth juste avant de servir.

  • AVANCEZ : La salade (sans aneth) peut être préparée 3 heures à l'avance. Couvrir et réfrigérer.

Recette de Bonnie Morales, Kachka, Portland,

Contenu nutritionnel

Calories (kcal) 240 Lipides (g) 6 Lipides saturés (g) 1.5 Cholestérol (mg) 220 Glucides (g) 24 Fibres alimentaires (g) 2 Sucres totaux (g) 3 Protéines (g) 22 Sodium (mg) 400 Section des avis

Linguine aux crevettes du chef Jamie Oliver

Le chef Jamie Oliver partage une recette de pâtes crémeuses rapide et facile.

Ingrédients

  • 5¼ oz de linguine séchée
  • 2 gousses d'ail
  • 5½ oz de crevettes géantes crues décortiquées
  • 4 tranches de pancetta fumée ou bacon
  • 3 cuillères à soupe de vin rouge italien
  • 1 grosse cuillère à soupe de mascarpone
  • 1¾ oz de roquette
  • ½ once de parmesan
  1. Cuire les pâtes dans une casserole d'eau bouillante salée selon les instructions du paquet. Pendant ce temps, épluchez et émincez finement l'ail.
  2. Passez votre couteau sur le dos de 2 crevettes pour qu'elles papillonnent pendant la cuisson, puis hachez finement le reste.
  3. Mettez une grande poêle antiadhésive sur feu moyen. Trancher finement la pancetta, saupoudrer dans la poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et faire frire jusqu'à ce qu'elle soit légèrement dorée.
  4. Ajouter l'ail et les crevettes entières pendant 2 minutes, puis ajouter le vin et laisser cuire.
  5. Mélanger les crevettes hachées et le mascarpone pendant 1 minute, puis utiliser des pinces pour faire glisser les pâtes directement dans la poêle, en laissant un peu d'eau de cuisson féculente aller avec.
  6. Hachez grossièrement la roquette, ajoutez-en la majeure partie dans la poêle et mélangez le tout sur le feu jusqu'à l'obtention d'une sauce soyeuse.
  7. Assaisonnez subtilement à la perfection avec le parmesan et le poivre noir. Servir parsemé du reste de roquette et d'un râpé supplémentaire de parmesan, si vous le souhaitez.

Extrait de 7 WAYS par Jamie Oliver. Copyright & copie 2020 par Jamie Oliver. Réimprimé avec la permission de Flatiron Books. Tous les droits sont réservés. Photographie de Levon Biss.


Crevettes Verdi à l'huile d'olive Affiorato

Faites bouillir 6 litres d'eau salée dans une grande casserole. Dans une grande sauteuse, ajouter 2-3 c. Huile d'olive Affiorato et 6 gousses d'ail. Faire revenir l'ail jusqu'à ce qu'il soit doré de tous les côtés. Ne brûlez pas l'ail ! Lorsque l'ail est cuit, retirez-le et réservez. Mettez plusieurs poignées de scarole dans la poêle et faites cuire jusqu'à ce qu'elles ramollissent. Continuez à ajouter la scarole jusqu'à ce que tous les légumes soient dans la poêle. Ajoutez du sel de Camargue et du poivre au goût et poursuivez la cuisson jusqu'à ce que la scarole soit un peu dorée. Mettre de côté. Dans une petite casserole, ajouter 2 c. Huile d'olive Affiorato et 4 gousses d'ail. Cuire jusqu'à ce que l'ail soit doré de tous les côtés. Retirer l'ail, laisser reposer l'huile une minute puis ajouter délicatement le bouillon de volaille. À ce stade, ajoutez les pâtes à l'eau bouillante et faites cuire selon les instructions sur l'emballage. Pendant la cuisson des pâtes, porter le bouillon de poulet à ébullition et ajouter les crevettes. Cuire jusqu'à ce que les crevettes soient complètement cuites (environ 5 minutes, les crevettes seront roses et opaques). Prenez 5 des gousses d'ail cuites et hachez-les dans un presse-ail dans le bouillon de poulet. Ajouter le sachet de tomates semi-séchées et bien mélanger. Lorsque les pâtes sont cuites, bien égoutter et ajouter le mélange de bouillon de poulet. Incorporer la scarole sautée et placer le mélange dans un grand bol à pâtes. Arroser avec Huile d'olive Affiorato et servir.


Crevette Olivier - Recettes

Stirrin' It Up sur WAFB - Émission de télévision
Visitez-nous sur Facebook!

25 février 2014
QUEUE DE BUF BOURGUIGNONNE

20 février 2014
FILET DE PORC FARCI AU QUINOA

18 février 2014
SOUPE DE PÂTES ET BOULETTES SICILIENNES SANS GLUTEN

13 février 2014
UFS AU FOUR AVEC CRÈME D'ÉPINARDS

11 février 2014
RISOTTO DE HOMARD ET ASPERGES

6 février 2014
TARTE AU CITRON À L'ANCIENNE

4 février 2014
SALTIMBOCCA DE POULET CITRON ET ASPERGES

30 janvier 2014
QUATRE FÈVES, JAMBON ET GUMBO ANDOUILLE

23 janvier 2014
POT DE PORC CRÉOLE

21 Janvier 2014
RIZ FRIT AUX CREVETTES

16 janvier 2014
RIGATONI AVEC SAUCISSE ITALIENNE ET SAUCE TOMATE RTI

14 janvier 2014
POULET, CRABE ET GUMBO D'OKRA SANS CULPABILITÉ

9 janvier 2014
POIVRONS FARCIS LÉGERS ET VIVANTS

7 janvier 2014
GRILLADES ET SAUCE À L'ESPAGNOL

2 janvier 2014
MORNAY DE CRÈME DE CRABE

19 décembre 2013
GÂTEAU AU RHUM VELOURS ROUGE AVEC GLAÇAGE À LA VANILLE

17 décembre 2013
GLUEHWEIN TRADITIONNEL ALLEMAND

12 décembre 2013
FOIE DE POULET AU FOUR CLARE'S PÂTÉ

10 décembre 2013
FILET DE BUF MARINÉ AU CAFÉ AVEC SAUCE ÉPICÉE À LA MOUTARDE

5 décembre 2013
MAMA CLAUS&rsquo SOUPE DU RÉVEIL DE NOL

3 décembre 2013
CREVETTES AU PROSCIUTTO AVEC GLAÇAGE AU RHUM

26 novembre 2013
MÉTHODE À LA SAUMURE POUR LA TURQUIE

le 21 novembre 2013
MUFFINS PATATE DOUCE-PACANES EVANGELINE

19 novembre 2013
YAM SIMPLES ET DÉLICIEUX

14 novembre 2013
VINAIGRETTE MIRLITON, CREVETTES ET PAIN DE MAS

12 novembre 2013
P&J's HUÎTRE, SAUCISSE ET VINAIGRETTE AUX PÉCANES

7 novembre 2013
CHEESECAKE AUX PATATES DOUCES AVEC CROTE DE PACANES

5 novembre 2013
MIRLITON FARCI DE PORC HACHÉ, BOEUF & CREVETTES

31 octobre 2013
CTES CTES GLACÉES AU RHUM SILVER SLICK ET OH SO SWEET

29 octobre 2013
BUF BOURGUIGNONNE

24 octobre 2013
JAMBALAYA CRÉOLE AVEC CTELETTES DE PORC

22 octobre 2013
SALADE D'ORZO MÉDITERRANÉENNE

17 octobre 2013
CHIFFRE D'AFFAIRES À LA PÊCHE LE JOUR DU JEU

15 octobre 2013
LE BAYOU DEUX ÉTAPE

10 octobre 2013
TAIL GATOR BOULES EN SAUCE ÉPICÉE

8 octobre 2013
LE GÂTEAU À LA CITROUILLE TAILGATORS ULTIME

3 octobre 2013
BOUDING AU PAIN AU CHOCOLAT BLANC AVEC SAUCE AU WHISKY

1er octobre 2013
OLE MISS REBEL BURGERS AVEC SAUCE COMEBACK

26 septembre 2013
PAIN CHEDDAR ET SAUCISSE TAILGATING

24 septembre 2013
CASSEROLE D'HUÎTRES À LA CRÉOLE

19 septembre 2013
MAC ET FROMAGE CAJUN AVEC SAUCISSE FUME

17 septembre 2013
CACCIATORE CRÉOLE

12 septembre 2013
TAILGATORS&rsquo VINAIGRETTE DE COURGE ET SAUCISSE

10 septembre 2013
&ldquoMONKEY BUSINESS&rdquo PAIN

5 septembre 2013
BARRES MORTELLES AUX PÉCANES

3 septembre 2013
TARTES CREVETTES ET ANDOUILLE &ldquoMEAT&rdquo

29 août 2013
SOUPE AUX HUÎTRES ROCKEFELLER

27 août 2013
COURGE D'ÉTÉ FARCIE DE CREVETTES ET SAUCISSES

22 août 2013
TARTE AUX FIGUES ET PACANES

20 août 2013
CUISSES DE GRENOUILLE PANÉES ET AIGUILLES À LA CRÈME DE CREVETTES À LA CIBOULETTE

15 août 2013
MEDAILLONS DE PORC EN VERRE DE FIGUES

13 août 2013
Casserole de courgettes, courges d'été et maïs

8 août 2013
FILET MIGNON MARINÉ AU CAFÉ ET SIROP DE CANNE COMMUNITY®

6 août 2013
AUBERGINE FRIT ITALIENNE

1er août 2013
AVOCAT FARCI DE SALADE DE CREVETTES

30 juillet 2013
SOUPE REFROIDIE D'AVOCAT ET DE CONCOMBRE AU CANTALOUPE

25 juillet 2013
CHEF JOHN FOLSE&rsquoS POULET FRITE DU SUD SAUMURE AUX HERBES

23 juillet 2013
CRABES À L'AIL AU FOUR

18 juillet 2013
CRABE MOLLE FARCI POÊLÉ

16 juillet 2013
ROULEAUX AU HOMARD

11 Juillet 2013
LONDON BROIL MARINÉ ET GRILLÉ AVEC CONFITURE DE TOMATE

9 juillet 2013
SALADE DE CRABE, MAS ET TOMATES AVEC VINAIGRE CITRON-BASIL

4 juillet 2013
ÉCLAIREZ LES CURSEURS DE BARBECUE DU 4 JUILLET

2 juillet 2013
LIGHT UP LE 4 JUILLET FÈVES FUMÉES AU LARD

25 juin 2013
PANZANELLA CREMEUSE DE CREVETTES A L'AIL

20 juin 2013
CTES CTES CAMPAGNE AU FOUR

18 juin 2013
LE PARFAIT HUSHPUPPY

11 juin 2013
POULET PÊCHE MARSALA

6 juin 2013
LA TARTE AUX CERISES ULTIME

4 juin 2013
GÂTEAU FRANÇAIS AUX POMMES

30 mai 2013
LÉGUMES D'ÉTÉ RTIS

28 mai 2013
SPAGHETTI CARBONARA AU HOMARD ET PECORINO ROMANO

21 mai 2013
VINAIGRETTE DE TOMATE D'ÉTÉ

14 mai 2013
VIALA DE CREVETTES FARCIES

9 mai 2013
FLÉTAN GRILLÉ À L'ESTRAGON AU BEURRE DE PÉCANES

7 mai 2013
FILET DE PORC GRILLÉ AVEC GLAÇAGE AU MIEL ET MOUTARDE CRÉOLE

2 mai 2013
PÂTES DE CREVETTES AVEC SAUCISSE D'ANDOUILLE ET FROMAGE PARMESAN

30 avril 2013
QUÉSADILLAS AU POULET ULTIME

25 avril 2013
OKRA ÉTUMÉ AUX CREVETTES ET TOMATES

23 avril 2013
POULET BRAISÉ À L'AIL

16 avril 2013
LASAGNE AUX LÉGUMES GRILLÉS À LA SAUCE RICOTTA-TOMATE

11 avril 2013
SHORTCAKE AUX FRAISES ET BISCUITS A LA CREME

9 avril 2013
PÂTES PAPILLON AU MAS, THYM ET PARMESAN

4 avril 2013
SALADE DE BETTERAVES ROTIES AU FEU

2 avril 2013
BILLET AUX FRUITS DE LA LOUISIANE

28 mars 2013
OMELETTE AUX CREVETTES CAJUN

26 mars 2013
CANARD LONG ISLAND AU FOUR

21 mars 2013
SOUPE AU POULET AVEC BOULES DE MATZO

19 mars 2013
TARTINADE AU SAUMON FUMÉ

14 mars 2013
FRUITS DE MER COURTBOUILLON

12 mars 2013
SALADE DE RIZ JAMBALAYA AUX FRUITS DE MER

7 mars 2013
GÂTEAU DE RIZ DE CALAS AU SIROP DE CANNE

5 mars 2013
CRAWISH CRÊPES

28 février 2013
TURBAN DE POISSON-chat FARCI AUX CREVETTES

26 février 2013
CREVETTES AUX POIS AUX YEUX NOIRS

21 février 2013
Beignets d'écrevisses à la sauce RÉMOULADE

19 février 2013
CREVETTES A LA LOUISIANE ÉTOUFFÉE

14 février 2013
CARRÉ D'AGNEAU RTI AUX HERBES ET À L'AIL

12 février 2013
PUDDING AU PAIN AU GÂTEAU DES ROI LÉGER ET VIVANT

7 février 2013
PÂTES PENNE ÉPICÉES DOUBLE BARIL

5 février 2013
CASSOULET DE POULET

31 janvier 2013
TREMPETTE AUX CREVETTES, ÉPINARDS ET ARTICHAUTS

29 janvier 2013
DOIGTS DE PORC BRAISÉS

24 janvier 2013
EDAMAME HOUMMUS

22 janvier 2013
PAIN DE CREVETTES AU CHEEZY

17 janvier 2013
CRÈME DE MIRLITON ET SOUPE DE CREVETTES

15 janvier 2013
TARTE AU CITRON LA MAISON DE CAMPAGNE

10 janvier 2013
PERDU DOULEUR ORANGE

8 janvier 2013
RAGOT DE HARICOTS BLANCS, VERTS ET JARRET

3 janvier 2013
CRÉOLE AU POULET LÉGÈRE ET SAVOUREUX

1er janvier 2013
UFS BENEDICT CASSEROLE A LA SAUCE HOLLANDAISE


Stacey Collations

C'était l'un de ces plats dont j'avais envie.

Je mange rarement de la salade de pommes de terre en hiver, mais c'est vraiment mon indulgence préférée.
Je dis « indulgence » parce que vraiment, la mayonnaise et les pommes de terre ne sont pas ce que je devrais manger tous les jours, et vous ne devriez probablement pas non plus (mais qui suis-je pour dire. ).

J'ai lu que c'était un incontournable des soirées russes. et également connu dans les années 1960 sous le nom de Salade Olivier (nommé d'après qui ?).
Aussi connu en Italie et en Espagne sous le nom de "Insalata Russa" (moins les crevettes, mais contient parfois du thon).

Rétro ou pas, c'était si bon dans mon ventre. Ramenez-moi dans les années 60 si c'est ce qu'ils servent (mais pas de fromage à la crème au céleri s'il vous plaît).

La vraie recette russe consiste à utiliser un type de bologne au lieu de crevettes, mais je passerai sur les produits de viande transformés beiges.

Je le ferai cet été (si je m'en souviens) pour toutes mes fêtes.

Insalata Russa alias Salade Olivier :

1 lb de petites pommes de terre à la crème jaunes (avec la peau)
1/2 lb de petites crevettes cuites, queues enlevées
1/2 petit oignon blanc, haché
4 cornichons ou cornichons à l'aneth, hachés
2 carottes, pelées et coupées en petits dés
1/2 tasse de petits pois surgelés décongelés
1/4 tasse d'aneth frais, haché
3 cuillères à soupe de mayonnaise VRAIE Hellmann's
sel poivre
3 œufs durs
poignée de persil haché

Cuire les pommes de terre dans de l'eau bouillante salée pendant 20 à 23 minutes jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
Laisser refroidir et trancher.

Cuire les crevettes dans l'eau bouillante pendant 3 minutes et transférer dans un bain de glace pour arrêter la cuisson.

Dois-je vous dire comment faire bouillir des œufs durs ? Je fais le mien pendant 9 minutes si tu veux savoir.

Si les crevettes sont petites, laissez-les entières, sinon, coupez-les en morceaux.


Contenu

La version originale de la salade a été inventée dans les années 1860 par un cuisinier d'origine belge, [1] Lucien Olivier, le chef de l'Hermitage, l'un des restaurants les plus célèbres de Moscou. La salade d'Olivier est rapidement devenue immensément populaire auprès des habitués de l'Hermitage et est devenue le plat signature du restaurant.

La recette exacte, en particulier celle de la vinaigrette, était un secret jalousement gardé, mais on sait que la salade contenait du tétras, de la langue de veau, du caviar, de la laitue, des queues d'écrevisses, des câpres et du canard fumé, bien qu'il soit possible que la recette ait été varié selon les saisons. La vinaigrette originale d'Olivier était un type de mayonnaise, à base de vinaigre de vin français, de moutarde et d'huile d'olive provençale, sa recette exacte reste cependant inconnue.

Au tournant du 20e siècle, l'un des sous-chefs d'Olivier, Ivan Ivanov, a tenté de voler la recette. Alors qu'il préparait le pansement un soir dans la solitude, comme à son habitude, Olivier fut brusquement appelé en urgence. Profitant de l'occasion, Ivanov s'est faufilé dans la cuisine privée d'Olivier et a observé son mise en place, ce qui lui a permis de faire des hypothèses raisonnables sur la recette de la célèbre vinaigrette d'Olivier. Ivanov a ensuite quitté l'emploi d'Olivier et est allé travailler comme chef pour Moskva, un restaurant quelque peu inférieur, où il a commencé à servir une salade étrangement similaire sous le nom de « salade métropolitaine » (russe : Столичный , tr. Stolichny). Il a été rapporté par les gourmands de l'époque, cependant, que la vinaigrette de la salade "Stolichny" était de moins bonne qualité que celle d'Olivier, ce qui signifie qu'il lui manquait "quelque chose".

Plus tard, Ivanov a vendu la recette de la salade à diverses maisons d'édition, ce qui a contribué à sa popularisation. En raison de la fermeture du restaurant l'Hermitage en 1905 et du départ ultérieur de la famille Olivier de Russie, la salade pouvait désormais être appelée "Olivier".

L'une des premières recettes imprimées de la salade Olivier, par Aleksandrova, parue en 1894, prévoyait un demi-gélinotte, deux pommes de terre, un petit concombre (ou un grand cornichon), 3-4 feuilles de laitue, 3 grosses queues d'écrevisses, 1/ 4 tasses d'aspic en cubes, 1 cuillère à café de câpres, 3 à 5 olives et 1 1 ⁄ 2 cuillères à soupe de vinaigrette provençale (mayonnaise).

Comme cela arrive souvent avec les recettes gastronomiques qui deviennent populaires, les ingrédients rares, chers, saisonniers ou difficiles à préparer ont été progressivement remplacés par des aliments moins chers et plus facilement disponibles.

La première recette publiée connue à ce jour est parue dans le magazine russe аша пища (Nasha Pishcha, "Notre Cuisine") n° 6 (31 mars 1894). Ce magazine publié de 1891 à 1896, l'éditeur M. Ignatiev, indiquait que la recette originale contenait de la "sauce mogul" ou "sauce kaboul" (du type de la sauce Worcestershire), fabriquée par John Burgess & Son [Note 2] (la marque il est réputé utilisé) et Crosse & Blackwell. [2] Quelques recettes postérieures ont substitué la sauce de soja à la sauce de nabab. [3]

Le livre оводство к изучению основ кулинарного искусства (Rukovodstvo k izucheniyu osnov kulinarnogo iskusstva, "Guide to the Fundamentals of Culinary Arts") (1897) de P. Aleksandrova a donné une recette contenant du tétras, des écrevisses, des pommes de terre, du concombre, de la laitue, de l'aspic, des câpres, des olives et de la mayonnaise. L'auteur a écrit que le veau, la perdrix ou le poulet pouvaient être substitués mais que la recette authentique contenait du tétras. [3]

Dans la Russie post-révolutionnaire, des ingrédients moins chers ont été remplacés par les originaux : le tétras a été remplacé par du poulet ou des saucisses, les écrevisses par des œufs durs, les concombres, les olives et les câpres par des concombres marinés et des pois verts.

Auparavant, il comprenait toujours de la viande froide comme du jambon ou de la langue de veau, ou encore du poisson. La version du restaurant du milieu du 20e siècle impliquait non seulement des légumes, mais aussi de la langue marinée, des saucisses, de la chair de homard, des truffes, etc. garni de câpres, filets d'anchois, etc. Certaines versions le moulent en gelée.

Dans l'usage moderne, il s'agit généralement de légumes en dés bouillis liés dans de la mayonnaise, avec de la saucisse de type Doktorskaya. La version alternative la plus courante, où il est remplacé par du poulet bouilli ou fumé, est appelée Salade Stolichny, d'après la version d'Ivanov.

Une multitude d'autres versions, nommées, anonymes, et même déposées existent, mais seuls Olivier et la salade Stolichny sont entrés dans la langue vernaculaire commune des États post-soviétiques.

La version populaire d'aujourd'hui de la salade Olivier - contenant des pommes de terre bouillies, des cornichons à l'aneth, des pois, des œufs, des carottes et du bœuf / poulet bouilli ou de la bologne, habillée de mayonnaise - est une version de la salade Stolichny d'Ivanov et ne ressemble que légèrement à la création originale d'Olivier. Cette version était un aliment de base de tout dîner de vacances soviétique, en particulier d'un dîner Novy God (Nouvel An) (dans la mesure où sa présence était considérée comme comparable au champagne soviétique ou aux mandarines), en raison de la disponibilité des composants en hiver. Même si des aliments plus exotiques sont désormais largement disponibles en Russie, sa popularité n'a guère diminué : cette salade était et est peut-être encore le plat le plus traditionnel pour la célébration du Nouvel An à la maison pour les Russes. [4]

Les versions faites maison des États russes et post-soviétiques sont traditionnellement laissées au caprice du cuisinier. Alors que certains ingrédients sont considérés comme basiques et essentiels, d'autres sont soit favorisés, soit rejetés avec colère comme une menace pour l'authenticité supposée.

La plus grosse salade Olivier, pesant 1841 kg, a été préparée en décembre 2012 à Orenbourg. [5] [6]

Les cafés et épiceries fines européens proposent souvent toute une gamme de salades à la Olivier, allant de passables à gastronomiques. De plus, les cafétérias, les dépanneurs et les relais routiers vendent un certain nombre de versions inférieures à la normale emballées en usine ou fabriquées localement, pour la plupart extrêmement simples, utilisant des ingrédients de base inondés d'une abondance de vinaigrette bon marché de type mayonnaise.

Europe du Sud-Est Modifier

La salade est très populaire dans les Balkans sous le nom de "salade russe", руска салата (ruska salata) en Bulgarie, Serbie, Macédoine du Nord et sallatë ruse en Albanie. La version bulgare de la salade se compose généralement de pommes de terre, de carottes, de pois, de cornichons et d'une sorte de salami ou de jambon. En Bosnie-Herzégovine à la fois le ruska salata et francuska salata (qui est essentiellement de la salade russe préparée sans viande) sont très populaires, surtout pendant les vacances.

En Croatie et en Slovénie, il est généralement préparé sans viande et est généralement appelé francuska salata en croate et francoska solata en slovène, les deux signifiant salade française.

La variante roumaine, appelée salată de boeuf ("salade de boeuf"), est considérée comme un plat traditionnel. Il s'agit d'une combinaison de bœuf (ou de poulet) finement haché et de légumes-racines, pliés dans de la mayonnaise et finis avec des murături, des cornichons traditionnels roumains. Il peut aussi être végétarien.

Europe centrale Modifier

En tchèque, il s'appelle simplement salát de braamborový (salade de pommes de terre). Il se compose de légumes bouillis et coupés en cubes (pommes de terre, carottes, persil et céleri-rave), d'oignons finement hachés et de cornichons dans une sauce mayo, souvent avec des œufs durs en dés, une sorte de salami doux ou des pois verts en conserve. C'est l'accompagnement de choix pour accompagner les escalopes ou la carpe panée, les repas de Noël de base en République tchèque.

polonais sałatka jarzynowa ou sałatka warzywna ("salade de légumes", souvent simplement appelée salatka) est toujours végétarien, composé de petits pois, d'œufs durs, et du mirepoix, toujours coupé en petits cubes, assaisonné de mayonnaise, sel, poivre. Les recettes varient généralement selon les régions (des pommes acidulées ou des cornichons peuvent être ajoutés) et même par foyer, parfois même en ajoutant de la viande (par exemple du jambon). L'une de ces exceptions notables est szalot (Prononciation polonaise : [ˈʂawɔt] ), une variété silésienne qui peut inclure non seulement des pommes de terre bouillies, des carottes, des pois et des œufs durs, mais aussi du bacon, des saucisses ou du hareng mariné. [7] De telles salades sont souvent servies lors de fêtes de famille, en particulier la veille de Noël (les plats de la veille de Noël sont très différents de la nourriture servie le jour de Noël).

Europe du Sud Modifier

En Grèce, il peut être trouvé sur presque tous les menus de restaurant et s'appelle ρώσικη σαλάτα (rossiki salata), il ne contient généralement pas de viande. Ensaladilla rusa ("petite salade russe") est largement consommée en Espagne et elle est servie en tapa dans de nombreux bars. Il se compose généralement de pommes de terre bouillies hachées, de carottes bouillies hachées, de thon en conserve, d'œufs durs émincés, de pois et de mayonnaise. [8] Cela présente une certaine similitude avec les versions de macédoine de légumes froid. En Italie, Insalata russe a les mêmes ingrédients. Une version similaire est également populaire au Portugal, où elle est appelée salade russe. Il est généralement servi soit comme plat autonome, soit comme garniture de plats de poisson, en particulier de filets de poisson.

Europe du Nord Modifier

En Norvège, en Islande et au Danemark, elle est appelée salade italienne et contient des carottes et des pois verts dans une sauce mayo. Souvent et le plus populaire est d'associer la salade avec de la viande fumée sur du pain. En Finlande, la salade italienne remplace les pommes de terre par des spaghettis.

Asie Modifier

La salade Olivier (en persan : الويه ‎) est populaire en Iran, où elle est généralement préparée avec des pommes de terre, des œufs, des concombres marinés persans, des carottes, du poulet, des pois et de la mayonnaise, et est fréquemment utilisée comme garniture de sandwich. [9]

En Turquie, il est connu sous le nom Rus salatası ("Salade russe"). La version turque se compose de carottes et de pommes de terre bouillies et tranchées, de cornichons de concombre tranchés, de pois bouillis et de mayonnaise et est parfois décorée d'œufs bouillis et tranchés, d'olives noires et de cornichons de betterave. Il est servi comme meze et est utilisé comme garniture pour certains sandwichs et kumpir (pomme de terre en veste). Un autre nom turc pour la salade Olivier est Salatas américainsı (« American salad »), un euphémisme impropre provenant de la période de la guerre froide.

C'est également une salade populaire au Pakistan et en Inde, où elle est généralement préparée avec des pommes de terre, des pois, des pommes (et/ou des ananas) et de la mayonnaise et est fréquemment utilisée comme accompagnement dans les cafés. Une autre version de la salade russe est également très populaire au Pakistan, qui ne ressemble en rien à la salade Olivier et est plutôt une salade de chou et de pommes.

On pense que la salade Olivier a été introduite comme "salade capitale" ou "salade Niislel" en Mongolie pendant la période soviétique. Il se compose généralement de jambon et de carottes hachés, d'œufs durs hachés, de carottes bouillies hachées et de pommes de terre assaisonnées de mayonnaise. Il est très populaire parmi les Mongols, en particulier pendant les saisons festives.

Amérique latine Modifier

Le plat est également très populaire au Mexique, au Guatemala, au Salvador, en Équateur, au Pérou, en Argentine, au Paraguay, en Uruguay, au Brésil, au Venezuela, en Colombie et en République dominicaine où il est appelé ensalada rusa et a été réduit à son minimum : pommes de terre et carottes bouillies hachées, haricots verts et vinaigrette abondante à base de mayonnaise. En Argentine, il est généralement servi seul comme entrée, ou avec un emballage de bœuf très finement tranché appelé matambre, dans un plat appelé matambre con rusa. Les Argentins d'origine juive d'Europe de l'Est peuvent préparer la salade avec du thon. En Colombie et au Venezuela, c'est un plat traditionnel de Noël. En Haïti, la « salade russe » est composée de légumes bouillis coupés en dés, dont des betteraves, des carottes, des pommes de terre et parfois du maïs, mélangés à de la mayonnaise et des épices. Il est souvent servi en accompagnement.


Entrées créoles classiques

Ces plats représentent cinq générations de tradition créole, à commencer par la femme connue dans la famille sous le nom de Gramma Gaudet. Ses recettes ont été transmises à sa belle-fille, Mamma Jeanne (Gaudet) Doublet puis à Audrey (La France) Gaudet et enfin à Cheryl (Gaudet) Olivier, la mère du Chef Armand. Nous avons divisé le menu en fonction du membre qui a inspiré chaque plat.

Lapin créole

Le lapin était un aliment de base de la table de la Nouvelle-Orléans du 19ème siècle. Il existe plusieurs versions créoles de cette spécialité. Le nôtre commence par braiser le lapin assaisonné, puis le mijoter dans une délicieuse sauce pour garder la viande humide. Cuit jusqu'à tendreté à la fourchette, servi avec une riche vinaigrette aux huîtres assaisonnée de sauge. Ce plat est venu de la campagne à la ville il y a plus d'un siècle. Peu de restaurants servent du lapin maintenant, mais c'est le dîner du dimanche préféré de Papa Armand, alors nous maintenons la tradition.


Un Remix Foodpairing®

En regardant l'arbre de pommes de terre bouillies Foodpairing, vous trouverez facilement tous les ingrédients qui sont utilisés pour la salade Olivier moderne. Nous avons utilisé la même recette de base pour créer des twists et des remix de Foodpairing.

Arbre d'accords culinaires

Une première variante que nous avons créée est la recette de base avec quelques torsades de fruits ajoutées. Utilisez les filtres de catégorie pour trouver des fruits appropriés. Nous avons choisi le pamplemousse.


Soupes

Goûtez à ces soupes copieuses du monde entier.

Ertesuppe (soupe aux pois cassés)

Bien-aimée dans la région des villes jumelles du Minnesota, la soupe aux pois cassés est en fait l'une des nombreuses importations culinaires de la Norvège.

Soupe au fromage à la bière du Wisconsin

Le Wisconsin, berceau de tant de fromages, est l'inspiration pour cette soupe copieuse qui met en valeur la bière bock et deux sortes de cheddar, avec sa garniture traditionnelle de pop-corn et de ciboulette.

Soupe à l'oignon à la française

Cette soupe classique peut être tout simplement exceptionnelle lorsqu'elle est préparée avec un bouillon ou un bouillon de bœuf maison copieux, mais à la rigueur, le bouillon acheté fera toujours une très bonne soupe.

Velouté de girolles à la roquette

La chanterelle, ou la girolle comme on l'appelle en France, est un champignon doré, spongieux, en forme de trompette avec une saveur distincte de noisette. Les chanterelles ont une courte saison de croissance.

Soupe à la citrouille

Depuis que les premières graines de citrouille ont été importées des Amériques dans le Vieux Monde, l'Europe a adopté une cuisine à base de courge. Cette recette facile donne une soupe corsée sans utiliser de crème.

Carbonnade à la flamande

L'hiver est le moment idéal pour préparer des repas copieux qui remontent le moral de tous. Contrairement aux ragoûts français au vin, ce flamand carbonnade repose sur la saveur de la bière d'abbaye belge.

Bouillabaisse Toulonnaise

A l'origine cuisiné par des pêcheurs à partir de poissons indésirables de leurs prises, ce ragoût de poisson traditionnel provençal est servi avec une rouille crémeuse parfumée au safran.

Soupe à la citrouille rôtie

Le potiron à sucre demandé dans cette recette est une variété de cuisson dense en viande, tendre et parfaite pour la cuisson et la pâtisserie, c'est une excellente source de vitamine A.

Soupe crémeuse aux tomates à l'huile de truffe

Chaude et riche, cette soupe peut être préparée en moins d'une demi-heure pour un plat réconfortant rapide et délicieux, et le soupçon d'huile de truffe savoureuse ajoute une touche résolument européenne.

Soupe au fromage hollandaise

Les Hollandais sont de grands mangeurs de soupe, mettant souvent de la soupe comme plat principal. Cette soupe copieuse, enrichie de fromage Gouda, est parfaite servie très chaude lors d'une soirée fraîche.

Goulache hongrois

Le goulasch est originaire des bergers hongrois et s'est rapidement répandu dans toute l'Europe. C'est une soupe, mais sa riche combinaison d'ingrédients en fait un repas à part entière.

Esnečka

Selon la tradition tchèque, esnečka (soupe à l'ail) guérira à peu près tout, même le rhume. Il a certainement un goût riche et réconfortant.

Bortsch russe

Cette soupe de betterave est un aliment de base de la Russie et de l'Europe de l'Est. On pense qu'il est originaire d'Ukraine, son nom est dérivé du yiddish.

Boeuf Pho

Pho (prononcé comme « fun » sans le « n ») est originaire du nord du Vietnam au début du XXe siècle et a probablement été amené par des réfugiés chinois qui se sont installés autour de Hanoi à cette époque.

Ciorba de Varza

La ciorba de Varza (prononcer « CHOR ba duh VAR zuh ») est une soupe au chou traditionnelle avec des boulettes de viande, très typique de la région Bulgarie/Roumanie, et utilise à la fois du chou frais et du chou fermenté (choucroute).

Soupe hollandaise aux pois cassés

Saine, copieuse et pleine de saveurs, cette version hollandaise de la soupe aux pois cassés (connue sous le nom de renifler), est l'un des plats emblématiques des Pays-Bas.

Linseneintopf (ragoût allemand de lentilles et saucisses)

La traduction littérale est « pot de lentilles » (lin + eintopf), mais les résultats de la recette sont magiques. Rempli de saucisses, de bacon et de légumes, ce ragoût copieux est un repas d'hiver bienvenu.

Soupe aux carottes rôties

L'assaisonnement de noisette et épicé de cette soupe copieuse combiné à une garniture au yogourt lui donne une saveur unique et irrésistible. Fabriqué avec des noix et des graines grillées et broyées, des carottes pelées et du bouillon de poulet, il est facile à préparer.


UTILISATIONS SUGGÉRÉES POUR NOS BOUTEILLES

Vinaigrette, vinaigrette pour pâtes, marinade et louche. Idéal pour les sandwichs.
Utiliser pour griller des légumes.

Huile de basilic, d'ail et de parmesan - Notre bouteille n ° 1 !

Vinaigrette pour salades et pâtes. Excellent sur le poisson, notre louche à pain n°1 !

Vinaigre Balsamique Framboise

Vinaigrette. Utilisé pour les sauces sur tous les types de viande. Exceptionnel sur les fruits et
Crème glacée.

Vinaigre Balsamique De Mûre

Vinaigrette. Arroser sur les côtelettes de porc et les rôtis. Utiliser sur la crème glacée.

Vinaigre balsamique traditionnel vieilli en barrique

Utilisez sur vos salades vertes préférées.

Vinaigre Balsamique Figue

Vinaigrette. Utiliser sur les fraises, les bleuets, le cantaloup et les rôtis de porc. Notre coup de coeur : Salade d'épinards avec fromage feta, pignons de pin, tomates raisins, mûres.

Asiatique avec de l'huile de sésame et de gingembre

Parfait pour les légumes sautés et mélangés. Utiliser sur les pâtes, le poulet, le poisson et les crevettes.
Alors Delicious on Salmon, on souhaite renommer la bouteille Seafood Sensation !! Nous savons que vous serez d'accord.

Huile de Truffe Blanche

Arroser sur les pâtes, le risotto et les pommes de terre. Incroyable pour les légumes rôtis à la poêle,
Purée de pommes de terre et pop-corn.

Huile de Jalapeno

Une vinaigrette à emporter. Arroser de légumes rôtis, de tacos et
Sauce Spaghetti Rouge.

Huile de citron Meyer

Utiliser sur n'importe quelle salade, poisson ou légumes. Notre préféré : Orzo, épinards frais hachés, fromage feta, mélanger à chaud.


Salade Olivier : Histoire et secrets de cuisine

Olivier, une salade festive et traditionnelle du Nouvel An, est l'une des salades les plus populaires de la cuisine russe.

Dans les années 1860, dans un restaurant français appelé Hermitage à Moscou, travaillait une cuisinière, Laurence Olivier. Il a inventé la salade, qui est devenue plus tard un classique dans les pays de l'ex-URSS. Parmi les ingrédients figuraient : des tétras noisettes, de la langue de veau, du caviar de ragoût, des cornichons, des câpres, des œufs, de la laitue fraîche et une sauce mayonnaise servie en vinaigrette. Cependant, la recette de la salade a été gardée dans le plus strict secret : peu importe à quel point les gourmets ont essayé de déterminer exactement ce que le chef français a ajouté à la salade, leurs tentatives ont échoué.

La première mention de la salade Olivier fait référence à 1894, et en 1897, la recette de la salade est publiée dans le livre, Guide d'étude des fondements des arts culinaires. On pense que cette recette a été grandement simplifiée : il n'y avait plus de langue ni de caviar dedans, et des pommes de terre ont été ajoutées.

La salade Olivier a connu une nouvelle naissance sous le régime soviétique. La vinaigrette a subi des changements importants puisque les tétras noisette, le caviar, la langue, les câpres et même la laitue ont disparu. Maintenant, la salade était faite de pommes de terre, de pois verts, d'œufs durs, de concombres marinés et de viande de poulet bouillie avec une vinaigrette à la mayonnaise. Parfois, des carottes bouillies étaient ajoutées à la salade. Au fil du temps, au lieu de la viande bouillie, les gens ont commencé à utiliser des saucisses cuites “Doctor”, et une salade avec de la viande de poulet s'appelait “Stolichny” (salade de Moscou). Tous les ingrédients ont été coupés en cubes et habillés de mayonnaise.

Comme les produits de la salade Olivier étaient disponibles non seulement à la saison des légumes et des fruits frais, mais aussi en hiver, la salade a reçu le même nom que la saison froide.

Au fil du temps, il est devenu très populaire et les gens ont adoré le cuisiner pour le Nouvel An. Il se trouve qu'avec le «hareng sous le manteau de fourrure», la salade Olivier est devenue l'un des principaux plats de fête.

Un million de recettes

Probablement, chaque hôtesse soviétique avait sa propre recette pour Olivier. Certains n'ont ajouté que des concombres marinés, certains ont préféré le salé et d'autres ont utilisé de la laitue fraîche. Certains ont ajouté de la laitue fraîche finement hachée ou des tomates salées, d'autres ont mis une pomme (généralement “Antonovka”), et certains ont décoré le plat avec des baies de canneberge.

Perhaps the key components of Olivier are only eggs, potatoes, green peas, and mayonnaise the rest of the ingredients can vary indefinitely. It is interesting that this composition, which is now recognized as classical, has little in common with the original recipe. However, it is in this form that the Olivier salad became important to millions of people, and therefore, attempts to recreate the original recipe have not been successful.

There are so many varieties of salad that it is almost impossible to determine at what point the salad loses its right to the original name and becomes a new dish. If desired, you can find salad recipes with fruits and nuts, lamb and pork, or a smoked sausage and duck. Moreover, there is even a recipe for Olivier without mayonnaise.

The most common salad Olivier is with sausage. Sausage should be boiled, without fat, and have a delicate taste. If desired, you can replace it with ham. It is also possible to replace it with baked, boiled or fried beef and chicken. Some even make Olivier with fish, shrimp, or squid although such variations are tasty, they can hardly be called a meat salad.

The charm of Olivier salad is in combined tastes. Potatoes, eggs, and peas are fairly neutral salted cucumbers make a piquant sourness carrots add sweetness and sausage completes the composition with a salty taste. In general, the salad has a mild taste, without excessive sharpness. While improvising, do not break this harmony, but you can complement the salad with other flavors. For example, sweet and sour apple, gentle celery, brackish mushrooms, or spicy cheese. Beans, beets, asparagus, olives, and bell peppers are also added sometimes.

Cooks all over the world do not get tired of arguing about onion and whether its sharp taste is pertinent in a salad Olivier. Many believe that it is better to prepare the salad without onions, others add green or very finely chopped onions, while others tend to compromise: onion, scalded with boiling water and therefore not acute, but only sweet.

The Secrets of Cooking

First of all, all the ingredients must be cooled. Eggs, meat, potatoes and carrots are recommended to boil beforehand so that they can cool completely.

Secondly, the components of the salad should be cut as small as possible. Of course, such cutting takes time, but the salad becomes very gentle: the tastes intertwine, creating gastronomic harmony.

Thirdly, only high-quality mayonnaise should be used for dressing. Do not save on sauce. It is best to prepare mayonnaise on your own or buy a ready-made sauce from a trusted producer. The composition of the sauce should be egg yolks and vegetable (preferably olive) oil. Lenten and “light” varieties of mayonnaise will not work—attempts to make a diet dish from Olivier will not be successful, and the taste will suffer.

As you can see, there is nothing extremely hard in making the Olivier salad, but its charm is in its simplicity. Your family will enjoy this salad!


Voir la vidéo: Why havent I cook this recipe before? You wont fry the eggplants anymore! my favorite recipe (Juin 2022).